Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
SMG Music Fest 2018
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • Eddie Kirkland (1923)
  • Mal Waldron (1926)
  • †Robert Johnson (1938)
  • Sean Bonniwell (1940)
  • Kevin Ayers (1945)
  • Gary Loizzo (1945)
  • Gordon Fleet (1946)
  • Barry Hay (1948)
  • Scott Asheton (1949)
  • Joey Spampinato (1950)
  • James "J.T." Taylor (1953)
  • Tim Farriss (1957)
  • Madonna (1958)
  • Belinda Carlisle (1958)
  • †Elvis Presley (1977)
  • †Ronnie Drew (2008)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6830 membres.
- En ligne, nous sommes 184 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
112 558 193
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


DOPPLER - Songs to Defy
/ paru le 23-09-2008 /

Formé en 1998 dans une cave de la petite ville de Solaize, située au sud de Lyon, le groupe se lance dans un style musical mélangeant hard rock avec noise rock. Leur premier opus "Si nihil aliud" sort en 2004. Leur musique se montre assez complexe de par ses rythmiques alors que le chant se la joue à l'arraché, plus souvent déclamé que chanté.

Ce "Songs to Defy" est le second album de Doppler. Le groupe est un trio formé du guitariste Yoann Brière, du batteur Yann Coste et du bassiste Xavier Amado. Ils nous emmènent sur des chemins tortueux jouant sur un côté hypnotique et sur une déferlante sonore puissante. Tout cela est très captivant comme le démontre le titre d'ouverture "We are not sick...". Sur "My third life, minimum!!!", la basse s'en donne à coeur joie. L'instrument bourdonne comme une nuée d'abeilles. La batterie se déploie aussi en percussions. Quant à la guitare, elle arrache des riffs dévastateurs. Tout cela nous plonge dans une transe pas possible.

Etrangement, le début de "New balls" avec ses claquements de mains nous fait penser à 31 Knots, mais tout change très vite. Ici tout est très déjanté et très torturé. Intrigant sera "6 centimètres". A son début parlé succédera un moment à la puissance redoutable et pas seulement que sonore car nous sommes emportés aussi par la mélodie et l'intensité qui y règne. C'est un des moments les plus captivants de la rondelle. Brand New n'est pas loin.

"...we don't need help" cultive le mystère avec des arpèges guitare intrigantes et une basse sombre. "Il manifesto" prend des tons plus hard rock déployant des moments très groovy, mais le chant reste très tourmenté. C'est la basse qui débute "The coming out" histoire d'asseoir une rythmique sombre et lancinante. La guitare joue l'écorchée vive. Puis tout explose et nous terminons sur un nouveau moment de grande intensité.

Excellent deuxième album pour Doppler. Les fans de Brand New, même si l'approche musicale est différente, devraient aimer. Il est même possible que les amateurs de Mars Volta s'y sentent bien également tant certains moments sont sophistiqués, variés et très travaillés.

JPL
Pays: FR
SK Records SK38CD / Mandaï Distribution
Sortie: 2008/09/18


Lu: 2388
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 13
• Semaines de présence au Top 30: 9
Lien connexe

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2018 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2018 by Music in Belgium