Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • Karl Denver (1934)
  • Tony Hicks (1945)
  • Benny Andersson (1946)
  • Billy Gibbons (1949)
  • Steven Irvine (1959)
  • †Nicolette Larson (1997)
  • †Dan Fogelberg (2007)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6812 membres.
- En ligne, nous sommes 189 lecteurs, dont 1 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
106 409 795
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


COEM - Happiness etc.
/ paru le 10-04-2004 /

Né en 1998, COEM, pour Coin Operated Entertainment Machine, est composé de Jo Wetzels, batterie, Marc Wetzels, voix et basse, Stoffel Hias, guitare électrique, programmation, basse et orgue, membres fondateurs, et de Pol Geusens, guitare électrique, qui les a rejoints en décembre 1999 et prend de l’importance dans les compositions. Leur musique est un mélange de pop, de rock et d’expérimentations qui la rend difficilement classable.

« Through Tired Eyes » est un pop rock assez bien ficelé mais il souffre de la voix faiblarde et hésitante de Marc Wetzels et d’un certain manque de vivacité que « Postcards », morceau répétitif intéressant, tente en vain de faire oublier. Il laisse sur sa faim par manque de punch, sauf pendant quelques quinze secondes qui promettent beaucoup mais ne sont pas exploitées. « Hands Off (My Melody) » rappelle The Cure à ses débuts.

« C’mon » est un très bon single qui donne une bonne idée de la versatilité de la musique du groupe, tandis que « Ghosts Outside » est un titre qui se caractérise par sa douceur et sa très belle mélodie. « Count Your Blessings » est aussi un morceau répétitif, intimiste et très travaillé bien dans le style du groupe. « The Hiding » est sans doute la plage la plus rythmée et la plus immédiate mais pas la meilleure. « The Invitation » est un titre qui montre une fois de plus la faiblesse des parties vocales.

« Been Mistaken » est le titre le plus faible du CD. Son seul mérite est de comporter une partie jazz plus élaborée et déroutante. « Everybody Knows Nobody Knows What Happiness Is » comporte de remarquables passages au piano, toujours sur le mode répétitif et intimiste cher au groupe, qui fait penser à Girls In Hawaii, tant le côté descriptif est authentique mais est desservi par un manque de punch. Cette pièce maîtresse montre sans doute la voie à suivre pour l’avenir : accentuer ce côté expérimental pour en exploiter toute la richesse entrevue sur ce CD original mais trop inégal pour faire un carton. A revoir au prochain album !

Les titres :

  1. « Through Tired Eyes »
  2. « Postcards »
  3. « Hands Off (My Melody) »
  4. « C’mon »
  5. « Ghosts Outside »
  6. « Count Your Blessings »
  7. « The Hiding »
  8. « The Invitation »
  9. « Been Mistaken »
  10. « Everybody Knows Nobody Knows What Happiness Is »

MM
Pays: BE
Evil Penguin Records / Bang! EPR0004
Sortie: 2004/03/15


Lu: 1881
Partager sur :
Autre(s) chronique(s)
Lien connexe
Article(s) connexe(s)

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2017 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2017 by Music in Belgium