Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • Cleveland Duncan (1935)
  • Madeline Bell (1942)
  • Tony Joe White (1943)
  • Dino Danelli (1944)
  • Andy Mackay (1946)
  • David Essex (1947)
  • Blair Thornton (1950)
  • Ian Thomas (1950)
  • Janis Siegel (1952)
  • Dennis Greaves (1957)
  • Martin Gore (1961)
  • Tim Kellett (1964)
  • Nick Menza (1964)
  • Saul Hudson (1965)
  • Rob Dickinson (1965)
  • Alison Krauss (1971)
  • †Keith Godchaux (1979)
  • †Rob Collins (1996)
  • †Amy Winehouse (2011)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6830 membres.
- En ligne, nous sommes 166 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
112 080 450
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


ENCHANT - Tug of War
/ paru le 20-11-2003 /

Les californiens d'Enchant nous reviennent avec ce 6e album. Son parfait, chant faisant parfois penser au début de la période Hogarth de Marillion, ce nouvel opus trouvera sa place entre Dream Theater et Marillion.

Le premier titre "Sinking Sand" montre toutes les qualités tant musicales que vocales. Avec "Tug of War", Ted Leonard démontre qu'il peut faire mieux que James LaBrie (Dream Theater), mais le morceau se tire quelque peu en longueur. "Hold the Wind" est plus varié et coloré, plus mélodique aussi. On apprécie! "Beatiful" assure la continuité. Une bien belle ballade dont on regrettera le manque de soutien des médias car c'est un hit potentiel.

Le côté progressif ressort particulièrement sur "Queen of the Informed" avec un très beau solo du guitariste Doug Ott et cette superbe voix d'un Ted Leonard sûr de lui. "Living in a Movie" alterne les passages calmes enveloppés d'arpèges avec des moments plus durs. "Long Way Down" ne m'a pas vraiment convaincu. Le solo de guitare de "See No Evil" est de toute beauté et introduit la bien belle finale vocale de ce titre.

Mais, le meilleur ponctue cet album. Tout d'abord, il y a cet instrumental "Progtology". Rien que le titre veut tout dire. Breaks, contre-breaks, mélodies, ambiances, tout y est avec un long passage progressif du plus bel effet où guitare et claviers se mélangent. Et pour les connaisseurs, un Mellotron !

L'album se termine avec "Comatose". C'est sans conteste la pièce maîtresse de cet opus. Une très belle pièce de rock progressif qui nous emporte tout au long de sa spirale ascendante.

L'édition spéciale offre une bonus track. Il s'agit de la version live de "Below Zero".

Enfin, comment ne pas parler du livret? La pochette est splendide, sans doute une des plus belles de cette année 2003. Et le reste est du même accabit! Vous y trouverez les paroles, des explications des musiciens sur chacun des morceaux ainsi que leurs biographies, histoire d'en connaître un peu plus sur chacun d'eux.

JPL
Pays: US
InsideOut 6 93723 00452 5
Sortie: 2003/07/31


Lu: 2026
Partager sur :
Autre(s) chronique(s)
Lien connexe
Article(s) connexe(s)

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2018 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2018 by Music in Belgium