Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • Karl Denver (1934)
  • Tony Hicks (1945)
  • Benny Andersson (1946)
  • Billy Gibbons (1949)
  • Steven Irvine (1959)
  • †Nicolette Larson (1997)
  • †Dan Fogelberg (2007)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6812 membres.
- En ligne, nous sommes 197 lecteurs, dont 1 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
106 409 843
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


BLACK KEYS (The) - Attack & Release
/ paru le 01-05-2008 /

The Black Keys est un duo étonnant composé d'un guitariste et chanteur ainsi que d'un batteur. Pourtant, rien qu'à eux deux, Dan Auerbach et Patrick Carney savent nous captiver. Ils avaient déjà bien réussi cela avec l'album "Magic Potion" sorti en 2006. Ils réussissent encore cette fois avec "Attack & Release", leur cinquième album produit cette fois par Danger Mouse.

L'intensité qui se dégage déjà de "All You Ever Wanted" qui ouvre l'album en dit long. Nous connaissions aussi leur fascination pour Led Zeppelin, Free et John Lee Hooker et cette rondelle ne la démentira certainement pas. Comment ne pas penser à eux en écoutant ce très hypnotique "I Got Mine" ?

Le chant de Dan est habité, nasillard et un peu plaintif. Du coup, il nous embarque sans problème dans son monde et nous nous laissons aller avec plaisir. Dans leur rock assez hard et même un peu blues, ils mettent beaucoup d'énergie et cela se ressent immanquablement. Ils ne sont que deux alors ils ont parfois l'un ou l'autre invité afin de mieux nous séduire. C'est ainsi qu'on peut entendre quelques synthés dont un Moog, une clarinette, une flûte, un harmonica et une contrebasse.

Parmi les autres titres forts de cet album, il y a cet hypnotique "Psychotic Girl" baigné de choeurs envoûtants et d'un banjo aux couleurs de l'ouest. Il y a aussi ce "Lies" au soul prononcé qui nous transcende à la manière d'un Robert Plant. C'est un des tous grands moments qui à lui seul mérite l'achat. C'est aussi une chanson qui semble s'adresser à l'hôte de la Maison Blanche pour toutes les déceptions qu'il a infligé à son peuple. Etonnant aussi ce "Remember When" divisé en deux parties tout à fait différentes, comme si la chanson nous était présentée en deux versions, l'une douce et intrigante, l'autre très rock'n'roll. Le captivant et séduisant "Oceans And Streams" prend des tons Blues-Rock que vous auriez tort de manquer.

Par contre, à l'écoute de "Things Ain't Like They Used To Be", nous pensons immanquablement à une chanson des Beatles. Si vous vous passez "Don't Let Me Down" juste après, vous comprendrez qu'il y a là un gros emprunt pas très catholique... N'empêche que c'est tellement bon...

Avec ce nouvel opus, The Black Keys se sont entièrement transcendés quittant ce côté fin 60s début 70s qui semblait les enfermer. Est-ce l'influence de Danger Mouse qui les a rendu plus moderne ? En tout cas, cela est tout bénéfice pour eux car cet album est une petite perle à écouter sans modération.

JPL
Pays: US
V2 Records VVR10500458
Sortie: 2008/03/31


Lu: 2078
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 51
• Semaines de présence au Top 30: 0
Autre(s) chronique(s)
Lien connexe
Article(s) connexe(s)

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2017 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2017 by Music in Belgium