Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
Dour Festival
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • Bruce Johnston (1944)
  • Gilson Lavis (1951)
  • Margo Timmins (1961)
  • Michael Ball (1962)
  • Laurence Colbert (1970)
  • †John Entwistle (2002)
  • †Robert Dwayne Womack (2014)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6732 membres.
- En ligne, nous sommes 134 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
101 673 856
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


LITTLE TRAGEDIES - Chinese Songs part One
/ paru le 29-07-2007 /

Fondé en 1988 par le claviériste Gennady Ilyin, le groupe russe Little Tragedies nous revient avec un album basé sur des textes de poètes chinois ayant vécus entre le 8e et le 13e siècle. Pas étonnant donc qu'on y ressente des influences classiques.

Avec "Return", sorti en 2005 via Musea, Little Tragedies s'étaient posés en digne successeur d'Emerson, Lake & Palmer. "Chinese Songs" est bien différent. Bien sûr, le groupe nous offre un rock progressif aux bases classiques et de ci de là des ambiances ELP apparaissent. Elles ne forment pourtant pas la base de l'album.

Les textes ont été traduits du chinois vers le russe pour Gennady Ilyin qui assure le chant. Mais rassurez-vous, si elles sont chantées en russe, les textes traduits en anglais sont dans le livret et le chant en russe se pose parfaitement et agréablement sur leur musique énergique et virevoltante. Pourtant on pourrait voir dans le chant le point faible mais si l'on tient compte qu'il s'agit de poésies mise en musique on comprend mieux la manière dont il est distillé.

Cet album bien supérieur à "Return" affiche les influences du groupe qui vont de Genesis à ELP en passant par Yes. La dynamique des compositions est d'un excellent niveau. Les breaks qui les parsèment surgissent toujours à bon escient et relancent à chaque fois la machine. Les ambiances savent aussi se faire douces, mélancoliques et lancinantes comme sur le mystérieux "Sitting Carefree In The Shadow Of The Pavilion".

La formation classique du clavériste et leader ne fait aucun doute. Les compositeurs russes mais aussi de l'Europe de l'est ont eu de l'influence sur lui. Les tons moyenâgeux de "At The Window" le prouve. Tiens, ils font aussi penser à certains moments de la carrière solo de Sting (ses deux premiers opus solo surtout) prenant même le contretemps bien typique de l'artiste.

Un des tous grands moments de cet opus est le splendide "There Came An Unexpected Guest" qui alterne les moments grandioses à une douceur mélancolique. On se sent littéralement emporté tout au long du morceau.

En résumé, Little Tragedies proposent cette fois un album accessible où règne un rock progressif aux tons classiques. Les mélodies y tiennent une grande place mais le côté rythmique n'est pas oublié pour autant assurant à l'ensemble des compositions de grande tenue, variées et jamais lassantes.

JPL
Pays: RU
Mals Ltd MALS 216
Sortie: 2007/06


Lu: 3206
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 66
• Semaines de présence au Top 30: 0
Autre(s) chronique(s)
Lien connexe
Article(s) connexe(s)

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2017 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2017 by Music in Belgium