Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • Bill Black (1926)
  • Tommy Steele (1936)
  • Art Neville (1937)
  • Eddie Kendricks (1939)
  • Paul Butterfield (1942)
  • Paul Rodgers (1949)
  • Carlton Barrett (1950)
  • Mike Mills (1958)
  • Bob Stinson (1959)
  • Mickey Quinn (1969)
  • †Big Joe Williams (1982)
  • †Grover Washington (1999)
  • †Denis Payton (2006)
  • †Don Van Vliet (alias Captain Beefheart) (2010)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6812 membres.
- En ligne, nous sommes 162 lecteurs, dont 2 membres.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
106 460 704
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


DEATH VESSEL - Nothing is precious enough for us
/ paru le 11-10-2008 /

Originaire de l'état de Rhode Island, Death Vessel est avant tout le projet du guitariste et chanteur Joel Thibodeau. Autour de lui, de nombreux musiciens dont des habitués et des invités. Un premier album intitulé "Stay Close" est déjà sorti sur le label Immune en 2005. Pour ce second opus, Joel Thibodeau a signé avec Sub Pop.

Cet album est baigné de Folk. Tout y est acoustique. Les voix sont assurées par Laura Baird et Meg Baird. Les arrangements sont dépouillés, l'ambiance est intimiste comme s'ils jouaient dans notre salon. C'est léger mais la rythmique de la basse et de la guitare et même du banjo emmène le tout.

Sur "The Widening", on retrouve des tons proches de Moriarty. La présence d'un violon et sans doute aussi les variations vocales nous confortent dans cette idée. C'est le moment fort de cet opus.

Par contre, on aimera peut-être moins "Obadiah In Oblivion", une chanson un peu facile et répétitive. Elle manque de profondeur. Son côté Country accrochera certainement moins le public européen.

Ce qu'il manque à cet opus pour marquer les esprits est sans doute un plus grand travail sur les arrangements. Dépouillés c'est souvent bien, mais il faut un certain raffinement en plus pour combler le côté dépouillé. Il semble que c'est ce qui manque ici. Pourtant il y a des moments forts comme ce "Peninsula" qui après la légèreté emboîte sur un passage électrique avec une guitare déchirante à souhaits. Peut-être est-ce dans cette voie qu'ils devraient travailler.

Malgré cela, ce navire de la mort nous propose un bel album de Folk, plutôt agréable. S'il n'est pas une révélation de l'année, il nous fait passer quarante minutes de bonheur dans une ambiance légère et feutrée. Il faudra les tenir à l'oeil à l'avenir car ils peuvent certainement faire mieux.

JPL
Pays: US
Sub Pop SPCD 735
Sortie: 2008/08/18


Lu: 1319
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 126
• Semaines de présence au Top 30: 0
Lien connexe

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2017 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2017 by Music in Belgium