Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
Dour Festival
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • Ray Davies (1944)
  • Chris Britton (1945)
  • Brenda Holloway (1946)
  • Joey Molland (1948)
  • Joey Kramer (1950)
  • Nils Lofgren (1951)
  • Alan Silson (1951)
  • Mark Brzezicki (1957)
  • Marcella Detroit (1959)
  • Tim Simenon (1967)
  • Sonia Clarke (1968)
  • Anette Olzon (1971)
  • John Mitchell (1973)
  • †John Lee Hooker (2001)
  • †Pete Hayes (2012)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6830 membres.
- En ligne, nous sommes 92 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
111 503 824
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


ART CINEMA - Art Cinema
/ paru le 21-08-2008 /

Art Cinema est un nouveau projet du multi-instrumentiste Robin Taylor. Vous vous souvenez sans doute de Taylor's Universe. Ici l'approche est moins technique et aussi plus axée sur les vocaux.

Robin Taylor s'est d'ailleurs entouré de Jytte Lindberg pour le chant principal et de Louise Nipper pour d'autres parties vocales. Et puis, il y a toujours le guitariste Michael Denner (Mercyful Fate) qui figurait déjà dans le dernier album de Taylor's Universe. A l'écoute de ce CD, vous l'entendrez dans le canal droit alors que le gauche est occupé par un autre guitariste du nom de Jon Hemmersam. Il faut aussi noter le bassiste Flemming Muus Tranberg, le saxophoniste Cartsen Sindvald éblouissant d'un bout à l'autre, le violoniste Pierre Tassone et le batteur Bjarne T. Holm.

Il est clair dès "White Frozen" que l'approche est différente de Taylor's Universe. On sent une ambiance aérienne progressive mais aussi pop rock. Le chant se fait accrocheur. La mélodie est puissante et irrésistible. La voix de Jytte Lindberg est splendide rappelant quelques grandes voix. Le saxophone fait briller l'ensemble. Avec "World of Shadows", on pense à Magenta comme référence. Les tons vocaux n'y sont pas pour rien.

Dans l'ensemble donc, l'accent est mis sur les voix et l'ambiance. Le saxo y apporte souvent la touche qui vous fera frémir. Parfois pourtant, il manque le petit quelque chose qui fera tout décoller, mais quand il y est c'est superbe. Un autre bémol est peut-être cette impression de déjà entendu sur "What Am I Doing Here?" et sur la seconde partie de "Crimson Night", le problème restant de savoir d'où cela provient... Je dirais les années 80. Reste que ces mélodies sont vachement belles et que la présence du saxo, qui parfois discute avec la guitare, vous émoustillera.

Ce premier album du projet Art Cinema est bien agréable à l'écoute. Il séduira les amateurs de belles voix et de mélodies imparables baignant dans un pop rock progressif parfois proche de l'ambient. Il sera vraiment intéressant de voir de quoi sera fait le second.

JPL
Pays: DK
Marvel of Beauty Records MOBCD 019
Sortie: 2008/07


Lu: 1407
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 46
• Semaines de présence au Top 30: 0
Lien connexe

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2018 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2018 by Music in Belgium