Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • Vikki Carr (1941)
  • George Frayne (1944)
  • Allan Gorrie (1946)
  • Brian May (1947)
  • Bernie Leadon (1947)
  • Keith Godchaux (1947)
  • Allen Collins (1952)
  • Kevin Haskins (1960)
  • Leroy Wolfgramm (1966)
  • Ged Lynch (1968)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6830 membres.
- En ligne, nous sommes 189 lecteurs, dont 1 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
112 002 677
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


FAY, Bill - Time of the Last Persecution
/ paru le 27-03-2008 /

A quoi tient la célébrité ? Tout a commencé quand Jef Tweedy (Wilco) l’a appelé pour interpréter avec lui « Be Not So Fearful » sur la scène du Shepherd’s Bush Empire de Londres le 21 mai 2007. Il n’en faut pas plus pour qu’une firme sorte les albums de cet artiste avec l’un ou l’autre bonus. « Bill Fay », sorti en 1970, avec ses orchestrations pompeuses, était plus proche de la variété que du rock mais « Time of the Last Persecution », sorti l’année suivante, semble avoir été composé dans l’esprit de Bob Dylan et mérite l’attention.

La faiblesse vocale de Bill Fay l’a desservi dans le passé car ses compositions tiennent la route et les paroles sont de bonne qualité. Malheureusement, le chant est mièvre, surtout sur le premier album. Ici, sans être un chanteur de folk rock de haut niveau, il tire plus ou moins son épingle du jeu, en tout cas sur certains morceaux. De ce point de vue, « Don’t Let My Marogolds Die » est discret, de même que « I Hear You Calling » et cela lui convient bien. Le ton du court « Dust Filled Room » est plus joyeux et les paroles bizarres mais les meilleurs titres viennent plus tard.

« Inside The Keepers Pantry » est une magnifique ballade accompagnée à la guitare acoustique et la voix semble lui être mieux adaptée. « Plan D » est un très bon morceau et « Time of the Last Persecution » contient son lot de poésie et de sensibilité mais l’orchestration est trop bruyante et grandiloquente pour en faire un titre mémorable. « Come A Day » est un titre expérimental déjanté qui se singularise nettement par rapport au reste de l’album. Les autres titres, il vaut mieux ne pas trop y faire attention et les survoler rapidement.

Album inégal qui comporte néanmoins de bons moments.

MM
Pays: GB
Esoteric Recordings ECLEC2038
Sortie: 2008/02 (réédition 1971)


Lu: 1525
Partager sur :
Lien connexe
Article(s) connexe(s)

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2018 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2018 by Music in Belgium