Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • Bill Black (1926)
  • Tommy Steele (1936)
  • Art Neville (1937)
  • Eddie Kendricks (1939)
  • Paul Butterfield (1942)
  • Paul Rodgers (1949)
  • Carlton Barrett (1950)
  • Mike Mills (1958)
  • Bob Stinson (1959)
  • Mickey Quinn (1969)
  • †Big Joe Williams (1982)
  • †Grover Washington (1999)
  • †Denis Payton (2006)
  • †Don Van Vliet (alias Captain Beefheart) (2010)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6812 membres.
- En ligne, nous sommes 176 lecteurs, dont 2 membres.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
106 460 878
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


BAD LUCK CHARMS (The) - Bad Luck Charms
/ paru le 28-05-2008 /

Le groupe américain The Bad Luck Charms sort ici son tout premier album. En son sein on trouve le guitariste Kerry Martinez qui vient du groupe punk US Bombs, un gars qui a aussi travaillé avec Wayne Kramer des MC5. C'est aussi Martinez qui a produit cet album avec l'aide de Darian Rundall (Pennywise, US Bombs, Suicidal Tendenties), il en est également l'auteur-compositeur de quasi tous les titres.

La musique de The Bad Luck Charms tient à la fois du punk et du rock'n'roll. On y trouve des influences des New York Dolls mais aussi des Rolling Stones. C'est direct, proche des racines et sans fioritures. D'un autre côté, cela accroche vachement l'auditeur. Les riffs sont acérés et percutants. Les morceaux sont courts (souvent entre 2' et 2'30) favorisant le côté très direct des compositions.

Pourtant, il n'y a là rien de bien neuf. Cela fait parfois penser aux Sex Pistols, mais en mieux maîtrisé, avec plus de finesses aussi. Un peu de Blondie peut-être par moments, mais en une version mâle, plus rude.

Difficile de ressortir l'un ou l'autre titre de cet opus. Ils sont tous d'une égale qualité sans pour autant déchaîner les passions. En fait, leur principal problème est que cela ne sort pas du lot et que cela semble dater quelque peu. Le punk des seventies est bien loin, tout comme ce mélange punk/rock'n'roll. Le chant est bien imprégné des tons d'époque, ses accentuations font ressortir une impression de dégoût du monde environnant, le temps du No Future quoi.

En résumé, cet album s'adresse avant tout aux fans de la vieille école qui aiment une musique directe aux couleurs punk/rock.

JPL
Pays: US
I Scream Records ISR88.822.05
Sortie: 2008/04


Lu: 1189
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 160
• Semaines de présence au Top 30: 0
Lien connexe

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2017 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2017 by Music in Belgium