Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • George Clinton (1940)
  • Rick Davies (1944)
  • Estelle Bennett (1944)
  • Don Henley (1947)
  • Al Di Meola (1954)
  • Mick Pointer (1956)
  • Keith Sweat (1961)
  • Emily Saliers (1963)
  • William Calhoun (1964)
  • Pat Badger (1967)
  • Chris Helme (1971)
  • Daniel Jones (1973)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6830 membres.
- En ligne, nous sommes 164 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
112 058 410
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


ARILYN - Alter Ego
/ paru le 21-07-2007 /

Arilyn est un groupe allemand fondé en 2000. Ils sont originaires de Ludwigshafen, ville située dans le land de Rhénanie-Palatinat, pas très loin de chez nous somme toute. Leur premier album "Tomorrow Never Comes" est sorti en 2002, le second "Virtual Reality" en 2005. Ce troisième opus est pour eux une occasion de confirmer toutes les attentes de leurs fans.

Arilyn se situent sans discussion dans la catégorie du rock progressif. Ils sont quatre, le bassiste et chanteur nommé Christian Külbs à la voix bien expressive, le claviériste Jürgen Moßgraber aux nappes soutenues et aux claviers virvoltants, le guitariste Jürgen Kaletta qui fait preuve d'une grande sensibilité mélodique dans son jeu et le batteur Christof Doll en parfait soutien rythmique de l'ensemble.

Ils se montrent aussi très habiles dans la création d'ambiances planantes et envoûtantes. C'est le cas avec "A Secret Wish". On y ressent tant la marque de RPWL que celle de Pink Floyd. Lorsqu'ils sont plus dur, plus heavy, alors c'est quelques couleurs Porcupine Tree qui se fraient un chemin.

On pourra aussi apprécier les vocaux du passage planant de "Carpe Diem", un morceau pourtant presque hard rock par moments. La présence d'un vocoder et des claviers donnent de l'ampleur aux voix. L'énergie hypnotique et répétitive de "When Worlds Collide" les fait approcher Tangerine Dream même si la guitare les porte vers un prog plutôt heavy.

Ce troisième album de Arilyn montre un groupe en progrès qui pourrait bien dans les années à venir se tailler une bonne place sur la scène européenne du rock progressif aux côtés d'un IQ par exemple. Un peu à l'instar de RPWL, ils ont un côté plus pop qui parfois se révèle et qui pourrait les aider à se faire entendre en radio.

JPL
Pays: DE
QuiXote Music CD 53
Sortie: 2007/05/11


Lu: 1754
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 91
• Semaines de présence au Top 30: 0
Autre(s) chronique(s)
Lien connexe
Article(s) connexe(s)

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2018 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2018 by Music in Belgium