Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Article le plus lu

Aujourd'hui:
Mails en vrac
7 derniers jours:
Lacuna Coil au Moonlight Music Hall
30 derniers jours:
Un album pour Last Call

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • Professor Longhair (1918)
  • Chas Chandler (1938)
  • Sam Andrews (1941)
  • Keith Richards (1943)
  • Bobby Keys (1943)
  • Martha Johnson (1950)
  • Elliot Easton (1953)
  • Grant Marshall (1959)
  • †Jimmy Nolan (1983)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6812 membres.
- En ligne, nous sommes 164 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
106 473 197
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


DR PEPPER FAMILY - Dr Pepper Family
/ paru le 30-06-2008 /

Dr Pepper Family revendique sur son « myspace » les influences de 27 groupes ou artistes différents. Faudrait arrêter d’en jeter plein la vue. Par exemple, revendiquer l’influence de Charlie Parker et de Captain Beeheart n’est pas pertinent. Ils n’ont pas la qualité du premier ni la folie du deuxième. Retenons Kyuss, Queens of the Stone Age et n’en parlons plus. Ce n’est déjà pas mal. Il y a des choses qui doivent être dites, d’autant plus que le groupe n’a pas besoin de ça. Ses qualités propres suffisent. Fin du préambule.

Repéré par Kinky Star Records, une firme qui a fait ses preuves, le groupe gantois comprend Jürgen Dewaele à la basse, Sebastien Omerson à la guitare (il s’occupe aussi de l’enregistrement) et Jochen Goethals à la batterie. Ils chantent tous les trois. Leur musique va du stoner rock à la pop en passant par un rock musclé. Le titre caché a un aspect plus expérimental qui déroute.

C’est l’influence de Kyuss qui apparaît d’emblée sur « First Quake », un mid tempo qui vire rock énergique en un rien de temps et secoue conscienscieusement après quelques notes. Le soufflé retombe pour donner finalement une alternance de dynamite et de morceau pop. C’est déjà très bon. « Pop Will Eat Itself » est un morceau pop mais avec des relents rock évidents. C’est une musique qui déménage et devrait satisfaire les plus difficiles. A noter quelques bruitages à la fin. Bien mis en valeur par le power trio, le virulent « She’s So Sexy » est un des meilleurs morceaux de cet album. C’est percutant, ça virevolte, c’est bien chanté et bien joué. Un hit en puissance qui devrait cartonner sur les radios locales.

« Can’t Recall » est plus proche de la pop mais le power trio se démène comme un beau diable et donne ses lettres de noblesse au genre. « Right In This Place » est un morceau pop rock de très bonne qualité qui accroche dès les premières notes. Le trio a son propre style qui se rapproche de Kyuss. Ainsi, « Wrong Outfit » est un remarquable stoner rock dans la tradition de Kyuss ou QOTSA mais avec un break où le chanteur démontre son adaptation à des styles très différents. Excellent ! Doux et guilleret au début, « Suddenly », morceau pop mais sans excès, rappelle un peu Girls in Hawaii dans ses moments les plus vigoureux mais en plus musclé. Le crescendo final en fait un morceau d’anthologie.

« Heaven’s Got A Clue » débute aussi en catimini mais ce début est vite remplacé par son style « stoner » qui reprend le dessus. « Poster » est plus pop mais la rythmique est toujours là, implacable, pour accompagner cette mélodie teintée d’agressivité qui montre un thorax bien gonflé pour mieux se positionner. « Talkative » est un rock qui débute en trombe pour offrir ensuite une alternance de moments forts et de pop plus calme. Malgré tout, ce n’est pas le meilleur morceau du groupe.

« Pakistan » est complètement différent. Le thème musical du début est répété avec des variantes et par couches successives, il s’enrichit de sons plus travaillés qui le métamorphosent progressivement, allant crescendo vers son dénouement quand un break surgit alors pour le transformer en gardant la trame du thème principal. Un inévitable « blanc » de cinq minutes surgit à ce moment pour laisser place à un morceau caché très expérimental fait de bruits de clochettes et de percussions qui prennent la forme de battements de tambour.

Bon album qui manque quand même un peu de personnalité.

MM
Pays: BE
Kinky Star / Bang! KS059
Sortie: 2008/06


Lu: 1499
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 81
• Semaines de présence au Top 30: 0
Lien connexe

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2017 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2017 by Music in Belgium