Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
SMG Music Fest 2018
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • Bill Pinkney (1925)
  • Bobby Helms (1933)
  • Floyd Ashton (1933)
  • Mike Seeger (1933)
  • Nesbert Hooper (1938)
  • Johnny Thunder (1941)
  • Pete York (1942)
  • Tommy Aldridge (1950)
  • Rick Price (1951)
  • Matt Johnson (1961)
  • Marcia Schofield (1962)
  • †Jackie Edwards (1992)
  • †Jerry Wexler (2008)
  • †Johnny Moore (2008)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6830 membres.
- En ligne, nous sommes 158 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
112 530 890
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


DEPORTIVO - Deportivo
/ paru le 11-12-2007 /

Deuxième album pour ce trio français composé de Jérôme (Chanteur/Guitariste), Julien (Batteur/Kazoo) et Richard (Bassiste) et dont la popularité va croissante. Cette deuxième rondelle a été produite par Gordon Raphael qui est également le producteur des Strokes.

Je ne m'attarderai pas sur un dossier de presse tout à leur cause (c'est normal) et qui les encense. Je n'ai pas non plus envie d'être "in" ou d'adopter une de ces attitudes qui dit qu'il faut apprécier tel ou tel groupe parce c'est dans le coup. Trop de magazines ont tendance à agir de la sorte, et personnellement je me fiche pas mal des modes. C'est bon ou pas, c'est la seule chose qui compte.

Si j'écris ce petit préalable à cette chronique, c'est parce que l'écoute de cet album me donne envie de pousser un coup de gueule. Le rock français est-il en train de se casser la gueule ? On serait parfois tenté de le croire. Tous les groupes se ressemblent ? Une grosse majorité, c'est sûr. Tous s'inspirent de Noir Désir et Louise Attaque ? Ben à peu de chose près, oui.

Je vois d'ici certains chroniqueurs "branchés" qui vont dire que ce groupe est génial, nouveau souffle french, etc, etc. Mais bon, faut sortir du trip et se rendre à l'évidence. On pourrait dire que l'originalité de Deportivo serait le chant en anglais sur quelques chansons, si ce dernier n'était pas tout simplement un massacre tant l'accent est mauvais.

Sinon, ce deuxième album est principalement composé de chansons courtes (entre 2'05 et 3'42 min quand ils font un effort). Non me direz-vous, la dernière, "Suicide Sunday" affiche 7'06 au compteur!! Que nenni, elle dure à peine 2 minutes et ensuite il y a un blanc puis la chanson recommence en électrique cette fois. Bof.

Musicalement, c'est à l'instar de tout ce que vous pourrez trouver en rock français sur Myspace, mais là ou ça agace vraiment, c'est que c'est mal chanté. Le chant n'est pas juste, les mélodies sifflées encore moins, et pour l'anglais... voir plus haut. Une pointe de fausse nonchalance et le tout est emballé. Alors pourquoi en faire tout un foin ? Il paraît que sur scène ils sont très bons, je veux bien le croire, il y a de l'énergie sur certains titres.

Mais quand même, il faut rester un peu logique. Même la production est banale, ça sonne presque comme une démo de garage. N'importe quel groupe qui enverrait ça à une maison de disque se ferait recaler. Alors je ne sais pas si c'est moi ("qui me fait mon cinéma" comme dirait Luc Plamondon), ou si vraiment y'a un gros problème quelque part. Et ce problème n'est pas uniquement l'apanage des français, c'est général. Il y a un manque flagrant de créativité. Peu de nouveaux albums surprennent vraiment et ceux dont on parle sont parfois d'une platitude déconcertante.

On a déjà parlé du foin fait autour d'un duo belge dont on parle partout, même en TV et à répétition, alors que c'est loin d'être intéressant. Alors la faute à qui ? Les labels disent que ça vend, mais si ça vend c'est parce qu'on bassine les gens avec aussi. Un jour, le directeur d'un label m'a dit qu'à Rome il faut faire comme les romains. Oui, mais Rome a été victime de sa propre décadence, il ne faut pas l'oublier.

Je crois être assez ouvert et objectif, mais où se trouve l'intérêt ici ? Je cherche encore. Peut-être que je passerais effectivement un bon moment en voyant Deportivo sur scène, mais sur album, en tout cas sur celui-là, je zappe.

Xavier Rossey
Pays: FR
Bang! 600753024638
Sortie: 2007/10/22


Lu: 2099
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 110
• Semaines de présence au Top 30: 0
Lien connexe

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2018 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2018 by Music in Belgium