Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Article le plus lu

7 derniers jours:
Arrivée du nouvel album de Mystery !
30 derniers jours:
News en vrac : volume 455

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • Tony Jackson (1940)
  • Desmond Dekker (1941)
  • Tom Boggs (1947)
  • Ray Major (1949)
  • Stewart Copeland (1952)
  • Nancy Griffith (1954)
  • Ed Kowalczyk (1970)
  • †John Panozzo (1996)
  • †Jon Lord (2012)
  • †Johnny Winter (2014)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6830 membres.
- En ligne, nous sommes 141 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
111 934 157
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


DISTRUST - No Good Deed Shall Go Unpunished
/ paru le 08-03-2008 /

Formé en 1994 par Shawn Hutchins, ils réalisent une démo en 1995 puis se séparent déjà en 1997. Pourtant l'année suivante ils se reforment avec de nouveaux musiciens. C'est cette formation qui enregistrera en 2000 l'album "No Good Deed Shall Go Unpunished" qui est ici réédité par Locomotive Records.

On retrouve donc aux côtés du chanteur Shawn Hutchins, le guitariste Travis Horton, le bassiste Dave Ulrich et le batteur Kevin Royer. Leur musique, c'est du Metalcore, soit une bonne dose de speed metal menaçant et macabre. D'ailleurs, Distrust haït tout le monde. Ce n'est pas moi qui le dit mais eux en commençant l'album. Le ton est donc d'emblée donné. Le chanteur hurle, grogne, se déchire les cordes vocales autant que faire se peut.

A côté de ce chant rageur, la musique semble bien légère. Le guitariste est bien incisif distillant des riffs puissants qui ont parfois l'empreinte d'un Tony Iommi. Par contre, la section rythmique semble disparaître derrière guitare et chant. Il faut dire que le mixage y est peut-être pour quelque-chose. Parfois la basse prend le dessus, parfois la batterie, mais il manque un punch d'ensemble.

Parmi les titres révélateurs de cet album, il y a ce "No Government Cheese For This Cracker" où le chanteur crache son venin telle une vraie vipère, invectivant tout sur son passage jusqu'à en vomir. Le sujet s'y prête sans doute. Il y a aussi ce "Fleshless Bitch" où ils font preuve de nettement plus d'inventivité qu'à l'accoutumé, variant enfin un peu les ambiances. Un passage est terriblement teinté de tons bien Black Sabbath, manque juste la voix... à moins que ce soit "manque la juste voix"... Malgré tout, cela reste le meilleur titre dû à la variété de ses ambiances. Un des moments les plus étonnants, ce sera l'arrivée d'un piano à la fin du titre "Misery Is In Season". Là franchement, c'est un petit régal auquel on n'aurait jamais cru avoir droit.

Cette réédition enthousiasmera sans doute les amateurs de Metalcore et de rugissements ravageurs mais fera fuir les anti-core de tous bords. Vous voilà donc avertis.

Liste des morceaux :

  1. Personality Instability
  2. Don't Wait For Dawn
  3. No Government Cheese For This Cracker
  4. Threshold
  5. Forget The Past
  6. Fleshless Bitch
  7. Misery Is In Season
  8. Bloodstorm Trilogy
  9. Breaking The Pain Barrier

JPL
Pays: US
Locomotive Records LM558
Sortie: 2008/02/15 (réédition, original 2000)


Lu: 1548
Partager sur :
Lien connexe

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2018 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2018 by Music in Belgium