Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:


Agenda

Aujourd'hui 21-10-2017
› THE LOAF FESTIVAL 2017 (Eupen)
› KING PRAWN + DIRTY BEES + BLACK SHEEP + The DANCING MORONS + JET 8 (Bruxelles)
› LAST PROPHECY + MOBÏLHEAD + TARDIGRAD (Namur)
› Le PRINCE HARRY + SPAGGUETTA ORGHASMMOND + RRAOUHHH (Bruxelles)
› ABORTED + OFF THE CROSS (Hasselt)
› Khalif WAILIN' WALTER (Liège)
› PESTIFER + BURSTING + DAWNBREATH + BLEEDSKIN (Liège)
› EQUAL IDIOTS + HIGH HI (Bruxelles)
› FLOTATION TOY WARNING (Bruxelles) **ANNULÉ**
› Aimee MANN + Jonathan COULTON (Antwerpen)
› BAZART + Emma BALE (Merksem)
› ADMIRAL FREEBEE (Antwerpen)
› Gabriel RIOS (Gent)
› MOGWAI + SACRED PAWS (Bruxelles)
› BLOND + FITZ + Diego STRAZ (Ittre)

Les 7 prochains jours:
22-10 Y and T (Kortrijk)
22-10 LALI PUNA + Dieter VON DEURNE and The POLITICS (Bruxelles)
22-10 The MOLOCHS (Leffinge) **ANNULÉ**
22-10 Jasper STEVERLINCK (Bruxelles) **REPORTÉ**
22-10 THE FRESH AND ONLYS (Antwerpen)
22-10 ALESTORM + TROLDRHAUGEN + AETHER REALM (Borgerhout)
22-10 Terry BOZZIO DRUM CLINIC (Hasselt)
22-10 PG.LOST + CELESTIAL WOLVES (Borgerhout)
23-10 The BREEDERS + PINS (Borgerhout)
23-10 HOGJAW (Verviers)
23-10 LEFT LANE CRUISER + NEEDLE AND THE PAIN REACTION (Bruxelles)
23-10 KING DUDE + THE RUINS OF BEVERAST + DOLCH (Antwerpen)
23-10 THE FRESH AND ONLYS + ANNABEL LEE (Bruxelles)
23-10 ST. VINCENT (Bruxelles)
24-10 Gabriel RIOS (Sint-Niklaas)
24-10 HARD ONS + SECTS TAPE + BREWED IN BELGIUM (Bruxelles)
24-10 WWWATER (Gent)
24-10 TEME TAN + Esinam DOGBATSE (Leuven)
24-10 KT TUNSTALL + PICTISH TRAIL (Bruxelles)
24-10 Ben ABSINTH (Liège)
24-10 INHEAVEN (Bruxelles)
24-10 YAK + CHASTITY (Borgerhout)
24-10 DOTAN + Jade BIRD (Bruxelles)
25-10 Nicolas GAUL (Liège)
25-10 CAST (Verviers)
25-10 SCHOOL IS COOL (Leuven)
25-10 SKINNY LISTER + BEANS ON TOAST (Antwerpen)
25-10 META META + BLACK FLOWER (Opwijk)
25-10 STUFF. (Hasselt)
26-10 Alex LAHEY (Bruxelles)
26-10 Frankie ROSE + DAKOTA (Borgerhout)
26-10 Ben MILLER BAND + MOTHER T and The CHICKS (Gent)
26-10 KINGS OF EDELGRAN + TOTM (Bruxelles)
26-10 The SELECTER + The BEAT (Leuven)
26-10 TEME TAN (Gent)
26-10 Juana MOLINA + La DRACHE (Liège)
26-10 STUFF. + Bert COOLS (Kortrijk)
26-10 MOTORPSYCHO (Sint-Niklaas)
27-10 Mura MASA (Bruxelles)
27-10 OSCAR AND THE WOLF (Merksem)
27-10 THOT + PUBLIC PSYCHE (Bruxelles)
27-10 AMBER RUN + FLYTE (Leuven)
27-10 STUFF. + CID RIM (Opwijk)
27-10 JAPANESE BREAKFAST + GIRL RAY (Gent)
27-10 HUNDRED WATERS + JFDR (Bruxelles)
27-10 HEARTACHE CIRCUS + CRESCENT SKY (Bruxelles)
27-10 Emel MATHLOUTHI + Zoe Mc PHERSON (Liège)
27-10 Ian PAICE (Verviers)
28-10 AMENRA (Kortrijk)
28-10 CABBAGE (Bruxelles)
28-10 OUR LAST NIGHT + NEW VOLUME + BLESSTHEFALL (Hasselt)
28-10 Douglas FIRS + AWKWARD I (Bruxelles)
28-10 The ZOOMATICS (Liège)
28-10 FATHER MURPHY + JARBOE + VEDA (Bruxelles)
28-10 LOW ROAR (Hasselt)
28-10 STUFF. + JTOTHEC (Leuven)
28-10 Rebeka WARRIOR + Mathilde FERNANDEZ (Liège)
28-10 Jake BUGG (Antwerpen)
28-10 WOLF ALICE + The MAGIC GANG (Bruxelles)
28-10 W.A.S.P. + BEAST IN BLACK (Borgerhout)
28-10 The SELECTER + The BEAT (Sint-Niklaas)
28-10 HUNDRED WATERS + VAGABON (Namur)
28-10 OSCAR AND THE WOLF (Merksem)
28-10 LUDUS FESTIVAL (Amay)

Mois en cours:
Octobre 2017
 
LuMaMeJeVeSaDi
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031 


Anniversaires

  • John Birks Gillespie (1917)
  • Manfred Mann (1940)
  • Steve Cropper (1941)
  • Elvin Bishop (1942)
  • Kathy Young (1945)
  • Lee Loughnane (1946)
  • Tetsu Yamauchi (1947)
  • Charlotte Caffey (1953)
  • Eric Faulkner (1954)
  • Julian Cope (1957)
  • Steve Lukather (1957)
  • †Bill Black (1965)
  • †Shannon Hoon (1995)
  • †Elliott Smith (2003)
  • †Sandy West (2006)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6790 membres.
- En ligne, nous sommes 178 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
104 658 178
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


EDITION SPECIALE - Horizon Digital
/ paru le 31-12-2007 /

Après la réédition de « Allée des Tilleuls » (1976) et « Aliquante » (1977), le label Musea remet le couvert avec « Horizon Digital » (1978), troisième et dernier album de cette formation française de « Jazz-Rock ». Du quatuor d’origine monté en 1975, seuls restent encore présents les deux membres originaux essentiels, Ann Ballester (Claviers et chant) et Mimi Lorenzini (Guitares et chant). Ils mettront fin à l’aventure en 1980. Durant ces années, Edition Spéciale n’aura rencontré qu’un succès relatif, exclusivement Hexagonal, malgré l’indiscutable qualité de ses compositions et de ses instrumentistes. A une époque où le « Jazz-Rock » était un pré carré Anglo-Saxon, Américain surtout, les rares productions Françaises restaient sans écho sérieux au niveau international.

Les six premiers titres proviennent de l’album original. Ils montrent un groupe bien rôdé, en pleine possession de ses moyens, encore renforcé par l’arrivée de deux nouveaux éléments qui lui apportent une nouvelle dimension rythmique. Le percutant bassiste François Grillot, disciple de Jaco Pastorius, remplace Josquin Turenne des Prés parti rejoindre Magma ; la percussionniste Mireille Bauer, ex-compagne de Pierre Moerlen et ex-membre de Gong depuis peu, s’ajoute au quatuor originel. Indiscutablement, cette nouvelle configuration rythmique stimule l’excellent batteur Alain Gouillard qui se démène sans compter. Ann Ballester assume maintenant le leadership au chant, sans en encombrer la musique. Elle est soutenue en douceur dans ce rôle par Mimi Lorenzini. Le timbre de sa jolie voix rappelle d’une certaine manière Jon Anderson. Elle continue ses prouesses aux claviers, toujours dans la ligne de Chick Corea et de Return To Forever. Quant à l’ex-Triangle, il manie toujours la guitare avec brio. Si ses solos restent très marqués par le « Rock », il les distille sans longueurs ni pesanteurs dans un ensemble qui se signale surtout par son sens de la mélodie, son équilibre et son bon goût.

« Aurore » et « Camara » étaient présentés en bonus sur « Aliquante », dans une version non encore définitive, sans les nouveaux arrivants. Leurs qualités avaient déjà impressionné. Ici, ils sont encore améliorés. « Aurore » est un instrumental haut en couleur et « Camara » est un petit bijou « Jazz-Rock » qui n’en finit jamais d’emprunter de nouvelles voies. D’une manière générale, l’arrivée de Mireille Bauer apporte une fraîcheur supplémentaire et un son nouveau, grâce au vibraphone particulièrement. Sa longue proximité avec Pierre Moerlen n’y est évidemment pas étrangère. D’ailleurs, la musique d’Edition Spéciale opère ici un rapprochement évident avec celle du Gong percussif de l’époque, dominé par Pierre Moerlen. Sans conteste, cette intégration avec les orientations « Jazz-Rock » originelles du groupe est ravissante. Surtout que celles-ci sont enrichies par la présence du nouveau bassiste François Grillot, volubile et éblouissant, qui joue très en avant et « claque » comme Jaco Pastorius. Dans cette pièce, le chant d'Ann Ballester calme systématiquement le jeu entre les superbes interventions des différents instrumentistes.

L’excellent « Ma Vie Dégénère » est une courte pièce prestée sur un rythme sautillant. Mimi Lorenzini mène la danse à la guitare et permet ainsi à Ann Ballester de se consacrer au chant.

« Daisy » retrouve la sophistication technique de « Camara » en restant tout aussi mélodique et varié. Les parties vocales « Jazzy » introduisent la pièce mais laissent rapidement la place aux développements instrumentaux.

L’instrumental « Jungle’s Jingle » est une autre perle. Il contient des parties de claviers à la Return To Forever, un vibraphone très actif qui évolue beaucoup en parallèle des claviers et de la guitare, une basse à l’éclat « Funk-Jazz » et de folles percussions. Tout cela s’entremêle avec génie.

Plus calme au départ, « Confluence » s’emballe progressivement. Ann Ballester montre toute sa dextérité aux claviers et au piano, plus particulièrement. Chick Corea ne peut être renié dans ses influences. L’ensemble très rythmé ne manque pas d’accents « Latinos ». Les voix sont uniquement utilisées comme instruments.

Comme pour les deux précédentes rééditions, Musea a ajouté quelques bonus intéressants, issus d’enregistrements effectués en 1980, avec une formation à nouveau remaniée derrière le duo originel. Au départ, ils devaient intégrer un nouvel album, jamais paru. Les compositions restent de qualité et certaines montrent de nouvelles orientations. En tant que tel, le duo paraît parfois moins fringant. C’est probablement la raison pour laquelle on observe l’arrivée d’un second claviériste et d’un chanteur, tout deux opérant en fait dans le jardin habituel d’Ann Ballester.

« Rouge Chant » est une pièce « Jazz-Rock », musicalement toujours dans les traces de Return To Forever, chantée par Fernand Pena. Sa voix rauque rappelle parfois Alain Bashung et se situe à l’opposé de celle d’Ann Ballester, qui n’effectue plus que les voix d’accompagnement.

Comme son nom l’indique, l’instrumental « ES Blues » touche au « Blues ». Il s’agit plutôt d’un « Jazz-Blues » élégant, comme peut en produire John Scofield. Mimi Lorenzini, qui l’a composé et le domine de bout en bout, impose un jeu d’une précision magnifique et d’une grande pureté.

« Open It Up » retrouve la couleur des deux premiers albums d’Edition Spéciale. Le chant combiné de Fernand Pena et d’Ann Ballester ne convainc pas vraiment, le premier étouffant le second. Par contre, au niveau instrumental, on n’est pas déçu.

« Babylone » affiche le même topo avec une domination encore plus marquée de Fernand Pena, qui (me) paraît moins en osmose avec la musique du groupe.

Dans « Time Will Make It Better », l’alternance des deux chanteurs passe mieux, mais les parties instrumentales restent les plus marquantes.

En conclusion, Edition Spéciale était un bien bon groupe de « Jazz-Rock », avec de grands musiciens, mais né au mauvais endroit et au mauvais moment pour espérer compter. D’ailleurs, j’avoue que, personnellement, je n’en avais aucun souvenir malgré un intérêt prononcé pour le genre dès le début des années 1970. Ces rééditions sont judicieuses et peuvent permettre de réparer ses « oublis ».

Les titres :

  1. « Aurore » (Lorenzini) (5’48) (*)
  2. « Camara » (Ballester/Giri) (9’26) (*)
  3. « Ma Vie Dégénère » (Lorenzini/Ballester/Giri) (2’59) (*)
  4. « Daisy » (Lorenzini/Ballester/Giri) (7’06) (*)
  5. « Jungle’s Jingle » (Gouillard) (6’33) (*)
  6. « Confluence » (Ballester) (4’55) (*)
  7. « Rouge Champs » (Lorenzini/Ballester) (4’03) (**)
  8. « ES Blues » (Lorenzini) (4’23) (**)
  9. « Open It Up » (Lorenzini/Ballester) (4’50) (**)
  10. « Babylone » (Lorenzini/Ballester) (7’15) (**)
  11. « Time Will Make It Better » (Ballester) (6’19) (**)
Les interprètes :
  • Ann Ballester : Claviers & Chant
  • Mimi Lorenzini : Guitares, Claviers & Chant
  • François Grillot : Basse (*)
  • Alain Gouillard : Batterie (*)
  • Mireille Bauer : Vibraphone, Marimbas & Percussions (*)
  • Emmanuel Binet : Basse (**)
  • Frank Raholison : Batterie (**)
  • Thierry Tamain : Claviers (**)
  • Fernand Pena : Chant (**)
(*) Album original (1978)
(**) Bonus (1980)

JPS1er
Pays: FR
Musea FGBG 4418.AR
Sortie: 2007/09 (réédition, original 1978)


Lu: 4172
Partager sur :
Autre(s) chronique(s)
Lien connexe
Article(s) connexe(s)

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2017 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2017 by Music in Belgium