Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
SMG Music Fest 2018
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • Bill Pinkney (1925)
  • Bobby Helms (1933)
  • Floyd Ashton (1933)
  • Mike Seeger (1933)
  • Nesbert Hooper (1938)
  • Johnny Thunder (1941)
  • Pete York (1942)
  • Tommy Aldridge (1950)
  • Rick Price (1951)
  • Matt Johnson (1961)
  • Marcia Schofield (1962)
  • †Jackie Edwards (1992)
  • †Jerry Wexler (2008)
  • †Johnny Moore (2008)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6830 membres.
- En ligne, nous sommes 167 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
112 531 016
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


FUTUREHEADS (The) - This Is Not The World
/ paru le 07-08-2008 /

The Futureheads ont fait partie de ce qu’on pourrait appeler un collectif qui a pour but d’aider les jeunes en difficulté. Plutôt que de faire des bêtises, on leur apprend à faire de la musique, objectif louable en soi. Mais pour le moment, The Futureheads n’ont probablement plus le temps de s’en occuper à cause de leur tournée à travers l’Europe. Ils seront d’ailleurs au Pukkelpop le 15 août prochain. A ne pas manquer. S’il faut leur trouver une ressemblance, disons que c’est un mélange situé quelque part entre Franz Ferdinand et Bloc Party.

Le line-up n’a pas changé : on a toujours Barry Hyde au chant et à la guitare, Jaff à la guitare basse, Ross Millard au chant et à la guitare et Dave Hyde à la batterie. Ils disent être influencés par Devo, Queen, Fugazi et Kate Bush mais ils ne ressemblent à aucun de ces modèles et mettent un point d’honneur à cultiver un style très personnel.

L’album « News and Tributes », sorti en 2006, était moins percutant mais plus varié. L’album est à la fois intense et très dense. Ils disent plus en quarante minutes que d’autres en soixante. Leur musique repose largement sur une poussée d’adrénaline causée par les guitares saturées et une rythmique très musclée. On a tendance à les oublier parce qu’ils font peu parler d’eux. Ils se contentent de faire de la bonne musique.

Parmi les meilleurs titres, citons « The Beginning Of The Twist », accrocheur comme pas deux, « Walking Backwards », un titre disponible sur le site du groupe, de même que « Broke Up The Time », qui s’écoule sur un rythme échevelé. C’est de la dynamite. Il manque peut-être à cet album un hymne pop comme « Decent Days And Nights ». Sinon, rien n’est à jeter. Tous les titres sont bons et il n’y a pas de point faible. Peu de groupes peuvent en dire autant.

Les autres morceaux ont tous des qualités évidentes. On peut juste reprocher à cet album de devenir un peu monotone à la longue. « L’ennui naquit un jour de l’uniformité », disait une connaissance, un peu philosophe sur les bords mais il n’empêche que c’est du haut de gamme et que beaucoup de groupes aimeraient faire aussi bien.

MM
Pays: GB
Nul Records / PiaS
Sortie: 2008/05/26


Lu: 2123
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 29
• Semaines de présence au Top 30: 3
Autre(s) chronique(s)
Lien connexe
Article(s) connexe(s)

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2018 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2018 by Music in Belgium