Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • Spencer Davis (1941)
  • Wolfgang Flur (1947)
  • Ron Asheton (1948)
  • Geezer Butler (1949)
  • Mick Tucker (1949)
  • John Wetton (1949)
  • Chet McCracken (1952)
  • Bruce Crump (1957)
  • †Billie Holiday (1959)
  • Lou Barlow (1966)
  • †John Coltrane (1967)
  • †Chas Chandler (1996)
  • †Gordon Waller (2009)
  • †Johnny Winter (2014)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6830 membres.
- En ligne, nous sommes 142 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
111 950 024
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


GARFUNKEL, Art - Across America
/ paru le 17-11-2008 /

En 1984, Art Garfunkel s’est lancé dans une traversée pédestre du Japon. En 1994, il a réédité l’expérience à travers les Etats-Unis (mais morceau par morceau sur une période de douze ans). Partant de New York, il a traversé Pennsylvanie, Virginie Occidentale (direction sud-ouest), jusqu’à Saint-Louis, pour ensuite obliquer vers le Nord-Ouest et aboutir à l’estuaire de la rivière Columbia, à la limite des Etats de Washington et de l’Oregon. Tu parles d’un voyage ! L’expérience lui a tellement plu qu’il a ensuite fait pareil sur le continent européen.

En 1996, pour célébrer la fin de son périple étasunien, il a offert à son public deux soirées de concert au Registry Hall sur Ellis Island à New York. C’est sur cette île que se dresse la statue de la Liberté et c’est là que ses ancêtres venus d’Europe ont accosté sur le Nouveau Continent. Sur la couverture interne de l’objet qui nous est proposé aujourd’hui figure une photographie d’une partie de plaque commémorative du cimetière juif d’Ellis Island, sur laquelle sont gravés les noms de nombreux aïeuls de notre ami Arthur. C’est dire si cette île est hautement symbolique pour ce grand chanteur.

L’événement avait été immortalisé en 1996 sur DVD, et, si je ne me trompe, en 1997 en CD. Proper Records nous propose une belle édition spéciale réunissant les deux objets. Le son étant remasterisé comme il se doit et en 5.1 pour ce qui est du DVD.

Alors maintenant qu’en dire ? On ne présente plus cet ancien charpentier (ça ne s’invente pas !) de San Francisco, professeur de mathématique du Connecticut, et surtout formidable chanteur ! La liste des chansons reprend évidemment une grande partie des standards de Simon & Garfunkel, mais également deux ou trois titres de la carrière solo d’Arthur dont "All I Know" et l’incontournable "Bright Eyes". A noter également un hommage aux Beatles sous la forme d’une reprise de "I Will" tiré du White Album, et un autre aux Everly Brothers, j’y reviendrai plus loin.

Bien entendu, vous allez penser (comme moi d’ailleurs) que le type qui a écrit les chansons du l’immense duo, le génial compositeur, c’était l’autre, Paul Simon, et qu’il doit bien manquer. C’est un peu vrai ! Mais n’oublions pas que la grande voix, celle qui a fait vibrer le monde entier, et continue d’ailleurs à le faire, c’est celle d’Arthur !

Les morceaux sont admirablement chantés, quelques artifices sont ajoutés pour palier à l’absence de Paul comme le solo de saxo de monsieur Michael Brecker sur "A Heart In New-York". L’épouse d’Arthur, Kim Cermak Garfunkel, accompagne son époux sur plusieurs titres. Son fils James Garfunkel, âgé alors de six ans, fait de même sur "The 59th Bridge Song" (pas toujours juste, vu l’âge du bambin, mais mignon tout plein !). Tout est donc très bien interprété et aurait pu constituer un incontournable Best Of Public de Simon & Garfunkel, s’il n’y avait eu, en 1982, avant le périple d’Arthur, l’indispensable "Concert in Central Park". Ce dernier est évidemment autrement essentiel que ce "Across America". Mais il n’empêche que le disque d’Arthur est un excellent complément à l’inoubliable soirée new-yorkaise du duo. Et cela, même si la performance filmée sur ce DVD solo est quelque peu statique.

Le grand moment du CD (vous verrez sur le DVD que le titre a été enregistré en extérieur sur Ellis Island et non durant les concerts) : un magnifique duo, sur le "Crying in the Rain" des Everly Brothers, avec un autre grand bonhomme, James Taylor. Sur le DVD, Arthur nous confie son admiration pour James. Il se passe ses cassettes ou CD dans sa loge avant de monter sur scène ! Rien que ce titre justifie la réédition de ce bel objet.

Pascal Laurent
Pays: US
Proper Recordings PRPCD042
Sortie: 2008/09/29


Lu: 2639
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 80
• Semaines de présence au Top 30: 0
Lien connexe
Article(s) connexe(s)

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2018 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2018 by Music in Belgium