Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
Dour Festival
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • Arthur Brown (1942)
  • Jeff Beck (1944)
  • Colin Blunstone (1945)
  • Mick Fleetwood (1947)
  • Patrick Moraz (1948)
  • John Illsey (1949)
  • Derrick "Duckie" Simpson (1950)
  • Terence Wilson (1957)
  • Jeff Cease (1957)
  • Andy McCluskey (1959)
  • Curt Smith (1961)
  • Emppu Vuorinen (1978)
  • †Thomas Iain Smith (2007)
  • †Dave Carpenter (2008)
  • †Peter Quaife (2010)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6830 membres.
- En ligne, nous sommes 151 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
111 549 942
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


BRAGG, Billy - Mr Love & Justice
/ paru le 03-05-2008 /

A l’heure où on commémore mai 68 comme un vulgaire show médiatique pour faire de l’audience, l’anglais Billy Bragg, l’ancien militaire, qui en connaît un bout question contestation, sort un album un peu édulcoré. Sa carrière a débuté avec le punk presque dix ans plus tard et c’est le punk qui lui a servi de vecteur pour faire passer ses idées, pour évoluer ensuite progressivement.

Dans la foulée de Woody Guthrie et Bob Dylan dont il était l’équivalent en Angleterre, il a composé des brûlots politiques qui fustigeaient le sort peu enviable des plus pauvres et les appelait à s’unir. Sur « The Internationale », sorti en 1990, il déclare : « Stand up, all victims of oppression / For the tyrants fear your might / Don't cling so hard to your possessions / For you have nothing, if you have no rights » et plus loin : « The international ideal / Unites the human race / Let no one build walls to divide us / Walls of hatred nor walls of stone ». Ces textes dignes de Karl Marx ont bien été écrits par Billy Bragg.

Même s’il ne produit rien d’aussi virulent sur cet album, ça le situe et ça donne une bonne idée de son état d’esprit à l’époque. Il présente ici un album, le premier depuis 2002, très agréable à écouter mais où il manque un morceau phare pour booster son succès. Même s’il a adouci son propos, Billy Bragg reste un rebelle mais il a pris de l’âge et c’est avec plus de maturité et de réalisme qu’il s’exprime maintenant. A 20 ans, on veut changer le monde ; plus tard, on comprend qu’il est plus facile de se changer soi-même sans pour autant renier les aspirations profondes et généreuses de la jeunesse.

Parmi les meilleurs titres, on peut quand même citer « I Almost Killed You », un soft rock qui est pourtant un des plus courts de l’album. Ici, il tuerait presque par amour pour une amie. Il y a du rythme, du sens, c’est bien chanté et c’est bien joué. « Mr. Love & Justice » est l’autre titre en vue de l’album. Moins direct qu’il y a quelques années, il donne l’impression d’avoir appris à énoncer ses revendications autrement pour moins choquer et être plus efficace.

Billy Bragg semble avoir un peu perdu de son agressivité contre le système. Il nous livre ici un album très agréable à écouter mais à part les deux titres cités ci-dessus, aucun ne se détache de l’ensemble et cela risque de lui être dommageable. De plus, il est un peu desservi par l’absence de paroles sur le livret, ce qui faciliterait la compréhension de ses textes, qui constituent en grande partie la valeur de son propos. A noter la présence de Robert Wyatt aux backing vocals sur « I Keep Faith » et de Ian McLagan (The Small Faces) aux claviers parmi ses accompagnateurs.

MM
Pays: GB
Cooking Vinyl / V2 CookCD452
Sortie: 2008/03/03


Lu: 1557
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 111
• Semaines de présence au Top 30: 0
Lien connexe
Article(s) connexe(s)

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2018 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2018 by Music in Belgium