Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
SMG Music Fest 2018
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • Johnny Preston (1930)
  • Carl Wayne (1944)
  • Sarah Dash (1945)
  • Nigel Griggs (1949)
  • Dennis Elliott (1950)
  • Marvin Isley (1953)
  • Ron Strykert (1957)
  • Tracy Tracy (1967)
  • Erik Schrody (1969)
  • Richard James (1971)
  • †Scott McKenzie (2012)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6830 membres.
- En ligne, nous sommes 188 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
112 606 608
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


BREANT, François - Voyeur Extra-Lucide
/ paru le 24-03-2004 /

Composé la plupart du temps de François Bréant (claviers et choeurs), Pascal Arroyo (basse), Emmanuel Lacordaire (batterie et percussions), et Liza DeLuxe (choeurs) pour les rares parties chantées, le groupe de François Bréant, ancien claviériste et compositeur de Bernard Lavilliers, est renforcé sur certains morceaux par des invités de marque, parmi lesquels Didier Lockwood, le violoniste bien connu.

François Bréant joue une musique qu’il qualifie de « bâtarde ». Multipliant les sources d’inspiration comme à plaisir, il les intègre pour en faire un amalgame très personnel. Cette musique s’apparente au jazz par bien des côtés mais on peut aussi la qualifier de « progressive rock » délicat et raffiné, tant les arrangements sont bien faits. De plus, elle est largement basée sur l’aspect mélodique.

« Poursuite Sur Le Périphérique Nord » est un instrumental jazzy assez rythmé qui sert d’introduction à ce CD. Sur le très sophistiqué « 8 Août, 0h15, 125ème Rue » figure Jean-Michel Kajdan à la guitare solo et le très subtil « L’Amour Au Grand Air », avec une partie de piano vraiment magnifique, est rehaussé par la présence de Didier Lockwood (violon solo). Que du beau monde.

« Cadence D’Eperonnage » voit apparaître Guy Khalifa cette fois au piano. Ce morceau est trop bourré d’emphase pour retenir l’attention, malgré la délicatesse de la partie jouée au piano. Sur le très bon « Danse Rituelle Talmouse », où émergent les remarquables percussions, François Bréant joue du synthé solo et Emmanuel Lacordaire les timbales solo, qui apportent réellement de la variété. Dommage que la fin soit si abrupte. Didier Lockwood joue avec beaucoup de brio le violon solo sur « L’Eveil De L’Acrobate », très bien accompagné notamment par Félix Blanchard au synthé solo. Très jazzy et très bon !

Sur « L’Obus Rouillé, Trouvé Dans La Dune », Mick Martin joue le solo à la guitare six cordes et Didier Lockwood assure la partie violon solo. Sur le très éthéré et très beau « Les Funérailles Du Voyeur », Didier Lockwood joue les violons, tandis que sur « We Ate The Zoo », seul titre qui n’est pas uniquement instrumental, Stella Vander et Klaus Blasquiz assurent le chant de style opéra avec bonheur.

Sur « KO » (titre bonus qui date de 1988), François Bréant joue de tous les instruments, dont la flûte traversière, qui apporte à ce morceau beaucoup de légèreté et lui donne un aspect primesautier. Les chœurs, qu’il assure, sont une contribution antinomique dont il raffole. Le sublime « Fille De La Ville (La Nuit) » (titre bonus enregistré en 1981) voit apparaître Marc Perru (guitare), Thierry Tamain (claviers), Laurent Jeanne (guitare), Marc Perier (basse) et Patrick Smadja (batterie). C’est sans conteste l’un des meilleurs titres de ce bel album avec « Danse Rituelle Talmouse » et « Les Funérailles Du Voyeur ». « Passage De La Fonderie » (titre bonus enregistré en 1985), est une évocation de la vie du quartier Oberkampf à Paris. Ces trois titres bonus ont été retravaillés par François Bréant en 2002.

MM
Pays: FR
Musea Records FGBG 4429.AR
Sortie: 2004/01 (réédition, original 1979)


Lu: 1835
Partager sur :
Lien connexe

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2018 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2018 by Music in Belgium