Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Article le plus lu

7 derniers jours:
Arrivée du nouvel album de Mystery !
30 derniers jours:
News en vrac : volume 455

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • Tony Jackson (1940)
  • Desmond Dekker (1941)
  • Tom Boggs (1947)
  • Ray Major (1949)
  • Stewart Copeland (1952)
  • Nancy Griffith (1954)
  • Ed Kowalczyk (1970)
  • †John Panozzo (1996)
  • †Jon Lord (2012)
  • †Johnny Winter (2014)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6830 membres.
- En ligne, nous sommes 144 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
111 934 374
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


FRANK, Bob & MURRY, John - World Without End
/ paru le 11-07-2007 /

Bob Frank a commencé sa carrière en 1972 sur le label Vanguard. Il a tourné avec Tim Buckley, Townes Van Zandt et Lightning Hopkins. Le jeune John Murry, qui a la moitié de l'âge de Frank, a eu comme arrière grand-père un certain William Faulkner. Il n'en fallait pas plus pour introduire un album qui nous raconte des histoires sous la forme de ballades folk aux tons bluesy.

Le concept de cet opus est basé sur les fantômes de personnes décédées dans des conditions tragiques. Souvent ces histoires remontent à l'époque du far-west mais quelques-unes sont du 19e et du 20e siècle. La paire Frank / Murry n'a pas son pareil pour nous captiver avec ses contes tout au long du CD. Leurs deux voix se marient à merveille nous offrant des tons très bassin du Mississippi et dès le premier morceau "Little Wiley Harpe" nous sommes captivés par le duo.

Beaucoup de mélancolie aussi et c'est très normal pour des histoires qui finissent toujours mal et qui concernent des criminels. Les fantômes se repentent pourtant et chaque chanson a sa morale. "Bubba Rose" par exemple raconte l'histoire d'un docker qui se levant un matin part à son travail et tue son chef, nul se sait pourquoi. Mais comme ils disent, nous savons tous pourquoi il l'a tué car nous voulons tous tuer notre chef.

On adorera aussi le très prenant "Madeline" basé sur une histoire datant de 1796 alors que l'Amérique n'avait encore que vingt ans. "John Willis" nous captive avec ses effets guitares et ses percussions venant tendre l'atmosphère plantée superbement par le chant. Une véritable petite perle !

Un mot aussi sur les arrangements. Ils sont éblouissants et brillent tant par leur simplicité que par la finesse de l'ambiance qu'ils distillent. Sûr qu'ils sont pour beaucoup dans la réussite de l'album.

Tout cela nous fait regretter que le livret ne soit pas plus complet, avec les paroles par exemple. Il faudra pourtant se contenter d'une description succincte et des quelques remerciements habituels.

Malgré tout cet opus régalera les fans de Johnny Cash, Bob Dylan et Leonard Cohen tout comme ceux de Jeff Buckley. A découvrir sans réserve !

JPL
Pays: US
Décor Records DECOR011CD
Sortie: 2007/05/07


Lu: 1375
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 61
• Semaines de présence au Top 30: 0
Lien connexe

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2018 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2018 by Music in Belgium