Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:


Agenda

Aujourd'hui 21-10-2017
› THE LOAF FESTIVAL 2017 (Eupen)
› KING PRAWN + DIRTY BEES + BLACK SHEEP + The DANCING MORONS + JET 8 (Bruxelles)
› LAST PROPHECY + MOBÏLHEAD + TARDIGRAD (Namur)
› Le PRINCE HARRY + SPAGGUETTA ORGHASMMOND + RRAOUHHH (Bruxelles)
› ABORTED + OFF THE CROSS (Hasselt)
› Khalif WAILIN' WALTER (Liège)
› PESTIFER + BURSTING + DAWNBREATH + BLEEDSKIN (Liège)
› EQUAL IDIOTS + HIGH HI (Bruxelles)
› FLOTATION TOY WARNING (Bruxelles) **ANNULÉ**
› Aimee MANN + Jonathan COULTON (Antwerpen)
› BAZART + Emma BALE (Merksem)
› ADMIRAL FREEBEE (Antwerpen)
› Gabriel RIOS (Gent)
› MOGWAI + SACRED PAWS (Bruxelles)
› BLOND + FITZ + Diego STRAZ (Ittre)

Les 7 prochains jours:
22-10 Y and T (Kortrijk)
22-10 LALI PUNA + Dieter VON DEURNE and The POLITICS (Bruxelles)
22-10 The MOLOCHS (Leffinge) **ANNULÉ**
22-10 Jasper STEVERLINCK (Bruxelles) **REPORTÉ**
22-10 THE FRESH AND ONLYS (Antwerpen)
22-10 ALESTORM + TROLDRHAUGEN + AETHER REALM (Borgerhout)
22-10 Terry BOZZIO DRUM CLINIC (Hasselt)
22-10 PG.LOST + CELESTIAL WOLVES (Borgerhout)
23-10 The BREEDERS + PINS (Borgerhout)
23-10 HOGJAW (Verviers)
23-10 LEFT LANE CRUISER + NEEDLE AND THE PAIN REACTION (Bruxelles)
23-10 KING DUDE + THE RUINS OF BEVERAST + DOLCH (Antwerpen)
23-10 THE FRESH AND ONLYS + ANNABEL LEE (Bruxelles)
23-10 ST. VINCENT (Bruxelles)
24-10 Gabriel RIOS (Sint-Niklaas)
24-10 HARD ONS + SECTS TAPE + BREWED IN BELGIUM (Bruxelles)
24-10 WWWATER (Gent)
24-10 TEME TAN + Esinam DOGBATSE (Leuven)
24-10 KT TUNSTALL + PICTISH TRAIL (Bruxelles)
24-10 Ben ABSINTH (Liège)
24-10 INHEAVEN (Bruxelles)
24-10 YAK + CHASTITY (Borgerhout)
24-10 DOTAN + Jade BIRD (Bruxelles)
25-10 Nicolas GAUL (Liège)
25-10 CAST (Verviers)
25-10 SCHOOL IS COOL (Leuven)
25-10 SKINNY LISTER + BEANS ON TOAST (Antwerpen)
25-10 META META + BLACK FLOWER (Opwijk)
25-10 STUFF. (Hasselt)
26-10 Alex LAHEY (Bruxelles)
26-10 Frankie ROSE + DAKOTA (Borgerhout)
26-10 Ben MILLER BAND + MOTHER T and The CHICKS (Gent)
26-10 KINGS OF EDELGRAN + TOTM (Bruxelles)
26-10 The SELECTER + The BEAT (Leuven)
26-10 TEME TAN (Gent)
26-10 Juana MOLINA + La DRACHE (Liège)
26-10 STUFF. + Bert COOLS (Kortrijk)
26-10 MOTORPSYCHO (Sint-Niklaas)
27-10 Mura MASA (Bruxelles)
27-10 OSCAR AND THE WOLF (Merksem)
27-10 THOT + PUBLIC PSYCHE (Bruxelles)
27-10 AMBER RUN + FLYTE (Leuven)
27-10 STUFF. + CID RIM (Opwijk)
27-10 JAPANESE BREAKFAST + GIRL RAY (Gent)
27-10 HUNDRED WATERS + JFDR (Bruxelles)
27-10 HEARTACHE CIRCUS + CRESCENT SKY (Bruxelles)
27-10 Emel MATHLOUTHI + Zoe Mc PHERSON (Liège)
27-10 Ian PAICE (Verviers)
28-10 AMENRA (Kortrijk)
28-10 CABBAGE (Bruxelles)
28-10 OUR LAST NIGHT + NEW VOLUME + BLESSTHEFALL (Hasselt)
28-10 Douglas FIRS + AWKWARD I (Bruxelles)
28-10 The ZOOMATICS (Liège)
28-10 FATHER MURPHY + JARBOE + VEDA (Bruxelles)
28-10 LOW ROAR (Hasselt)
28-10 STUFF. + JTOTHEC (Leuven)
28-10 Rebeka WARRIOR + Mathilde FERNANDEZ (Liège)
28-10 Jake BUGG (Antwerpen)
28-10 WOLF ALICE + The MAGIC GANG (Bruxelles)
28-10 W.A.S.P. + BEAST IN BLACK (Borgerhout)
28-10 The SELECTER + The BEAT (Sint-Niklaas)
28-10 HUNDRED WATERS + VAGABON (Namur)
28-10 OSCAR AND THE WOLF (Merksem)
28-10 LUDUS FESTIVAL (Amay)

Mois en cours:
Octobre 2017
 
LuMaMeJeVeSaDi
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031 


Anniversaires

  • John Birks Gillespie (1917)
  • Manfred Mann (1940)
  • Steve Cropper (1941)
  • Elvin Bishop (1942)
  • Kathy Young (1945)
  • Lee Loughnane (1946)
  • Tetsu Yamauchi (1947)
  • Charlotte Caffey (1953)
  • Eric Faulkner (1954)
  • Julian Cope (1957)
  • Steve Lukather (1957)
  • †Bill Black (1965)
  • †Shannon Hoon (1995)
  • †Elliott Smith (2003)
  • †Sandy West (2006)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6790 membres.
- En ligne, nous sommes 175 lecteurs, dont 1 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
104 666 291
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


DAVIES, Ray - Working Man's Café
/ paru le 27-11-2007 /

Sur « Other People’s Lives », Ray Davies a prouvé qu’il fallait encore compter avec sa capacité à composer des titres imparables. Ce n’est pas différent ici. Avec lui, tout semble couler de source, quel que soit le sujet abordé et la douceur de ses chansons contraste avec le caractère bien trempé du type qui a connu la misère pendant sa jeunesse. Fuyant les artifices et les effets de manche, il nous revient avec un album plein de sobriété qui respire la classe et l’intelligence.

Il traite des sujets les plus divers sur le mode presque confidentiel et sans faire d’esclandre. Ainsi, sur « Vietnam Cowboys », un titre country dominé par la guitare, il traite de la délocalisation qui engendre du chômage dans les centres urbains des pays occidentaux et de l’invasion des produits venant d’Asie qui nous empêche de vendre nos propres produits parce qu’ils coûtent trop cher. Tout cela a un prix et c’est nous qui le payons. En voilà au moins un qui reste conscient des préoccupations des gens. Ah si nos hommes politiques pouvaient en faire autant !

Sur « You’re Asking Me », il s’étonne que les gens lui demandent son avis sur des sujets qu’il ne connaît pas. Il pourrait rassurer et jouer le jeu mais il ne le veut pas. S’il lui arrive de donner des conseils, il invite à ne pas les suivre : son rôle d’artiste a des limites, il n’a pas à se prononcer sur tous les sujets et il n’a pas de réponse à tous les problèmes. Sur le très acoustique « Working Man’s Café », il se rappelle ses origines modestes et mesure le chemin parcouru. Il invite chacun à se souvenir du passé et à ne pas l’oublier, même si le contexte global a changé. Lui en tout cas est resté le même malgré le succès.

Sur « Morphine Song », il parle de malades dont certains sont là à cause de la drogue et de l’alcool. Il en éprouve de la compassion et tente de comprendre sans juger comment on peut en arriver là quand tout va mal. Sur « In A Moment », il déclare aimer le moment qui se situe entre chien et loup, quand règne une certaine confusion. Il n’aime pas ce qui brille et vit le temps présent car le temps s’écoule et il faut faire ses choix sans tarder : l’hésitation peut changer une vie.

« Peace In Our Time » aborde la problématique des relations à l’intérieur du couple à grand renfort de guitare électrique pour donner plus de poids à son opinion. L’amour inconditionnel est mieux que tout mais ce n’est pas de sympathie qu’il manque, c’est de la paix de l’esprit. La guerre à domicile n’est pas pour lui. Tout ce qu’il demande, c’est d’avoir la paix. « No One Listen » aborde les contacts avec l’administration ; il faut s’armer de patience et ne pas trop demander ; on ne fait plus attention à ce que disent les gens sensés, on écoute les ordinateurs mais l’intelligence artificielle ne s’accompagne pas toujours de sagesse et il faut garder un côté humain même dans l’administration.

Etre un « Imaginary Man » n’est pas de tout repos ; l’imagination fait qu’on ne se reconnaît pas soi-même à travers ses actes. Sur « One More Time », en revoyant un paysage, il se rappelle la présence de son amie. Pourquoi l’amour est-il si difficile à trouver ? Si ça ne marche pas, quittons-nous de façon positive, sans ressentiment. Plus électrique et ironique, « The Voodoo Walk » évoque la chaleur moite de La Nouvelle-Orléans et l’insomnie qu’elle engendre sans que personne ne puisse trouver de solution. La seule chose à faire est de se rendre au cimetière vide et de s’intégrer aux zombies qui sortent de partout et de faire la marche du vaudou.

Le premier titre bonus, « Hymn For A New Age », appelle à un nouvel hymne pour un âge nouveau car le monde est redevenu sauvage. Le deuxième bonus, le doux amer « The Real World », évoque la fuite perpétuelle d’une personne qui recherche le moyen d’être heureuse. A la fin, elle doit se rendre compte que la découverte importante, c’est d’être vivante.

Sur cet album intemporel, Ray Davies a perdu de son agressivité mais le ton doux amer reste le même qu’à ses débuts. Dans ses chansons, qui sont des mises en situation de la vie actuelle, il donne l’impression d’utiliser les personnages pour masquer sa propre recherche de la vérité et il semble adresser à lui-même ses avis remplis de sagesse. Même à son âge, il reste modeste et honnête ; il apprend encore tous les jours des événements et de ses semblables. La paix de l’esprit qu’il réclame sur le plan du couple, il la transpose à la vie en société. Il voudrait vivre sa vie sans être perturbé par des actes irresponsables. En cela, il rejoint les aspirations de la plupart de ses contemporains et son propos touche à l’universel.

MM
Pays: GB
V2 VVR1048572
Sortie: 2007/10/29


Lu: 2423
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 11
• Semaines de présence au Top 30: 12
Autre(s) chronique(s)
Lien connexe
Article(s) connexe(s)

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2017 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2017 by Music in Belgium