Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • Bill Black (1926)
  • Tommy Steele (1936)
  • Art Neville (1937)
  • Eddie Kendricks (1939)
  • Paul Butterfield (1942)
  • Paul Rodgers (1949)
  • Carlton Barrett (1950)
  • Mike Mills (1958)
  • Bob Stinson (1959)
  • Mickey Quinn (1969)
  • †Big Joe Williams (1982)
  • †Grover Washington (1999)
  • †Denis Payton (2006)
  • †Don Van Vliet (alias Captain Beefheart) (2010)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6812 membres.
- En ligne, nous sommes 183 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
106 464 150
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


CREEPSHOW (The) - Run for your life
/ paru le 22-09-2008 /

Spécialiste du punk sous toutes ses formes, la maison allemande People Like You (diminutif de I used to fuck people like you in prison, tout un programme…) aime à communiquer sa passion du rockabilly et du punk (autrement dit du punkabilly) en donnant sa chance à des petits groupes insensés qui n'ont pas froid aux yeux quand il s'agit de flanquer une frousse sonore à nos tympans grincheux.

Dernier en date de la série, The Creepshow, un combo canadien dont le look est un rappel flagrant à la culture punkabilly : bananes hérissées à l'iroquoise, tatouages dignes de la tapisserie de Bayeux sur les bras, tronches patibulaires et petite chanteuse aguichante qui doit dissimuler quelques poings américains sous sa jupe plissée.

La pochette de "Run for your life", deuxième album du Creepshow (après un "Sell your soul" paru en 2006) est un savoureux mélange d'affiches de films de monstres crétins des années 50 et un hommage aux Cramps (tout comme la pochette du premier album, d'ailleurs). Miam! Tout cela a l'air bien appétissant. Côté musique, on s'attend à ce que les cercueils s'ouvrent sur fond de nappes d'orgues saint-sulpiciens et que les portes de la crypte grincent pour laisser apparaître des sonorités morbides et primesautières, entre Fuzztones vampirisant les Cramps, entre les Meteors zombifiant les Legendary Shack Shakers. Mais c'est plutôt une ambiance d'apocalypse nucléaire qui accueille l'auditeur, avec sirènes et voix caverneuse à la Vincent Price annonçant l'apocalypse. Cette introduction lance dans l'arène un punk rock assez pop, qui doit plus à Green Day et Offspring qu'aux Cramps ou aux Stray Cats. Mais il y a quand même cette petite touche rockabilly fifties, due sans doute à la contrebasse épileptique de Sean "Sickboy" McNab et aux claviers faussement ecclésiastiques du Reverend McGinty. La voix de la chanteuse Sarah Sin, accrocheuse, ancre le son du groupe vers des sphères mélodiques sans cesse combattues par sa guitare hargneuse et les rythmiques fonceuses de Matt Pomade.

Le résultat est un disque sympathique, que l'on qualifiera de punkabilly mélodique à tendance semi-brutale, The Creepshow évitant quand même l'agressivité systématique.

François Becquart
Pays: CA
People Like You Records Prison 172-2
Sortie: 2008/09/29


Lu: 1629
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 47
• Semaines de présence au Top 30: 0
Autre(s) chronique(s)
Lien connexe
Article(s) connexe(s)

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2017 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2017 by Music in Belgium