Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:


Agenda

Aujourd'hui 24-10-2017
› HARD ONS + SECTS TAPE + BREWED IN BELGIUM (Bruxelles)
› YAK + CHASTITY (Borgerhout)
› Ben ABSINTH (Liège)
› TEME TAN + Esinam DOGBATSE (Leuven)
› WWWATER (Gent)
› DOTAN + Jade BIRD (Bruxelles)
› Gabriel RIOS (Sint-Niklaas)
› KT TUNSTALL + PICTISH TRAIL (Bruxelles)
› INHEAVEN (Bruxelles)
› LEFT LANE CRUISER + Renaud LESIRE (Liège)

Les 7 prochains jours:
25-10 CAST (Verviers)
25-10 STUFF. (Hasselt)
25-10 BRNS + François VIROT + IDALG (Namur)
25-10 META META + BLACK FLOWER (Opwijk)
25-10 SCHOOL IS COOL (Leuven)
25-10 SKINNY LISTER + BEANS ON TOAST (Antwerpen)
25-10 Nicolas GAUL (Liège)
26-10 Juana MOLINA + La DRACHE (Liège)
26-10 KINGS OF EDELGRAN + TOTM (Bruxelles)
26-10 Ben MILLER BAND + MOTHER T and The CHICKS (Gent)
26-10 Frankie ROSE + DAKOTA (Borgerhout)
26-10 Alex LAHEY (Bruxelles)
26-10 MOTORPSYCHO (Sint-Niklaas)
26-10 STUFF. + Bert COOLS (Kortrijk)
26-10 TEME TAN (Gent)
26-10 AQUASERGE + Ricky HOLLYWOOD + FIEVRE (Namur)
26-10 The SELECTER + The BEAT (Leuven)
27-10 STUFF. + CID RIM (Opwijk)
27-10 HUNDRED WATERS + JFDR (Bruxelles)
27-10 JAPANESE BREAKFAST + GIRL RAY (Gent)
27-10 Mura MASA (Bruxelles)
27-10 Emel MATHLOUTHI + Zoe Mc PHERSON (Liège)
27-10 Ian PAICE (Verviers)
27-10 HEARTACHE CIRCUS + CRESCENT SKY (Bruxelles)
27-10 THOT + PUBLIC PSYCHE (Bruxelles)
27-10 OSCAR AND THE WOLF (Merksem)
27-10 AMBER RUN + FLYTE (Leuven)
28-10 LYSISTRATA + NO METAL IN THIS BATTLE + RINCE-DOIGT (Liège)
28-10 FISHBACH + Isaac DELUSION + PALE GREY (Namur)
28-10 LOW ROAR (Hasselt)
28-10 Rebeka WARRIOR + Mathilde FERNANDEZ (Liège)
28-10 LUDUS FESTIVAL (Amay)
28-10 Jake BUGG (Antwerpen)
28-10 OUR LAST NIGHT + NEW VOLUME + BLESSTHEFALL (Hasselt)
28-10 HUNDRED WATERS + VAGABON (Namur)
28-10 AMENRA + MONNIK (Kortrijk)
28-10 The ZOOMATICS (Liège)
28-10 FATHER MURPHY + JARBOE + VEDA (Bruxelles)
28-10 The SELECTER + The BEAT (Sint-Niklaas)
28-10 CABBAGE (Bruxelles)
28-10 WOLF ALICE + The MAGIC GANG (Bruxelles)
28-10 W.A.S.P. + BEAST IN BLACK (Borgerhout)
28-10 STUFF. + JTOTHEC (Leuven)
28-10 OSCAR AND THE WOLF (Merksem)
28-10 Douglas FIRS + AWKWARD I (Bruxelles)
29-10 MOTORPSYCHO (Bruxelles)
29-10 The UNDERGROUND YOUTH + DUANE SERAH (Liège)
29-10 OTZEKI + MORTALCOMBAT (Namur)
29-10 STARSAILOR + WANTHANEE (Hasselt)
29-10 Nick MULVEY (Bruxelles)
29-10 HUSKY (Bruxelles)
29-10 STROBES + LAMBERT + Tom ROGERSON (Bruxelles)
29-10 BISON BISOU + A SUPERNAUT + BODA BODA (Namur)
29-10 Julie BYRNE (Brugge)
29-10 BIG THIEF + Katie VON SCHLEICHER (Kortrijk)
29-10 LAMBCHOP (Antwerpen)
29-10 LYSISTRATA + RINCE-DOIGT + NO METAL IN THIS BATTLE (Bruxelles)
30-10 KITTY, DAISY and LEWIS + SCARLETINAS (Kortrijk)
30-10 The UNDERGROUND YOUTH + ANIMAL YOUTH (Gent)
30-10 STARSAILOR + WANTHANEE (Sint-Niklaas)
30-10 RIDE (Bruxelles)
30-10 The NATIONAL (Bruxelles) **ANNULÉ**
30-10 Chuck PROPHET and The MISSION EXPRESS + CURSE OF LONO (Bruxelles)
30-10 SOHN (Bruxelles) **REPORTÉ**
30-10 The SLACKERS + The NICE GUYS (Bruxelles)
30-10 (SANDY) ALEX G (Bruxelles)
31-10 The IRON MAIDENS + MAGNETICA (Kortrijk)
31-10 Chad VANGAALEN + MAUNO (Gent)
31-10 SLEEPING WITH SIRENS (Borgerhout)
31-10 The NATIONAL (Bruxelles) **ANNULÉ**
31-10 CURIOSITY (Liège)
31-10 Milo MESKENS + Emil LANDMAN + Josefien DELOOF (Gent)
31-10 VAGABON (Bruxelles)
31-10 LAMBCHOP (Hasselt)
31-10 AMENRA + ALL SHADOWS AND DELIVERANCE + MONNIK (Bruxelles)

Mois en cours:
Octobre 2017
 
LuMaMeJeVeSaDi
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031 


Anniversaires

  • Jiles Perry Richardson (1930)
  • Bill Wyman (1936)
  • Ted Templeman (1944)
  • Jerry Edmonton (1946)
  • Edgar Broughton (1947)
  • Dale Griffin (1948)
  • Debbie Googe (1962)
  • Monica Arnold (1980)
  • †Merl Saunders (2008)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6791 membres.
- En ligne, nous sommes 204 lecteurs, dont 1 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
104 759 030
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


CROW, Sheryl - Detours
/ paru le 10-03-2008 /

Fille de parents musiciens, Sheryl Suzanne Crow a appris très tôt la musique. Elle a quitté l’école à dix-sept ans et a suivi son instinct. Elle a enseigné la musique dès l’âge de 24 ans mais elle est partie en Californie avec l’idée d’imiter ses modèles, The Rolling Stones notamment. Elle fait d’ailleurs une apparition très sexy et vient chanter « Honky Tonk Women » sur le premier de leur quadruple DVD « Four Flicks » en 2003. Elle n’avait plus sorti d’album depuis « Wildflower », sorti en 2005 et dédié à Lance Armstrong et à ses trois enfants.

Depuis lors, souffrant sans doute d’un excès d’affection non dirigée, elle a adopté un enfant, Wyatt Steven, à qui elle dédie l’album. Tous ces avatars, sa séparation de Lance Armstrong, son cancer, l’adoption de son fils, elle les qualifie de détours. L’année 2006 a été dure pour Sheryl Crow mais elle a surmonté les épreuves. Une rupture amoureuse puis un cancer lui ont permis de savoir qui elle était vraiment, dit-elle. Et puis elle a appris à pleurer et c’est très bon pour la santé, ajoute-t-elle encore.

Sur « Detours », elle décrit la façon dont elle appréhende le monde qui l’entoure et l’impact que les événements ont sur sa vie privée. Elle a rappelé Bill Bottrell, son ancien, le producteur de « Tuesday Night Music Club », son premier album, en 1993. Celui-ci joue de nombreux instruments. Elle a obtenu plusieurs prix et des récompenses multiples pour cet album, même si le meilleur était l’album éponyme sorti en 1996. En 1998, « The Globe Sessions » était aussi un excellent album qui lui a valu d’autres satisfactions avec « My Favorite Mistake », très bien reçu par la critique et le public. « Detours » est de la même veine et semble relancer sa carrière.

Sur « God Bless This Mess », qui signifie « Que Dieu bénisse ce gâchis », elle chante avec une guitare acoustique pour tout bagage ; d’une voix qui paraît lointaine, elle parle d’une petite fête donnée en l’honneur de son frère qui revient de loin et qu’elle ne reconnaît pas ; il doit avoir vu des choses horribles qu’il garde pour lui, dit-elle ; elle en profite pour envoyer une banderille au zozo de la Maison Blanche : « Le président prononce des paroles de réconfort (à l’enterrement des policiers et des pompiers de New York) avec des larmes dans les yeux puis il envoie mourir nos soldats en Irak dans une guerre entièrement basée sur le mensonge », dit-elle.

Mais l’angoisse pousse l’être humain à se tourner vers plus fort que lui : « Shine Over Babylon » est d’un tout autre calibre et elle semble demander à une puissance hypothétique d’éclairer les esprits de ceux qui se battent au soleil et qui sont en train de sombrer dans la folie. « Love Is Free » nous rappelle sur le mode joyeux le courage de ceux qui doivent rebâtir leur ville sans aucune aide après le passage de l’ouragan Katrina. Ils n’ont que l’amour à partager.

Elle chante ensuite « Peace Be Upon Us » avec Doyle Bramhall II à la guitare électrique et Ahmet Al Hirmi qui chante quelques mots en arabe pour appeler la paix de ses vœux. Il y a de nouveau une pique adressée au président : « Si nous parlons d’amour mais que nous tuons au nom de Dieu, comment pouvons-nous agir en son nom ? » Sur « Gasoline », un titre folk qui contient un mélange du style des Stones et de Bob Dylan, elle demande à tous de s’unir, quelle que soit leur nationalité, pour obtenir l’essence gratuite. On n’en est pas là…

Sur « Out Of Our Heads », elle oublie sa joie et invite les enfants d’Abraham, ses contemporains, à oublier leurs peurs et à penser davantage avec leur coeur pour éviter de laisser des enfants se faire tuer. Empreint de tristesse, « Detours » est une lettre ouverte à sa mère pour lui demander comment aimer avec un coeur épais comme une feuille de papier. Sur « Now That You’re Gone », sur un rythme folk rock, elle semble toutefois osciller entre la liberté retrouvée et la solitude créée par la séparation.

Elle poursuit avec l’aide de Bill Bottrell sur « Drunk With The Thought Of You », où elle décrit sa descente aux enfers quand la séparation est trop dure à supporter et se met à boire à la santé de l’être absent pour tenter d’atténuer sa souffrance. Sur « Diamond Ring », elle affirme que pour une femme, la bague ne résoud pas tout. Sur « Motivation », elle fustige la jeunesse dorée qui ne s’implique dans rien et vit une vie futile et vide de sens.

« Make It Go Away (Radiation Song) » est une de ses chansons les plus poignantes où elle exprime sa rage d’être atteinte d’un cancer et sa lutte pour l’éloigner d’elle. « Love Is All There Is » évoque les doutes et la souffrance créée par la solitude. On en vient à douter de jamais pouvoir se remettre à aimer. Enfin, l’autre titre poignant, « Lullaby For Wyatt », est une berceuse pour son fils adoptif. Elle lui parle doucement et le serre contre elle en sachant très bien qu’un jour il va la quitter et elle espère qu’il reviendra la voir un jour. « Mais après tout aimer, c’est laisser partir », dit-elle, pleine de courage.

Très bon album personnel où Sheryl Suzanne Crow, tantôt d’une voix assurée comme dans « Diamond Ring », tantôt d’une voix cassée par la maladie sur « God Bless This Mess », décrit les événements politiques qui ont ébranlé ses croyances et menacé sa vie privée. Ses fans seront comblés : c’est un très bon album qui mérite une écoute approfondie des paroles parfois hermétiques et se mérite sur la distance.

MM
Pays: US
Interscope / A & M Records 0602517570030
Sortie: 2008/02/18


Lu: 1787
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 15
• Semaines de présence au Top 30: 11
Lien connexe
Article(s) connexe(s)

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2017 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2017 by Music in Belgium