Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Article le plus lu

Aujourd'hui:
News en vrac : volume 367
7 derniers jours:
News en vrac : volume 365
30 derniers jours:
Un album pour Last Call

Flux d'informations

Flux gérant le texte:


Agenda

Aujourd'hui 12-12-2017
› OH WONDER + IDER (Bruxelles)
› HIGH HI (Leuven)
› LONDON GRAMMAR + LO MOON (Merksem)
› The GODFATHERS (Verviers)

Les 7 prochains jours:
13-12 K's CHOICE + HELSINKI (Bruxelles)
13-12 DUO A L'ENCRE + CHASING PENGUINS + Frederic LEROUX (Bruxelles)
13-12 TINARIWEN (Sint-Niklaas)
13-12 BRNS + WHITE WINE (Liège)
13-12 The PICTUREBOOKS + The LORANES (Borgerhout)
13-12 Constanza GUZMAN (Liège)
13-12 CHANNEL ZERO (Leuven)
14-12 Trudy LINN featuring Steve KRASE and The ÖZDEMIRS (Hasselt)
14-12 ISOLDE (Sint-Niklaas)
14-12 BERAADGESLAGEN + COMPRO ORO + SCHNTZL (Bruxelles)
14-12 TJENS MATIC + PJDS (Kortrijk)
14-12 FIVE FINGER DEATH PUNCH + IN FLAMES + OF MICE and MEN (Merksem)
14-12 CHANNEL ZERO + EVIL INVADERS + KING HISS (Liège)
14-12 DAAU (Hasselt)
14-12 SON LITTLE (Bruxelles)
14-12 TRIGGERFINGER + HONG KONG DONG (Bruxelles)
14-12 NAZARETH (Verviers)
14-12 The PROSPECTS (Borgerhout)
15-12 Antoine PIERRE + Jean-Paul ESTIEVENART (Bruxelles)
15-12 Sacha TOOROP + MOER (Verviers)
15-12 IDYL (Bruxelles)
15-12 DAAU + SLUMBERLAND (Antwerpen)
15-12 CHANNEL ZERO + EVIL INVADERS + KING HISS (Borgerhout)
15-12 TRIGGERFINGER + HONG KONG DONG (Bruxelles)
15-12 TJENS MATIC (Leuven)
15-12 LAST TRAIN + FITZ ROY (Bruxelles)
16-12 TAXIWARS + BLACK FLOWER + BRZZVLL + De BEREN GIEREN + AAN/EOP + The MECHANICS (Bruxelles)
16-12 Jay-Jay JOHANSON (Bruxelles)
16-12 LIL’RED and The ROOSTER (Liège)
16-12 Charles BRADLEY and His EXTRAORDINAIRES (Antwerpen) **ANNULÉ**
16-12 TJENS MATIC + PJDS (Liège)
16-12 CHANNEL ZERO + EVIL INVADERS + KING HISS (Kortrijk)
16-12 SOLSTAFIR + MYRKUR + ARSTIDIR (Bruxelles)
17-12 Melanie DE BIASIO + HOERA. (Bruxelles)
17-12 HOERA. (Bruxelles)
17-12 BARELY AUTUMN + Wouter DEWIT (Bruxelles)
17-12 LANY (Bruxelles)
18-12 Melanie DE BIASIO (Bruxelles)
19-12 Jasper STEVERLINCK (Gent)
19-12 Melanie DE BIASIO (Bruxelles)
19-12 TRICKY (Leuven)

Mois en cours:
Décembre 2017
 
LuMaMeJeVeSaDi
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031


Anniversaires

  • Frank Sinatra (1915)
  • Dionne Warwick (1940)
  • Terry Kirkman (1941)
  • Mike Heron (1942)
  • Albert Lee (1943)
  • Dickey Betts (1943)
  • Grover Washington (1943)
  • Rob Tyner (1944)
  • Tony Williams (1945)
  • Clive Bunker (1946)
  • Ray Jackson (1948)
  • Dan Baird (1953)
  • Sheila Escovedo (1959)
  • †Tommy Bolin (1976)
  • †Ian Stewart (1985)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6812 membres.
- En ligne, nous sommes 188 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
106 279 081
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


ARDLEY, Neil - Harmony of the Spheres
/ paru le 28-01-2009 /

Né en 1937 dans le Surrey (Angleterre), Neil Ardley est décédé en 2004. Il fut chef d’orchestre, musicien, compositeur, arrangeur et auteur d’ouvrages didactiques.

C’est dès l’âge de 13 ans qu’il débute l’étude du piano avant de passer à celle du saxophone. Après l’obtention d’un diplôme universitaire en chimie, il se consacre à sa passion, le Jazz. Dans les années 1960, il intègre le John Williams Big Band dans lequel il joue du piano, compose et arrange. En 1964, il devient directeur d’une formation créée l’année précédente, le New Jazz Orchestra, un terreau d’innovateurs. En 1968, cette ensemble mouvant enregistre un album remarqué, « Le Déjeuner sur l’Herbe », avec des gens comme Jack Bruce, Jon Hiseman, Dick Heckstall-Smith, Henry Lowther, Harry Beckett, Ian Carr, Michael Gibbs, … En 1969, associé à Ian Carr et Don Rendell, il publie un autre album bien coté, « Greek Variations », qui comprend en majorité des membres passés, présents ou futurs de Nucleus et Soft Machine. Dans les années 1970, il enregistre sous son propre nom plusieurs albums : « A Symphony of Amaranths » en 1971, « Kaleidoscope of Rainbow » en 1976 et « Harmony of the Spheres » en 1978. Ce dernier clôture sa plus importante période musicale.

En 1979, suite aux bouleversements amenés par le Punk, sa compagnie discographique rompt son contrat. Il s’éloigne alors du monde de la musique et ne le retrouvera plus qu’occasionnellement. Il se consacre alors en priorité à l’écriture, ce qu’il faisait déjà en parallèle de sa carrière musicale depuis 1962. Ses domaines de prédilection sont l’histoire naturelle, les sciences et la musique, souvent pour les enfants. Plusieurs de ses ouvrages sont toujours disponibles actuellement, même en français.

Sans crier au génie, « Harmony of the Spheres » peut être considéré comme un tout bon album, moins profondément ancré dans le Jazz que ce que la carrière de son auteur aurait pu laisser supposer. La musique de Neil Ardley a bien évolué dans le temps. L’ensemble est varié, fluide, agréable à l’oreille, sans débordements abscons, bref, il est abouti. Suivant les morceaux, on oscille entre Jazz-Rock anglais à la Nucleus, Canterbury à la mode des années septante dans la ligne de Soft Machine, Spatial et Electronique à la manière de Mike Oldfield et des Teutons Klaus Schulze ou Ash Ra Tempel.

Fait particulier, la plupart de ses accompagnateurs font partie de Nucleus, à l’époque. Collaborateur régulier et ami de longue date, son fondateur, le trompettiste Ian Carr, est aussi de la partie pour deux titres. Qu’on ne s’y trompe pas, « Harmony of the Spheres » ne peut jamais être confondu avec un album de Nucleus, même lors des remarquables interventions de son leader, le Miles Davis anglais. Parmi les autres membres de Nucleus, la performance de l’excellent bassiste Billy Kristian surprend de bout en bout, jouant en puissance et très à l’avant plan. Autre bon moment fort, la performance conjointe du saxophoniste Tony Coe avec la tendre moitié du fondateur de Colosseum, Barbara Thompson.

Pour terminer, il faut parler de la présence du guitariste et chanteur John Martyn, mal connu du grand public, mais une référence dans le Milieu. A une époque, il fut souvent comparé à Nick Drake et Tim Buckley. Découvert en 1968 par Chris Blackwell, le patron du label Island, il avait enregistré la même année un premier album, Folk, « London Conversation ». Dès l’origine, il est marqué par le Jazz. Il lui servira souvent de base, le pratiquera avec plaisir et ne manquera jamais d’en imprégner le Folk de son cru. Malheureusement, l’alcool et la drogue l’obligeront de temps à autre à mettre sa carrière solo en veilleuse. Pour Neil Ardley, il ne prête que ses talents de guitariste. Mais quels talents ! Ses interventions, en solo particulièrement, sont toujours magiques et parfois fougueuses. Elles participent grandement aux atmosphères spatiales de certains titres.

En conclusion, « Harmony of the Spheres » ne peut laisser indifférent. La construction de l’ensemble fondée tantôt sur le mélange des styles, tantôt sur leur superposition, est étonnante tant elle paraît naturelle. De plus, aucune faute de goût n’est à signaler, aucun titre ne souffre d’une quelconque faiblesse, chaque interprète mérite une écoute attentive. Des rééditions pareilles, on ne peut qu’en redemander.

Les titres (46’47) :

  1. « Upstarts All » (3’38)
  2. « Leap in the Dark » (5’58)
  3. « Glittering Circles » (6’29)
  4. « Fair Mirage » (7’21)
  5. « Soft Stillness & The Night » (7’26)
  6. « Headstrong, Headlong » (7’10)
  7. « Towards Tranquility » (8’43)
Les musiciens :
  • Neil Ardley : Synthétiseurs & Compositions
  • John Martyn : Guitares
  • Geoff Castle : Synthétiseurs & Piano
  • Billy Kristian : Basse
  • Richard Burgess : Batterie & Percussions
  • Trevor Tomkins : Percussions
  • Barbara Thompson : Soprano Sax (2) & Flûtes (6)
  • Tony Coe : Soprano Sax (2) & Clarinette (6)
  • Ian Carr : Trompette & Bugle (6, 7)
  • Norma Winstone : Voix (7)
  • Pepi Lemer : Voix (7)

JPS1er
Pays: GB
Esoteric Recordings ELEC 2096
Sortie: 2008/12/01


Lu: 1640
Partager sur :
Lien connexe

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2017 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2017 by Music in Belgium