Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • Spencer Davis (1941)
  • Wolfgang Flur (1947)
  • Ron Asheton (1948)
  • Geezer Butler (1949)
  • Mick Tucker (1949)
  • John Wetton (1949)
  • Chet McCracken (1952)
  • Bruce Crump (1957)
  • †Billie Holiday (1959)
  • Lou Barlow (1966)
  • †John Coltrane (1967)
  • †Chas Chandler (1996)
  • †Gordon Waller (2009)
  • †Johnny Winter (2014)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6830 membres.
- En ligne, nous sommes 164 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
111 960 986
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


ART OF INFINITY - Endless Future
/ paru le 23-11-2008 /

Quatre ans après leur second album "Dimension Universe", le groupe allemand Art Of Infinity, originaire de Cologne et Francfort, revient avec "Endless Future". Imprégnés par les ambiances planantes des seventies et l'ambiant des eighties, ils nous offrent une musique qui allie Tangerine Dream, Enya et Vangelis.

Art Of Infinity, c'est un duo composé de Thorsten Sudler-Mainz (claviers, voix, percussions) et Thorsten Rentsch (claviers, guitare, basse, voix, percussions). Si nos deux compères s'occupent d'un peu tout, ils ont invité quelques chanteuses pour les parties vocales et des musiciens pour les saxophones et le violoncelle. Suivants les titres, deux guitaristes, un claviériste, un bassiste et des batteurs/percussionnistes renforcent le tout.

Les moments qui prennent le plus leurs sources dans les années 80 nous font penser à Enya, sans doute parce qu'ils jouent plus sur des vocalises. C'est le cas de "The Fourth Dimension" et "The Flow Of Time". Mais l'ambiance distillée par les synthés sur ce dernier a du Tangerine Dream dans les veines.

Jean-Michel Jarre est aussi une influence, du moins du temps de sa première décennie, quand il avait encore des idées à revendre. Ecoutez la longue pièce "Utopia" et vous comprendrez. Peut-être y a-t-il là aussi quelques tons d'un Mike Oldfield, époque "Incantations".

Quant au très mystérieux "The Wide End", il nous dévoile un saxophone d'une grande sensibilité et un côté Vangelis imposant, le tout avec des paroles mélangeant latin et anglais. Très mystérieux je vous disais...

Avec cet album, Art Of Infinity arrive à relever un défi de taille, celui de faire passer la musique ambient, souvent ancrée dans les années 80, dans l'ère moderne. En effet, en écoutant "Endless Future", nous avons l'impression de nous trouver devant une oeuvre d'une grande modernité qui jamais ne lasse malgré les longs développements. Un album relaxant qui s'écoute avec bonheur.

JPL
Pays: DE
Prudence 398.6746.2 / BSC Music
Sortie: 2008/09/26


Lu: 2872
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 27
• Semaines de présence au Top 30: 1
Auditorium
Art Of Infinity
Endless Future
The Fourth Dimension (audio)--high
The Flow Of Time (audio)--high
Utopia (audio)--high
The Wide End (audio)--high
Lien connexe

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2018 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2018 by Music in Belgium