Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
Dour Festival
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • Tommy DeVito (1936)
  • Shirley Goodman (1936)
  • Al Wilson (1939)
  • Elaine McFarlane (1942)
  • Ann Wilson (1951)
  • Larry Dunn (1953)
  • Doug Stone (1956)
  • Paula Abdul (1962)
  • †Bobby Helms (1997)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6830 membres.
- En ligne, nous sommes 179 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
111 467 163
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


COLOSSEUM - Chapter I : Delirium
/ paru le 11-11-2007 /

Colosseum est un projet finlandais cultivant des atmosphères sombres voire même lugubres. Après deux démos en 2005 et 2006, ils nous offrent cette fois leur tout premier album studio.

L'ambiance de leur musique est avant-tout heavy. Les orchestrations sont soignées. Elles nous font pénétrer dans un monde où le diable règne en maître. Pas de doute, c'est l'enfer. Le groupe prend le temps de développer les morceaux. C'est ainsi que cinq des six morceaux dépassent les dix minutes. C'est aussi pour cela qu'ils ont le temps de soigner le tout, les guitares distillant des notes mélodiques et lancinantes alors que le chanteur se montre plus lugubre que ceux du death metal. Inutile d'essayer de comprendre quoi que ce soit des paroles, elles proviennent du plus profond des ténèbres et sont donc incompréhensibles.

C'est vrai qu'à l'écoute on se croirait perdu dans un cimetière immense, sans fin, par une nuit noire et froide. Des bruits étranges nous font frémir, un souffre mystérieux secoue légèrement les feuilles sur les arbres, assez pour vous faire frissonner de terreur. Les guitares sont les pièces maîtresses mais les claviers viennent en bonnes places juste derrière afin d'offrir le tapis floral nécessaire. Voilà l'ambiance générale de cet album.

Mais qu'on ne s'y trompe pas, si le chant est caverneux il n'en est pas moins très esthétique si je peux m'exprimer ainsi. Il se marie parfaitement avec la musique qui plante un décor de longue procession funéraire. Tout est lent et dépressionnaire. Sûr qu'il vaut mieux ne pas avoir de tendances suicidaires avant de s'y plonger.

Voilà donc un album bien agréable finalement par rapport à ce qu'on peut parfois entendre du côté Doom. Ils ont du répondant et se hissent parmi les quelques fleurs (mortuaires bien entendu) polonaises du genre.

JPL
Pays: FI
Firebox Fdoom019
Sortie: 2007/11/19


Lu: 1673
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 40
• Semaines de présence au Top 30: 0
Lien connexe
Article(s) connexe(s)

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2018 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2018 by Music in Belgium