Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • Screamin' Jay Hawkins (1929)
  • Papa Dee Allen (1931)
  • Brian Auger (1939)
  • Martha Reeves (1941)
  • Lonnie Mack (1941)
  • Robin McDonald (1943)
  • Danny McCulloch (1945)
  • Tim Lynch (1946)
  • Phil Harris (1948)
  • Wally Bryson (1949)
  • Cesar Zuiderwijk (1950)
  • Richard Branson (1950)
  • Glenn Hughes (1950)
  • Terry Chambers (1955)
  • Nigel Twist (1958)
  • Jack Irons (1962)
  • †Bobby Fuller (1966)
  • †Christa Paffgen (Nico) (1988)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6830 membres.
- En ligne, nous sommes 175 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
111 979 099
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


GALLEON - Engines of Creation
/ paru le 24-11-2007 /

Quatre ans déjà qu'était sorti le double album "From Land to Ocean". Il était temps pour les suédois de Galleon de revenir sur le devant de la scène sous peine de sombrer dans l'oubli. Depuis, ils ont aussi perdu leur batteur Dan Fors. Il est remplacé par Göran Johnsson qu'on a notamment vu après du groupe Cross.

Cette fois l'album est simple. Fini aussi les longs titres de plus de 10 minutes voire même tout un CD. Le style du groupe n'a pas vraiment changé. Ils assurent la continuité avec des influences très Genesis mais aussi IQ et Jadis. Quand ils sont plus énergiques et variés on pense à Yes ou aux Flower Kings. C'est que cette fois ils ajoutent des tons bien hard rock comme sur "The Assemblers". Le mélange est cependant judicieusement calibré.

Un titre accrocheur comme "Signals" a des atouts sérieux face aux Flower Kings ou au Yes des années 80. Pourtant on lui préférera quand même "Engines of Creation", plus long donc aussi plus conceptuel avec des passages aux tons bien différents et dont la basse est terriblement imprégnée du style Chris Squire. Pourtant il y a un passage très imprégné du Genesis époque "Selling England By The Pound".

Sur un titre comme "State Insane", on sent un peu de Van der Graaf Generator dans les couleurs présentes. Par contre, le chant de "Fog City" prend les tons d'un Greg Lake et la musique celle d'ELP, une référence déjà rencontrée chez Galleon. "Men and Monsters" tisse une ambiance tendue et sombre convenant parfaitement à la dénonciation des dérives de notre monde. Les cassures sont nombreuses et la guitare sort quelques passages bien déchirants. "Machine Mother" sent à certains moments l'IQ à plein nez mais c'est tellement bon qu'on aime ça. "Lightworks" termine l'opus de bien belle façon alliant douceur mélodique à un côté énergique qui dénonce une fois encore des dérives telles les guerres, l'esclavage, l'avarice, la jalousie, etc.

Ce nouveau Galleon est fait pour les amateurs de rock progressif mélodique tels celui de Genesis, IQ ou Jadis mais aussi pour ceux qui aiment Yes ou les Flower Kings. Il est plus énergique que le précédent qui tablait plus sur les mélodies. Ici le côté rythmique est plus imposant.

JPL
Pays: SE
Progress Records PRCD 029
Sortie: 2007/11/07


Lu: 3079
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 17
• Semaines de présence au Top 30: 5
Auditorium
Galleon
Engines of Creation
Engines of Creation (audio)--high
Autre(s) chronique(s)
Lien connexe
Article(s) connexe(s)

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2018 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2018 by Music in Belgium