Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • Karl Denver (1934)
  • Tony Hicks (1945)
  • Benny Andersson (1946)
  • Billy Gibbons (1949)
  • Steven Irvine (1959)
  • †Nicolette Larson (1997)
  • †Dan Fogelberg (2007)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6812 membres.
- En ligne, nous sommes 171 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
106 407 446
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


COTTON SOETERBOEK BAND (The) - Twisted
/ paru le 26-11-2008 /

The Cotton Soeterboek Band tire son nom de deux de ses membres, le chanteur Robert Soeterboek et le guitariste Alan Cotton. Robert Soeterboek est un chanteur hollandais connu, ayant entre autres participé à quelques albums du catalogue de Arjen Lucassen « Ayreon » et à deux de ses tournées, celle de Star One en 2003 et celle de Stream of Passion en Scandinavie en 2007. Alan Cotton est un guitariste américain influencé par Jimmy Page, Gary Moore, Duane Allman et Ronnie Montrose et a collaboré entre autres avec le bassiste Matt Bissonette, délivrant un jeu de guitare hard rock très bluesy et arborant un look très « sudiste » à la Allman Brothers ou Lynyrd Skynyrd. « Twisted » a d’ailleurs été masterisé par Rodney Mills qui a travaillé avec les deux célèbres groupes sudistes précités.

D’emblée, la voix de Soeterboek fait mouche et rappelle instantanément et sans ambages celle de David Coverdale. Soeterbboek chante avec beaucoup de feeling et sa voix grave gorgée de « soul » convient parfaitement au hard rock blues proposé par le groupe. Le jeu de guitare de Cotton est parfait pour le genre, bien plus proche de celui d’un Billy Gibbons (ZZ Top) que de celui de Michael Romeo de Symphony X. La section rythmique, Mike Davis (Rob Halford Band) à la basse et Reynold Carlson (Driver, Rob Cock) à la batterie, soutient solidement le chanteur et le guitariste. Le jeune prodige hollandais, Joost Van den Broeck (After Forever) tient les parties de claviers, impeccablement comme à son habitude. Depuis la réalisation de « Twisted », ce sont Wim Van den Boer, bassiste, et Wilfried Broekman, batteur, qui ont officiellement rejoint le groupe aux côtés de Cotton et Soeterboek.

Le hard rock groovy de The Cotton Soeterboek band est un mélange de rock blues anglais des seventies et rock américain sudiste façon Lynyrd Skynyrd, qui devrait plaire aux admirateurs de Whitesnake, Deep Purple, Black Crowes, Bad Company et autres Lynyrd Skynyrd. « Set me free », édité en single, ouvre l’album avec une ambition affichée de devenir un hit, présentant des airs de parenté avec les Deep Purple et Uriah Heep des early seventies. « Pretty Maureen », écrit par Soeterboek en hommage à sa femme, et « Colorado » sont plus bluesy hard. « Twisted », avec de la slide guitare, est un titre très hard rock seventies. « Leave me blue » et « Gold and Gray » réveillent des réminiscences sudistes. « Little sister » cousine à nouveau avec Deep Purple et « The game » clôt cet album avec un mélodie forte, un des meilleurs titres de « Twisted ».

The Cotton Soeterboek Band est donc un groupe convaincant, constitué de bons musiciens, et possédant surtout un chanteur avec une voix exceptionnelle. Soeterboek y est véritablement impérial, se posant en challenger sérieux de Jorn Lande. Des compositions qui tiennent la route et qui accrochent avec des mélodies instantanées et fortes, un son en adéquation parfaite avec le style joué, et les claviers de Joost Van den Broeck donnent à l’ensemble une couleur parfaite.

On peut toutefois regretter des compositions trop linéaires, toutes séquencées sur la même structure, avec une durée respective entre 3'02 et 3'51, l’album totalisant quelques 31 minutes, ce qui est peu, alors même que d’autres offrent parfois jusqu’à plus de 60 minutes de musique par CD. Cela sous-entend aussi que les soli de guitare sont économes, ceux de claviers étant rares (« Gold and gray », « Still of the night »), ce qui peut induire une différence pour les fans de Deep Purple ou de Whitesnake par exemple, ceux-ci appréciant les envolées guitaristiques et « claviéristiques » des Blackmore et Lord, et de leurs successeurs.

Un bon album de hard rock bluesy teinté de soul donc, assez mélodique et avec des refrains accrocheurs, le seul bémol étant qu’il soit trop peu varié et linéaire. Les fans de classic rock et amateurs de Coverdale et Whistesnake, Bad Company, Lynyrd Synyrd et autres Black Crowes aimeront sans aucun doute ce disciple, qui montre beaucoup de savoir faire en la matière.

Musiciens :

  • Robert Soeterboek - chant
  • Alan Cotton - guitare
  • Mike Davis - basse
  • Reynold « Butch » Carlson - batterie
  • Joost Van den Broek - claviers
Liste des morceaux :
  1. Set Me Free
  2. Pretty Maureen
  3. Twisted
  4. Colorado
  5. Leave Blue
  6. Little Sister
  7. Gold And Gray
  8. Still Of The Night
  9. The Game

Eric Piettre
Pays: NL
Caf Fine Records
Sortie: 2008/10/31


Lu: 1794
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 70
• Semaines de présence au Top 30: 0
Lien connexe

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2017 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2017 by Music in Belgium