Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • Cleveland Duncan (1935)
  • Madeline Bell (1942)
  • Tony Joe White (1943)
  • Dino Danelli (1944)
  • Andy Mackay (1946)
  • David Essex (1947)
  • Blair Thornton (1950)
  • Ian Thomas (1950)
  • Janis Siegel (1952)
  • Dennis Greaves (1957)
  • Martin Gore (1961)
  • Tim Kellett (1964)
  • Nick Menza (1964)
  • Saul Hudson (1965)
  • Rob Dickinson (1965)
  • Alison Krauss (1971)
  • †Keith Godchaux (1979)
  • †Rob Collins (1996)
  • †Amy Winehouse (2011)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6830 membres.
- En ligne, nous sommes 154 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
112 066 677
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


BAT FOR LASHES - Fur and Gold
/ paru le 18-09-2007 /

Bat for Lashes est le projet musical de Natasha Khan, 29 ans qui tente de réassocier les instruments traditionnels avec la modernité, comme ont pu le faire Fairport Convention, Kate Bush, Siouxsie et Cocteau Twins. Sa voix se situe quelque part entre Björk et Sinead O’connor.

« Horse and I » introduit l’album avec son clavecin, sa scie musicale et son atmosphère onirique que laisse présager la photo de la pochette : un cheval et une cavalière fantomatique qui longe un château aux pièces illuminées à l'orée d'un bois. Deux titres plus loin, « What’s a girl to do » avec son orgue d’église et sa harpe nous plonge dans une atmosphère de films d’épouvante digne de Dario Argento.

Pour alléger l’atmosphère pesante, « The Wizard » nous convie à un univers étrange mais dans un environnement musical un peu plus enjoué, une des plus belles réussites de l'album qui évolue autour d’un refrain accrocheur et mélodieux. « Prescilla » semble vouloir nous faire franchir le Rubicon vers des rivages plus joyeux, comme en témoigne ces tapements de main qui donnent au morceau son rythme. Avant-dernier titre de l’album « Sarah » est une incantation ponctuée par une basse répétitive qui renforce la filiation avec le courant néo-gothique actuel (Dragons, Interpol). Malgré des mollesses et des balades au piano un peu anodines par ci par là, la cape vampirique qui semble vouloir entourer l’auditeur pour mieux ensorceler son conduit auditif est ici une invitation au rêve et à l’étrangeté d’une intensité rare, résultat d’une mise en scène sonore particulièrement réussie.

Olivier Dahon
Pays: GB
Chrysalis/Parlophone 094693820023
Sortie: 2007/06/25


Lu: 2603
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 32
• Semaines de présence au Top 30: 0
Lien connexe
Article(s) connexe(s)

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer

VOS COMMENTAIRES

preumont
le 19/09/2007
Cet album est sorti il y a belle lurette ,les demoiselles ont joué le 08 nov 2006 au witloof-bar du botanique (à l'acoustique déplorable)-nous étions une trentaine à les découvrir ,leur show tenait la route( pour un jeune groupe)Utilisation the 'unusual' instruments,superbes vocaux,scéniquement un peu 'gauche' mais sympa.

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2018 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2018 by Music in Belgium