Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Article le plus lu

Aujourd'hui:
Mails en vrac
7 derniers jours:
Lacuna Coil au Moonlight Music Hall
30 derniers jours:
Un album pour Last Call

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • Professor Longhair (1918)
  • Chas Chandler (1938)
  • Sam Andrews (1941)
  • Keith Richards (1943)
  • Bobby Keys (1943)
  • Martha Johnson (1950)
  • Elliot Easton (1953)
  • Grant Marshall (1959)
  • †Jimmy Nolan (1983)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6812 membres.
- En ligne, nous sommes 166 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
106 471 246
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


ELDRITCH - Livequake
/ paru le 27-12-2008 /

Formé en 1991, Eldritch est un groupe italien de power progressive metal qui réalise avec « Livequake » son premier album live, après 17 ans d’existence et un capital de 7 albums studios. Ce double live est divisé clairement en deux parties: le premier CD, intitulé « Blackened live » est consacré aux morceaux des 4 derniers disques, tandis que le second CD, « Incurably live », contient des titres des 3 premiers disques du groupe, antérieurs aux années 2000. En d’autres mots, ce double CD revisite toute la discographie de Eldritch et en présente un bon aperçu. Constitué sur une formule classique chant - guitares - basse - batterie, le combo est influencé par des groupes tels que Fates Warning, Annihilator, Queensryche, Coroner, Metallica, Machine Head et Pantera et a tourné, entre autres, avec Threshold et Pain of Salvation. Bref, Eldritch est un groupe confirmé, qui peut s’appuyer sur une solide expérience, laquelle se présente ici dans les 25 titres et les 2 heures de ce double album, enregistré à Pise le 22 mars 2008.

Le premier CD se concentre donc sur leur matériel plus récent, soit les 4 derniers disques des années post 2000. Les compositions affichent une ambition progressive (« The child that never sleeps ») mais sont surtout orientées heavy rock et lorgnent parfois vers le trash (« Standing still »), sous inspiration Machine head. Les musiciens sont d’un bon niveau, le guitariste Eugene Simone se révèle excellent et Terence Holler chante bien, quoique d’une façon un peu cliché dans le genre. Des refrains avec des mélodies fortes (« More than Marylin ») et un jeu tout en puissance mènent l’auditeur tout au long de « Livequake ». « Why » transpire de riffs sous influence Annihilator, « Blackened day » est un des meilleurs titres de l’album.

Le son est correct, mais le mixage montre des signes de faiblesse, à l’instar du dernier « Live Gothic » de Therion, telles qu’un son globalement confus et les guitares trop souvent sous-mixées, ce qui se traduit par une puissance amoindrie. Le chant par contre est clair et distinct, mais les interventions de Holler entre les morceaux sombrent parfois dans la facilité sinon le ridicule (l’intro de « Blackened day »).

Le deuxième CD jette le focus sur les trois premiers albums du groupe et le claviériste Oleg Smirnoff, ancien membre du groupe sur les trois premiers albums, vient ici légitimement renforcer le band actuel dans ce répertoire, qui était le sien auparavant. Indéniablement, une dimension plus progressive colore cette deuxième partie du show et la durée des morceaux est d’ailleurs plus longue que sur le premier CD. « Heretic beholder » dégage de la dynamite et possède une mélodie forte, « Bleed mask bleed » est un excellent morceau, même si Holler montre ses limites dans les tons les plus hauts. « Nebula surface » s’impose par sa ligne mélodique et « Lord of an empty place » poursuit à la nitroglycérine. Le disque se termine avec un titre vieux de 18 ans.

Un bon album live de power metal légèrement progressif, délivrant des mélodies avec du corps, servies avec dextérité et énergie par des musiciens expérimentés, sans originalité mais avec du savoir-faire. Les amateurs du genre apprécieront la performance de ce groupe expérimenté. Il semblerait qu’un DVD du même concert existe aussi, incluant en plus quelques bonus, mais nous avons reçu les CDs sans livret et sans le DVD. Difficile dès lors de vous en dire plus.

Musiciens :

  • Terence Holler - chant
  • Eugene Simone - Guitare solo
  • Rob "PEK" Proietti - guitare rythmique et choeurs
  • John Crystal - basse
  • Raffahell Dridge - batterie
Liste des morceaux :
CD1: Blackened live
  1. In The House, In A Heartbeat 03:28
  2. Why 03:25
  3. The Deep Sleep 03:23
  4. Save Me 03:57
  5. The Blackened Day 04:55
  6. The World Apart 04:32
  7. Reverse 05:22
  8. Standing Still 04:43
  9. Bless Me Now 03:10
  10. The Child That Never Sleeps 03:28
  11. More Than Marylin 04:59
  12. This Everlasting Mind Disease 04:52
  13. Silent Flame 05:14
  14. Toil Of Mine 03:56
CD 2: Incurably live
  1. Fall From Grace 02:04
  2. No Direction Home 07:02
  3. Heretic Beholder 06:00
  4. Scar 05:19
  5. Bleed Mask Bleed 04:46
  6. From Dusk Till Dawn 05:55
  7. Nebula Surface 06:33
  8. Ghoulish Gift 06:18
  9. Lord Of An Empty Place 06:56
  10. Incurably Ill 06:59

Eric Piettre
Pays: IT
Limb Music Products
Sortie: 2008/11/14


Lu: 1585
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 50
• Semaines de présence au Top 30: 0
Autre(s) chronique(s)
Lien connexe

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2017 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2017 by Music in Belgium