Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Article le plus lu

Aujourd'hui:
Channel Zero au Zik-Zak
7 derniers jours:
News en vrac : volume 365
30 derniers jours:
Un album pour Last Call

Flux d'informations

Flux gérant le texte:


Agenda

Aujourd'hui 14-12-2017
› TRIGGERFINGER + HONG KONG DONG (Bruxelles)
› Trudy LINN featuring Steve KRASE and The ÖZDEMIRS (Hasselt)
› BERAADGESLAGEN + COMPRO ORO + SCHNTZL (Bruxelles)
› ISOLDE (Sint-Niklaas)
› TJENS MATIC + PJDS (Kortrijk)
› FIVE FINGER DEATH PUNCH + IN FLAMES + OF MICE and MEN (Merksem)
› CHANNEL ZERO + EVIL INVADERS + KING HISS (Liège)
› DAAU (Hasselt)
› SON LITTLE (Bruxelles)
› NAZARETH (Verviers)
› The PROSPECTS (Borgerhout)

Les 7 prochains jours:
15-12 CHANNEL ZERO + EVIL INVADERS + KING HISS (Borgerhout)
15-12 Sacha TOOROP + MOER (Verviers)
15-12 Antoine PIERRE + Jean-Paul ESTIEVENART (Bruxelles)
15-12 IDYL (Bruxelles)
15-12 DAAU + SLUMBERLAND (Antwerpen)
15-12 LAST TRAIN + FITZ ROY (Bruxelles)
15-12 TRIGGERFINGER + HONG KONG DONG (Bruxelles)
15-12 TJENS MATIC + PJDS (Leuven)
16-12 Jay-Jay JOHANSON (Bruxelles)
16-12 LIL’RED and The ROOSTER (Liège)
16-12 Charles BRADLEY and His EXTRAORDINAIRES (Antwerpen) **ANNULÉ**
16-12 TAXIWARS + BLACK FLOWER + BRZZVLL + De BEREN GIEREN + AAN/EOP + The MECHANICS (Bruxelles)
16-12 CHANNEL ZERO + EVIL INVADERS + KING HISS (Kortrijk)
16-12 SOLSTAFIR + MYRKUR + ARSTIDIR (Bruxelles)
16-12 TJENS MATIC + PJDS (Liège)
17-12 HOERA. (Bruxelles)
17-12 LANY (Bruxelles)
17-12 Melanie DE BIASIO + HOERA. (Bruxelles)
17-12 BARELY AUTUMN + Wouter DEWIT (Bruxelles)
18-12 Melanie DE BIASIO (Bruxelles)
19-12 Melanie DE BIASIO (Bruxelles)
19-12 Jasper STEVERLINCK (Gent)
19-12 TRICKY (Leuven)
20-12 TRICKY (Liège)
20-12 OATHBREAKER + UNIVERSE + NEWMOON (Bruxelles)
20-12 KAPITAN KORSAKOV + BRUTUS + COCAINE PISS (Gent)
20-12 Marie FIKRY ORIENTAL JAZZ PROJECT (Liège)
21-12 The VAN JETS + EQUAL IDIOTS (Bruxelles)
21-12 Scott GILMORE + Cate KENNAN (Bruxelles)
21-12 AKA MOON + De BEREN GIEREN (Sint-Niklaas)
21-12 The IMAGINARY SUITCASE (Bruxelles)
21-12 DIO RETURNS (Borgerhout)
21-12 TRIGGERFINGER (Charleroi)

Mois en cours:
Décembre 2017
 
LuMaMeJeVeSaDi
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031


Anniversaires

  • Charlie Rich (1932)
  • Frank Allen (1943)
  • Jackie Mcauley (1946)
  • Joyce Vincent Wilson (1946)
  • Cliff Williams (1949)
  • Mike Scott (1958)
  • Peter Stacy (1958)
  • †Dinah Washington (1963)
  • †Ahmet Ertegun (2006)
  • †Chris Feinstein (2009)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6812 membres.
- En ligne, nous sommes 188 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
106 361 994
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


FREQUENCY DRIFT - Personal effects (part one)
/ paru le 13-10-2008 /

Groupe allemand originaire de Bayreuth et formé en 2006, Frequency Drift a été créé autour d’un concept inspiré par le cinéma et les séries télévisées, plus principalement par Blade Runner, Lost, Cloverfield et Ghost in the Shell. C’est le claviériste Andreas Hack qui en est le principal compositeur, tout comme il a arrangé, enregistré et produit ce premier album du groupe.

L’album est basé sur un scénario qui met en scène deux caractères féminins principaux, appelés River and Romance, dans un futur contre-utopique situé en 2046, dont chacun est représenté par un thème musical, et qui sont confrontés à une fondation imaginaire appelée Diomedeidae. L’histoire est racontée tout au long des morceaux, mais pas dans l’ordre chronologique, peut-être en référence aux flash backs propres à l’univers du cinéma. On y est témoin des événements de la nuit du 27 avril 2046 qui pourraient conduire le monde vers le salut ou la damnation. Huit ans ont passé depuis cette nuit et River ne comprend toujours pas comment cela s’est passé. Alors qu’elle essaie d’oublier ces événements, tous ces souvenirs continuent de la hanter. Parce que la culture de l’image est importante chez Frequency Drift, les textes n’ont pas été inclus dans le livret accompagnant le CD, mais le booklet contient des images en noir et blanc créées par le designer Chris Rebmann, représentatives d’une atmosphère assez sombre et en adéquation avec l’histoire. Cette bande dessinée, à la manière d’une maquette, doit aider l’auditeur à comprendre l’histoire. Aucune photo du groupe et de ses membres ni autre information les concernant n’est incluse dans le CD et cela renforce cette attitude mystérieuse qui entoure cette œuvre et Frequency Drift.

Musicalement, « Personal Effects (Part One) » s’inscrit dans la mouvance néo-progressive et est un album à dominance atmosphérique incluant des intermèdes plus nerveux. Le premier titre, « Albatros », ouvre avec intérêt, et la voix de la chanteuse Katja Hübner retient tout de go l’intérêt, sur une mélodie bien amenée et un refrain consistant. « Fall » propose un break réussi. « Romance » est probablement le meilleur titre du CD, avec un mid tempo atmosphérique, puis un break alternant guitare, piano et solo de claviers avant la finale et un solo de guitare tout en finesse. La voix de Katja Hübner fait parfois penser à celle Dani Klein (Vaya Con Dios) et aussi à celle de Christina Maria Booth de Magenta. « Personal Effect » est une plage uniquement jouée au piano, tout en finesse, mais qui ne touche pas au sublime. «Anger » est plus nerveux que les autres titres mais n’est pas transcendant. « Portrait » est relevé par solo de guitare sur une rythmique accentuée. Dans l’ensemble, Frequency Drift cousine avec « Brave » de Marillion et « Posthmous Silence » de Sylvan, en n’oubliant pas bien sûr Magenta.

Mais au fil des morceaux, on se lasse, l’impression s’est installée en nous que les mélodies se ressemblent, que Katja Hübner module sa voix d’une manière identique et l’attention s’étiole. Le chant en arrive même à parfois agacer sur la longueur, ce qui est paradoxal alors même qu’on est en présence d’une très bonne chanteuse, et l’on regrette que les parties musicales ne soient pas plus nombreuses, d’autant plus que les musiciens ne sont pas des manchots. C’est là le problème de « Personal Effects (Part one) », une oeuvre bien réalisée mais sans la dimension attendue.

Sachez que la seconde partie de « Personal Effects » est déjà annoncée et devrait voir le jour au plus tard en 2010.

Musiciens :

  • Andreas Hack : claviers
  • Katja Hübner : chant
  • Jurgen Rennecke : basse
  • Sebastian Koch : guitare
  • Wolfgang Ostermann : batterie
Liste des morceaux :
  1. 2.13 a.m. Albatross 6:47
  2. 2.20 a.m. Ghost Memory 7:41
  3. 2.28 a.m. River 4:46
  4. 2.33 a.m. Fall 7:05
  5. 2.41 a.m. Romance 9:09
  6. 2.51 a.m. Personal Effect 3:54
  7. 2.57 a.m. Anger 5:32
  8. 4.33 a.m. Retribution 8:02
  9. 5.48 a.m. Portrait 8:19

Eric Piettre
Pays: DE
Musea Records MP 3057
Sortie: 2008/07


Lu: 3389
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 128
• Semaines de présence au Top 30: 0
Autre(s) chronique(s)
Lien connexe
Article(s) connexe(s)

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2017 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2017 by Music in Belgium