Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Article le plus lu

Aujourd'hui:
News en vrac : volume 382
7 derniers jours:
Interview de Leo Leoni
30 derniers jours:
News en vrac : volume 371

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • David Ruffin (1941)
  • David Greenslade (1943)
  • Mark Collie (1956)
  • Tom Bailey (1957)
  • Jeremy Healey (1962)
  • Dan Spitz (1963)
  • Jonathan Davis (1971)
  • Crispian Mills (1973)
  • †Kate McGarrigle (2009)
  • †Dallas Taylor (2015)
  • †Glenn Frey (2016)
  • †Mike Killie (2017)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6820 membres.
- En ligne, nous sommes 167 lecteurs, dont 1 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
107 658 427
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


BAD-IN - Quelques maux
/ paru le 06-11-2008 /

Après une deuxième démo parue en 2006, qui comprenait 3 titres, Bad-In publie son premier album, intitulé « Quelques maux », lequel inclut les 3 titres de la démo précitée. Groupe français originaire d’Ile-de-France, cinq musiciens composent Bad-In, dans un line up stabilisé depuis 2006, la formation du groupe datant de 2000. Bad-In livre un métal fusion pop énergique, chanté en français, ainsi que le laisse deviner le titre du CD. Groupe qui cumule les prestations live toujours bien reçues par le public, Bad-In montre une cohésion acquise depuis des années et que l’on ressent sur cet album. Toutes les compositions sont d’ailleurs créditées à l’ensemble du groupe.

Un son puissant et une bonne production caractérisent « Quelques maux ». Le chant est clair et limpide, fort, juste et assez expressif. Chant assez pop au final, qui se fond très bien dans l’ensemble et qui propose des textes sur des thèmes de société assez actuels tels que les sectes, la haine, l’avenir du monde, etc…, il suffit de lire les titres des morceaux pour s’en faire une idée rapidement. Moi qui ne suis pas un partisan de l’utilisation de la langue française dans le rock, force est de reconnaître que le chant français passe très bien ici, déjà parce que Ga ne geint pas ses paroles comme certains de ses compatriotes le font régulièrement lorsqu’ils chantent dans la langue de Molière. « La secte » est bien construite, un peu en crescendo, autour d’un dialogue entre le gourou de la secte et l’un de ses adeptes, avec des touches d’électro et une mélodie arabisante dans le break court. « Amen » est assez fort et « Ebi » démarre avec des arpèges puis déboule sur un riff fort avant de reprendre les arpèges et d’alterner ces dernières avec des rythmes très puissants.

D’une manière générale, la structure des morceaux est assez classique: couplets, refrains, entrecoupés ici et là de riffs néo-métal bien lourds et de breaks courts (« Ouvre-toi », « Coins sombres » entre autres). Pas de soli de guitare ou de claviers, pas de développements musicaux non plus, et c’est là le point faible de l’album: une unité de ton trop linéaire, une structure trop similaire dans les morceaux, des tempos assez proches les uns des autres. C’est dommage parce que l’on sent des musiciens consommés (belles parties de basse et de batterie), et on aimerait plus de variété dans le panorama général de « Quelques maux ». Par contre, les interventions judicieuses des claviers donnent à ce néo-métal une couleur électro particulière, en tapissant de petites touches bien placées les rythmes puissants des morceaux.

« Quelques maux » est présenté dans un digipack, très réussi, sobre et riche à la fois, contenant 2 livrets et dont la couverture représente un clown dont on tire les ficelles, symbole emblématique des paroles des morceaux engagées. Très belle présentation, vraiment.

« Quelques maux » est certainement un album à écouter et à découvrir, avec beaucoup d’énergie et de savoir-faire, mais qui est probablement trop métal pour les amateurs de pop française et qui ne l’est pas assez pour les métalleux. Bad-In devrait affirmer sa personnalité musicale dans l’avenir et pourrait devenir un groupe avec lequel compter dans le paysage rock français et international. Prometteur en attendant une confirmation ultérieure.

Liste des morceaux :

  1. Ouvre-toi
  2. Coins sombres
  3. Le silence
  4. La secte
  5. Le néant
  6. Amen
  7. L'harmonie du chaos
  8. Courant d'air
  9. Tu ne me manques pas
  10. Ebi
  11. Maux d'estime

Eric Piettre
Pays: FR
Auto production
Sortie: 2008/10/25


Lu: 1296
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 118
• Semaines de présence au Top 30: 0
Lien connexe

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2018 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2018 by Music in Belgium