Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:


Agenda

Aujourd'hui 13-12-2017
› K's CHOICE + HELSINKI (Bruxelles)
› CHANNEL ZERO + EVIL INVADERS + KING HISS (Leuven)
› TINARIWEN (Sint-Niklaas)
› DUO A L'ENCRE + CHASING PENGUINS + Frederic LEROUX (Bruxelles)
› BRNS + WHITE WINE (Liège)
› The PICTUREBOOKS + The LORANES (Borgerhout)
› Constanza GUZMAN (Liège)
› SLOVENIANS + The BLACK BELTS + WAGONMAN (Bruxelles)

Les 7 prochains jours:
14-12 FIVE FINGER DEATH PUNCH + IN FLAMES + OF MICE and MEN (Merksem)
14-12 TJENS MATIC + PJDS (Kortrijk)
14-12 CHANNEL ZERO + EVIL INVADERS + KING HISS (Liège)
14-12 DAAU (Hasselt)
14-12 SON LITTLE (Bruxelles)
14-12 ISOLDE (Sint-Niklaas)
14-12 BERAADGESLAGEN + COMPRO ORO + SCHNTZL (Bruxelles)
14-12 Trudy LINN featuring Steve KRASE and The ÖZDEMIRS (Hasselt)
14-12 The PROSPECTS (Borgerhout)
14-12 NAZARETH (Verviers)
14-12 TRIGGERFINGER + HONG KONG DONG (Bruxelles)
15-12 Antoine PIERRE + Jean-Paul ESTIEVENART (Bruxelles)
15-12 DAAU + SLUMBERLAND (Antwerpen)
15-12 Sacha TOOROP + MOER (Verviers)
15-12 CHANNEL ZERO + EVIL INVADERS + KING HISS (Borgerhout)
15-12 IDYL (Bruxelles)
15-12 TRIGGERFINGER + HONG KONG DONG (Bruxelles)
15-12 TJENS MATIC + PJDS (Leuven)
15-12 LAST TRAIN + FITZ ROY (Bruxelles)
16-12 LIL’RED and The ROOSTER (Liège)
16-12 Jay-Jay JOHANSON (Bruxelles)
16-12 SOLSTAFIR + MYRKUR + ARSTIDIR (Bruxelles)
16-12 TAXIWARS + BLACK FLOWER + BRZZVLL + De BEREN GIEREN + AAN/EOP + The MECHANICS (Bruxelles)
16-12 TJENS MATIC + PJDS (Liège)
16-12 CHANNEL ZERO + EVIL INVADERS + KING HISS (Kortrijk)
16-12 Charles BRADLEY and His EXTRAORDINAIRES (Antwerpen) **ANNULÉ**
17-12 BARELY AUTUMN + Wouter DEWIT (Bruxelles)
17-12 HOERA. (Bruxelles)
17-12 Melanie DE BIASIO + HOERA. (Bruxelles)
17-12 LANY (Bruxelles)
18-12 Melanie DE BIASIO (Bruxelles)
19-12 TRICKY (Leuven)
19-12 Jasper STEVERLINCK (Gent)
19-12 Melanie DE BIASIO (Bruxelles)
20-12 TRICKY (Liège)
20-12 KAPITAN KORSAKOV + BRUTUS + COCAINE PISS (Gent)
20-12 Marie FIKRY ORIENTAL JAZZ PROJECT (Liège)
20-12 OATHBREAKER + UNIVERSE + NEWMOON (Bruxelles)

Mois en cours:
Décembre 2017
 
LuMaMeJeVeSaDi
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031


Anniversaires

  • Tony Gomez (1940)
  • Ted Nugent (1948)
  • Jeff Baxter (1948)
  • David O'List (1948)
  • Tom Verlaine (1949)
  • Randy Owen (1949)
  • Tom Hamilton (1951)
  • Berton Averre (1952)
  • †Zaln Yanovsky (2002)
  • †Woolly Wolstenholme (2010)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6812 membres.
- En ligne, nous sommes 191 lecteurs, dont 1 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
106 320 161
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


BARAKA - Shade of Evolution
/ paru le 08-12-2008 /

Avoir la baraka (de l’arabe « barakah », c'est-à-dire « souffle de la vie » ou « bénédiction ») signifiant communément aujourd’hui avoir de la chance, la question se pose pour nous de savoir si nous avons de la chance de découvrir ce huitième album de Baraka, groupe japonais formé en 1997 et donc assez productif. Principalement influencée par le rock des années 70, leur musique contient aussi du jazz et du funk. Ils comptent à leur actif plus de 300 concerts, dont deux apparitions au festival Prog’sud en France en 2006 et en 2008, ainsi qu’à Tournai en avril de cette année. Très à l’aise sur scène, Baraka est un power trio (guitare, basse et batterie) assez énergique en live, et leurs apparitions aux festivals précités ont été unanimement saluées, notamment à cause de leur contact avec le public.

Huit titres traversent « Shade of Evolution ». « Five rings », une suite instrumentale de près de 30 minutes, ouvre l’album et est constituée par un enchaînement de séquences de 2 à 3 minutes chacune en général, qui alternent les changements de rythme parfois brutaux et n’est pas sans rappeler le Rush de la période seventies. Ce titre se laisse découvrir comme une galerie de tableaux juxtaposés l’un après l’autre, et se termine par un solo de guitare tout en feeling, suivi par une suite d’arpèges qui débouchent sur une envolée symphonique finale. Trois titres (« Drag the nation », « Ladder of the cloud » et « NTU-809 ») sont des plages très calmes, plus ou moins ambient mais sans grand intérêt, jouées à la seule guitare synthetizer. Les quatre autres morceaux sont plus enlevés et affichent un ton partagé entre heavy metal, funk, jazz rock et fusion, et même parfois symphonique. « Edge of the sphere » groove pas mal, et dégage quelques fines mélodies. « Prominence » se veut plus énergique, avec des rythmes assez appuyés. Le guitariste propose un panel impressionnant de sons différents, qu’il tire tout de sa guitare synthetizer et on a vraiment l’impression qu’un claviériste joue tout au long de l’album. « Raider » et « Tenku » sont autant de condensés des influences revendiquées par les membres de Baraka, lesquelles sont assez variées et représentatives de leur style très contrasté: Beatles, Queen, John Wetton, Jimi Hendrix, Frank Zappa, Miles Davis, Carmine Appice, Jeff Porcaro et Led Zeppelin.

Au final, un album excellemment produit, avec des compositions uniquement instrumentales et bien écrites, menées par de bons musiciens (une très bonne section rythmique et un guitariste produisant une kyrielle de sonorités différentes) pouvant intéresser les amateurs de prog et de jazz fusion, car comprenant des variations de rythmes et des développements musicaux chers au style progressif, et le titre « Five rings » en est un exemple parfait. Il manque cependant quelque chose de transcendant à « Shade of Evolution » pour en faire un album marquant et de ce fait, sa faiblesse serait d’apparaître plus comme un exercice de style qu’une œuvre de référence.

Il reste que Baraka semble donner des prestations scéniques avec panache (standing ovation au festival Prog’sud en 2006, bon accueil 2008 au même festival) et peut-être leur musique a-t-elle besoin d’être rendue live pour donner le meilleur d’elle-même. Puissent les curieux compter sur la chance pour le vérifier par eux-mêmes lors du prochain passage du trio japonais dans nos contrées.

Musiciens :

  • Shin Ichikawa - basse et chant
  • Issei Takami - guitare, guitare, synthétizer et chant
  • Max Hiraishi - batterie
Liste des morceaux :
  1. Five rings 28:56
  2. Drag the notion 2:06
  3. Edge of the sphere 5:28
  4. Prominence 3:13
  5. Ladder of the cloud 2:02
  6. Raiden 3:23
  7. NU-809 2:51
  8. Tenku 7:26

Eric Piettre
Pays: JP
Musea Parallèle MP 3077
Sortie: 2008/10


Lu: 1549
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 53
• Semaines de présence au Top 30: 0
Autre(s) chronique(s)
Lien connexe

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2017 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2017 by Music in Belgium