Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • Tony Jackson (1940)
  • Desmond Dekker (1941)
  • Tom Boggs (1947)
  • Ray Major (1949)
  • Stewart Copeland (1952)
  • Nancy Griffith (1954)
  • Ed Kowalczyk (1970)
  • †John Panozzo (1996)
  • †Jon Lord (2012)
  • †Johnny Winter (2014)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6830 membres.
- En ligne, nous sommes 164 lecteurs, dont 2 membres.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
111 943 213
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


AXXIS - Doom Of Destiny
/ paru le 28-11-2007 /

Les choses se passent bien pour le groupe allemand Axxis. Leur onzième album "Dooms Of Destiny" voit le jour et ils embarquent pour une grosse tournée européenne avec Helloween et Gamma Ray. Cette tournée passera d'ailleurs par Anvers le 10 janvier 2008. Pour les archéologues, sachez que la formation a sorti son premier opus "Kingdom Of The Night" en 1989. Cet album figure toujours parmi les meilleures ventes pour un premier essai en Allemagne, et il est considéré comme étant un classique.

Le ton est sollennel sur le début, les chœurs de l'intro "Voices Of Destiny" rappellent le grand classique Carmina Burana. Ensuite "Doom Of Destiny" s'annonce d'excellente facture. C'est rythmé, original dans les cassures rythmiques et les voix sont excellentes. Le refrain est en béton armé, mélodique et puissant. La chanteuse Lakonia donne la réplique à Bernard Weiss (elle est sur tous les albums d'Axxis depuis 2004) et cela donne vraiment très bien.

Le titre suivant "Better Fate" est d'aussi bonne facture et on accroche sur tout en fait. La production est très bonne et les alternances de voix n'ont rien à voir avec les groupes "Metal Female", que du contraire. L'ensemble est vraiment mélodique sans tomber dans les refrains typiques du power metal allemand. Ce que j'aime dans ce "Doom Of Destiny" c'est aussi le côté épique, voire opéra métal, qui ne manquera pas de plaire aux amateurs d'Ayreon.

Après deux autres titres très intenses que sont "Bloodangel" et "I Hear You Cry", la ballade "The Fire Still Burns" a quelques intonations vocales qui rappellent Michael Kiske. Ensuite, retour à une débauche d'énergie avec "Father, Father", et encore un refrain mené de main de maître. S'ensuit "Revolutions", un titre peut-être plus expérimental et qui comporte même quelques accents technos dans la rythmique. Le refrain, lui, reste dans la veine des chansons précédentes, du mélodique très bien foutu.

"She Got Nine Lifes" est assez pop dans le refrain, ce n'est pas plus mal et c'est encore un titre qui se retiendra assez facilement. Après un "Devilish Belle" qui ne démérite en rien par rapport au reste, et dont les guitares restent bien tranchantes, c'est "Astoria qui mettra un terme à cet album riche en couleurs.

Décidément, les amateurs de métal seront comblés à plus d'un titre avec ce "Doom Of Destiny". C'est un album intense et qui ne comporte pas de temps mort. Il est bien construit, bien arrangé et bien produit, à découvrir d'urgence si vous aimez ce style.

Xavier Rossey
Pays: DE
AFM records AFM 163-2
Sortie: 2007/11/16


Lu: 2647
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 30
• Semaines de présence au Top 30: 1
Autre(s) chronique(s)
Lien connexe
Article(s) connexe(s)

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2018 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2018 by Music in Belgium