Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • Bill Black (1926)
  • Tommy Steele (1936)
  • Art Neville (1937)
  • Eddie Kendricks (1939)
  • Paul Butterfield (1942)
  • Paul Rodgers (1949)
  • Carlton Barrett (1950)
  • Mike Mills (1958)
  • Bob Stinson (1959)
  • Mickey Quinn (1969)
  • †Big Joe Williams (1982)
  • †Grover Washington (1999)
  • †Denis Payton (2006)
  • †Don Van Vliet (alias Captain Beefheart) (2010)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6812 membres.
- En ligne, nous sommes 187 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
106 464 192
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


AFTER... - hideout
/ paru le 02-11-2008 /

Formé en 2002, ce groupe polonais nous avait déjà étonnés par son premier opus "endless lunatic" sorti en 2006. Ils y faisaient déjà preuve d'une grande maturité. Les ambiances à la fois progressives et métal avaient attiré notre attention. Les revoici en 2008 avec "hideout".

Dans un line-up inchangé, After... nous revient avec un album qui tient toutes ses promesses. Il est cependant plus énergique dans son ensemble que le précédent, un plus sans aucun doute. Les influences les plus marquantes sont celles de Pendragon, Pink Floyd mais aussi Riverside. Celle de Camel n'est par contre plus au rendez-vous.

Le travail vocal du chanteur Krzysiek Drogowski est excellent. Il sait se faire doux, mais aussi décoller à la manière d'un Riverside. Les deux guitaristes, Czarek Bregier et Wojtek Tyminski, apportent une dynamique à la fois variée, métal, progressive, mais aussi parfois d'une grande douceur comme les arpèges qui peuplent "fingers". Ce titre montre bien les différentes facettes du groupe, partant de la douceur jusqu'à une explosion métal déchirante.

Les claviers de Tomek Wisniewski nous offrent des arrangements fins et d'une grande qualité. Pas d'abus, juste ce qu'il faut où il faut. Quant à la section rythmique du batteur Radek Wieckowski et du bassiste Mariusz Ziólkowski, elle accentue parfaitement la dynamique d'ensemble.

Le jeu de voix est aussi important. Prenez par exemple "waiting for", en plus du chanteur des choeurs renforcent l'ensemble. Il faut dire que le bassiste assure aussi des backing vocals. La guitare se fait également floydienne. Elle nous caresse les tympans avec des notes sensibles perlant parfois la mélancolie. Un régal ! Mais c'est loin d'être une généralité tant ils se montrent créatifs dans leurs compositions. Pas de doute, ils affirment, avec ce nouvel opus, leur propre personnalité. L'éblouissant "the end" qui clôture l'opus de manière épique le prouve à suffisance.

Avec ce second opus, ce groupe prouve qu'il a une place importante à tenir sur la scène progressive à côté de gens tels Riverside, Quidam ou Pendragon. Si vous êtes fan, ne manquez pas cet album qui vous fera sans nul doute vibrer.

JPL
Pays: PL
Oskar 1038 CD
Sortie: 2008/09


Lu: 2543
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 40
• Semaines de présence au Top 30: 0
Autre(s) chronique(s)
Lien connexe

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2017 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2017 by Music in Belgium