Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • Tony Jackson (1940)
  • Desmond Dekker (1941)
  • Tom Boggs (1947)
  • Ray Major (1949)
  • Stewart Copeland (1952)
  • Nancy Griffith (1954)
  • Ed Kowalczyk (1970)
  • †John Panozzo (1996)
  • †Jon Lord (2012)
  • †Johnny Winter (2014)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6830 membres.
- En ligne, nous sommes 160 lecteurs, dont 1 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
111 940 891
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


DOWD, Johnny - A Drunkard's Masterpiece
/ paru le 03-04-2008 /

Johnny Dowd nous propose ici quelque-chose de très différent de ce qu'il fait sous le nom de Hellwood et notamment l'album "Chainsaw of life" sorti en 2006. Cet opus est plutôt un ensemble de trois concepts aux tons bien différents.

Johnny Dowd est accompagné au chant par Kim Sherwood-Caso et à la batterie par Willie B. On les retrouvait tous les deux sur l'album de Hellwood. S'ajoute le claviériste Michael Stark et en invité le percussionniste Justin Asher.

La première partie baptisée "Opus I" démarre en douceur. "Tout le monde veut aller au paradis, mais personne ne veut mourrir" nous dit Johnny. Kim caresse nos tympans alors que Johnny déclame son texte, à part la guitare c'est d'ailleurs à cela qu'il se consacrera sur l'album laissant le chant à Kim. L'ambiance de ce "Danger/Blind Painter Paints Black" est alors tendue. Le morceau nous prend petit à petit par les tripes. Vraiment un grand moment de la rondelle. Durant la suite de cette première partie les tons changent jusqu'à s'aventurer dans le jazz-rock voire quelques tons Velvet Underground. Vraiment rien à voir avec le folk-rock de Hellwood. Sur "Off Broadway", on s'approchera même de Santana. Cela se terminera telle une danse transcendantale autour d'un totem.

"Opus II" est tout aussi fouillé nageant entre les Doors et Cream avec des passages guitare presque fusion. "Mettre du rouge à lèvre à un cochon" est le texte d'introduction. Cela a pour but de montrer la folie de l'homme, l'argent facile et l'union des idiots (c'est un titre!). Faut pas chercher bien loin pour comprendre qu'il s'agit d'une critique virulente de la société américaine. D'où cette guitare déchirée qui s'entrecroise avec l'orgue. Les percussions y ont aussi une grande importance comme croisant le fer. Notons encore ce riff emprunté au "Smoke On The Water" de Deep Purple.

Le troisième opus démarre sur des tons plus sud-américains voire cubains. "Caboose" est imprégné par l'orgue et un rythme bien typique alors que Johnny assure une bonne partie des vocaux. La guitare se torture sur ce moment intense et envoûtant. En écoutant le captivant "Adultress", c'est au Velvet de Nico que l'on pense.

Finalement, avec cet opus déroutant et étonnant, Johnny Dowd se pose en conteur. Il s'aventure aussi dans différents styles ce qui fait la diversité de l'album. Cependant c'est peut-être aussi cela qui en fait un album plus difficile à aborder et il vous faudra prendre le temps de l'écouter pour l'apprécier. Mais rien qu'à écouter le travail réalisé à la guitare, on ne s'en lasse pas.

JPL
Pays: US
Munich Records MRCD 290
Sortie: 2008/03/24


Lu: 1543
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 74
• Semaines de présence au Top 30: 0
Lien connexe
Article(s) connexe(s)

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2018 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2018 by Music in Belgium