Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • Karl Denver (1934)
  • Tony Hicks (1945)
  • Benny Andersson (1946)
  • Billy Gibbons (1949)
  • Steven Irvine (1959)
  • †Nicolette Larson (1997)
  • †Dan Fogelberg (2007)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6812 membres.
- En ligne, nous sommes 167 lecteurs, dont 1 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
106 419 637
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


COLOSSUS PROJECT (The) - The empire and the rebellion
/ paru le 19-12-2008 /

Colossus, l’association finlandaise relativement renommée de rock progressif, gère plusieurs projets musicaux, dont The Colossus Project, groupe italien formé par le claviériste Alfio Costa (Prowlers, Tilion), le bassiste Roberto Aiolfi (Prowlers, Tilion), le batteur Giovanni Vezzoli (Prowlers) et le chanteur Hamadi Trabelsi. Entièrement conçu et écrit par Alfio Costa, « The Empire and the Rebellion » se présente comme une œuvre inspirée par l’épisode 4 de la saga originale de « Star Wars » et les titres des morceaux s’emploient à le démontrer. Pour autant, ce n’est pas du Ayreon, « The Empire and the Rebellion » affichant une couleur résolument seventies à tonalité clairement progressive, basée essentiellement sur les claviers tels que Mellotron, Hammond, Mini-moog, etc… Une kyrielle d’amis musiciens et d’autres invités de groupes connus se sont joints aux quatre musiciens de Colossus Project pour la réalisation de cet album généreux, qui nous offre pas moins de 77 minutes de musique que se partagent 11 plages.

« Astral prelude » est un morceau instrumental qui ouvre « The Empire and the Rebellion » et qui accroche immédiatement, tant l’ambiance des claviers vous prend sournoisement dans ses filets, soutenus par une rythmique variée. Pas le moindre doute, le prog seventies marque de ses empreintes cet instrumental. Suit « Droids », sur un tempo plus enlevé, avec une belle partie de basse en son milieu, sur laquelle un mini-moog se lâche, avant de laisser le chant, parfaitement maîtrisé, reprendre le lead. Tous les morceaux de cet album offrent l’espace suffisant pour laisser les instruments s’exprimer, autour de breaks divers et autres changements de tempo, et permettre ainsi aux excellents musiciens de Colossus Project et autres invités d’exprimer pleinement leur talent.

« The Dark Lord of the Sith » se la joue par moments presque heavy. « Meeting the force » accueille Fred Schendel de Glass Hammer pour un solo de hammond et termine de façon imparable. Le même Fred Schendel continue sur sa lancée et imprime le titre « Two suns », tout en finesse, d’un solo de pedal steel, titre dans lequel les guitares sont reines. Sur « When I was a Jedi », c’est Cristiano Roversi (Moongarden, Submarine Silence, The Watch) qui y va d’un solo de Chapman Grand Stick. « The Millenium Quartet » est un court instrumental marqué principalement par des saxophones nostalgiques et sert d’intro à « The Millenium Falcon », qui débute en nous plongeant dans l’univers sonore de La Panthère Rose, version dessin animé, pour ensuite s’alanguir dans une ambiance jazzy très réussie, profitant aussi d’un solo de sax très réussi de Joe La Viola de Malaavia.

« My tears for Aldaraan », assez délicat et chanté par Laura Mombrini du groupe Prowlers (dont proviennent déjà trois des membres de Colossus Project), combine un air de Magenta avec une ambiance à la Loreena McKennit. Vient ensuite la pièce de résistance (plus de 19 minutes), « The rebellion suite » qui se décompose en trois pièces dont la seconde, « The duel », est introduite par un fantastique solo de basse, tandis que sur la dernière, intitulée « Attack to the Death Star », Keiko Kumagai, la jolie virtuose de Ars Nova nous gratifie d’un solo à l’orgue Hammond. Mention spéciale à Roberto Aiolfi pour son jeu de basse, très riche et pour Hamadi Trabelsi, qui brille par son chant juste et personnel tout au long de l’album. Bien sûr, Alfio Costa et Giovanni Vezzoli n’ont rien à leur envier sur le plan technique, le son des claviers étant particulièrement envoûtant. « The Empire and the Rebellion » se termine sur un instrumental au piano, de toute beauté.

« The Empire and the Rebellion » est vivement recommandé aux amateurs de prog qui y trouveront donc tout ce qui les ravit: des musiciens talentueux, des structures variées, des compositions solides, des changements de tempo, des parties musicales longues et de qualité, une production irréprochable, un concept (Star Wars, épsiode IV), beaucoup de claviers, mais des guitares aussi, un livret somptueux avec force détails sur la réalisation du projet et toutes les paroles. Et beaucoup de panache! D’ailleurs, « The Empire and the Rebellion » vient de recevoir deux nominations aux ProgAwards 2008, dans les catégories « meilleur disque italien » et « meilleur enregistrement ». Ceci constitue déjà évidemment un gage de qualité pour les mélomanes intéressés.

Musiciens :

  • Roberto Aiolfi - basse et guitare
  • Alfio Costa - claviers
  • Hamadi Trabelsi - chant
  • Giovanni Vezzoli - batterie
    Amicalement invités :
  • Marco Bernard - basse Rickenbacker 4003
  • Flavio Costa (Tilion) - guitare électrique
  • Daniele Cutali - voix de Obi Wan Kenobi
  • Laura Mombrini (Prowlers) - voix de Leia
  • Marco Olivotto (TNR) - voix de Luke Skywalker
  • Giorgio Robustellini - saxophone
  • Vicenzo Zitello - harpes celtique et gaëlique, flûtes
Liste des morceaux :
  1. Astral Prelude 6:16
  2. Droïds 9:07
  3. The Dark Lord of the Sith 7:59
  4. Meeting the Force 7:15
  5. Two suns 4:10
  6. When I was a Jedi 7:58
  7. The millennium Falcon 8:48
  8. The Millenium Falcon 8:48
  9. My tears for Aldaraan 3:55
  10. The Rebellion suite (Inside the Death Star/The Duel (Instrumental)/Attack of the Death Star) 19:21
  11. May the Force Be with You 1:13

Eric Piettre
Pays: IT
Musea Parallèle FGBG 4700
Sortie: 2008/10


Lu: 2605
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 22
• Semaines de présence au Top 30: 4
Lien connexe

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2017 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2017 by Music in Belgium