Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • Phil Everly (1939)
  • Janis Joplin (1943)
  • Joe Butler (1943)
  • Rod Evans (1945)
  • Dolly Parton (1946)
  • Harvey Hinsley (1948)
  • Robert Palmer (1949)
  • Francis Buchholz (1950)
  • Dewey Bunnell (1951)
  • Mickey Virtue (1957)
  • Caron Wheeler (1963)
  • †Carl Perkins (1998)
  • †Joe Stubbs (1998)
  • †Wilson Pickett (2006)
  • †Denny Doherty (2007)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6820 membres.
- En ligne, nous sommes 185 lecteurs, dont 2 membres.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
107 692 454
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


ALEPH - in tenebra
/ paru le 11-07-2007 /

Aleph est un groupe italien de dark metal progressif. L'album est donc composé d'ambiances sombres et de voix en provenance des ténèbres. Comment aurait-il d'ailleurs pu en être autrement avec un tel titre ?

Le groupe se compose de cinq musiciens dont deux guitaristes ce qui explique l'énergie métal qui baigne l'opus car leurs riffs sont prépondérants. On trouve donc Dave Battaglia au chant et aux guitares électrique et acoustique, Lorenzo Fugazza aux guitares, Antonio Ceresoli à la basse, Giulio Gasperini aux claviers et Manuel "Ades" Togni à la batterie.

L'ambiance est tendue et on ne peut plus sombre comme le démontre bien le morceau d'ouverture "The Fallen". Le chanteur crache ses mots avec une voix d'outre-tombe tout en restant malgré tout agréable. Par contre cela s'emballe ensuite avec "Unfaithful". La rythmique devient plus violente et la voix suit le même chemin la rendant moins sympathique. Le côté progressif n'est alors maintenu que grâce aux passages claviers instrumentaux.

En fait, on aime leur musique énergique mais aussi mélodique avec des passages aux ambiances tissées d'arpèges guitares et de nappes de claviers. Mais voilà ce qu'on aime moins c'est ce chant éructant peu agréable manquant franchement de variété pour vraiment séduire. Un peu ça va, trop bonjour les dégâts. Mais les passages instrumentaux s'avèrent excellents et le chanteur sait y faire quand il veut comme sur "Depths" bien plus varié. Le chant est alors de grande qualité. La voix grave de Battaglia fait mouche et les guitaristes s'épanchent en soli magnifiques sur une composition aux multiples tableaux très fouillés. Indéniablement le moment fort de cet opus.

"Mother of all Nightmares" est plus rude mais offre malgré tout une grande qualité. L'influence d'un Alice Cooper se ressent dans la manière de chanter afin de tendre une atmosphère, et c'est plutôt réussi. Les guitares explosent alternant leur pouvoir sur le morceau avec les claviers.

En bonus, ils nous offrent la version originale en italien de "The Fallen" ainsi que "Acid Tears" qui verse lui aussi dans une démesure métal manquant d'originalité au début mais s'étoffant peu à peu heureusement.

En résumé, ce "in tenebra" de Aleph séduira les amateurs de dark metal aux tons progressifs. Ce n'est pas un indispensable mais le groupe pourrait évoluer dans le bon sens s'il cultive les ambiances et la qualité des titres "Depths" et "Mother of all Nightmares".

JPL
Pays: IT
Fuel Records FUEL 513CD
Sortie: 2007/07/06


Lu: 1444
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 133
• Semaines de présence au Top 30: 0
Lien connexe

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2018 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2018 by Music in Belgium