Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Article le plus lu

Aujourd'hui:
Mails en vrac
7 derniers jours:
Lacuna Coil au Moonlight Music Hall
30 derniers jours:
Un album pour Last Call

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • Professor Longhair (1918)
  • Chas Chandler (1938)
  • Sam Andrews (1941)
  • Keith Richards (1943)
  • Bobby Keys (1943)
  • Martha Johnson (1950)
  • Elliot Easton (1953)
  • Grant Marshall (1959)
  • †Jimmy Nolan (1983)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6812 membres.
- En ligne, nous sommes 174 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
106 471 224
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


DEVILLE - Come Heavy Sleep
/ paru le 10-11-2007 /

Fondé en 2003, les musiciens de Deville nous offrent ici leur tout premier opus. Le groupe suédois avait déjà sorti un album en 2005 sur un label allemand, mais en partage avec un autre groupe. Avec ce premier opus signé sur un label belge, voici donc l'occasion de les découvrir pleinement.

La musique de Deville doit beaucoup au heavy metal du début des seventies et plus particulièrement à celui de Black Sabbath. Tant dans le chant que dans les riffs de guitare, cela se ressent. Et la rythmique lourde ne fait que confirmer cela. Le morceau titulaire en est un exemple parfait. On se croirait à un concert du légendaire groupe à la grande époque de Ozzy.

Ce n'est pas pour autant que Deville doit être considéré comme un clone du Sabbath. Leurs compositions sont excellentes et ils ont du répondant. C'est donc un groupe qui possède un très bon potentiel. D'ailleurs ils sortent aussi de ce carcan par eux-mêmes. Ecoutez "Black Dawn". Ils s'y montrent beaucoup plus expérimental partant à l'aventure tout en jouant sur des ambiances psychés.

"Stillborn", emmené par le terrible groove de la section rythmique, est encore une chanson imprégnée du grand Sabbath, celui des premiers albums. "Earthburn" est de la même veine, jouant par contre sur deux ambiances distinctes, l'une douce et sombre, l'autre heavy comme c'est pas possible. Ecoutez aussi cette guitare distorsionnée dans "Rise Above", ajoutez le chant et vous devrez bien avouer que le Sabbath est de retour.

Bien sûr, on pourra toujours arguer du fait que tout cela fait quelque peu dépassé. N'empêche que cela fait un bien fou à nos oreilles. Alors pourquoi faire la fine bouche. S'il y a des jeunes groupes qui aiment cette époque révolue du temps où ils n'étaient pas encore nés, c'est tant mieux et c'est aussi la preuve que cette grande époque influence encore les jeunes d'aujourd'hui.

En conclusion, nul doute que Deville régalera les fans du Black Sabbath des débuts. Si c'est votre cas, foncez les découvrir.

JPL
Pays: SE
Buzzville Records BUZZCD024
Sortie: 2007/11


Lu: 1517
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 80
• Semaines de présence au Top 30: 0
Autre(s) chronique(s)
Lien connexe
Article(s) connexe(s)

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2017 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2017 by Music in Belgium