Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • Vikki Carr (1941)
  • George Frayne (1944)
  • Allan Gorrie (1946)
  • Brian May (1947)
  • Bernie Leadon (1947)
  • Keith Godchaux (1947)
  • Allen Collins (1952)
  • Kevin Haskins (1960)
  • Leroy Wolfgramm (1966)
  • Ged Lynch (1968)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6830 membres.
- En ligne, nous sommes 161 lecteurs, dont 1 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
111 993 914
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


AMARTIA - Delicately
/ paru le 20-02-2009 /

Cela bouge chez nos amis français, et de bien belle manière. Ces derniers temps, les groupes français se manifestent toujours plus nombreux et de façon plus visible au monde rock. Il n’y a qu’à citer, toutes tendances confondues, Gojira bien sûr, mais aussi les excellents Syrens Call et Orenda, Myhibris, et bien d’autres.

Amartia, groupe du nord de la France, vient confirmer sans ambages cette tendance en nous présentant son troisième album « Delicately », décliné en onze titres pour nous séduire dans un style progressif qui, sans être métal à proprement parler, affiche régulièrement un ton hard, mais invite aussi à une certaine mélancolie. Sous la houlette de son guitariste, compositeur, producteur et leader, Vincent Vercaigne, Amartia propose un rock progressif à la fois fin, subtil, varié, puissant et recherché, très élégamment mis en valeur par le chant de Britta Herzog, de nationalité allemande.

Le morceau « Delicately » inaugure l’album avec puissance et une rythmique heavy soutenant une mélodie directe, faisant mentir son titre et rappelant dans son rendu l’excellent groupe hollandais Kingfischer Sky. D’emblée, la chanteuse Britta Herzog marque de son empreinte chacun des titres chantés, tant par le timbre personnel de sa voix que par la justesse de son chant, en proposant des paroles intéressantes, non dénuées de poésie. Tous les morceaux sont chantés en anglais, à la différence de « Marionette », leur album précédent paru en 2006, qui contenait du chant en anglais, en français et en allemand, signe sans doute aujourd’hui d’une ambition transfrontalière.

Il y a dans « Delicately » des architectures musicales diverses, des choeurs de toute beauté, des arpèges limpides, mais forts (un peu comme peut si bien le pratiquer Siege Even), des riffs accrocheurs (« Delicately », « A quiet place »), des ambiances mélancoliques, des mélodies incontournables, telles celles de « Not a detail » ou de « Your attention ». « Don’t be sorry » commence par un duo piano-chant de plus de 3 minutes, à l’instar du très beau « Nostalgia » de Stream of Passion, pour ensuite continuer sur un solo de guitare accompagné par le groupe en entier, laisser revenir Britta et poursuivre avec un autre solo de guitare, avant de terminer en douceur sur du piano. « Accuracy » vous fera chavirer par son chant doublé et sa structure tout en finesse, qui contient un solo de guitare gorgé de feeling, ce titre se révèle tout simplement irrésistible.

La guitare tient une place majeure dans « Delicately » et son maître d’œuvre, Vincent Vercaigne, livre avec maestria un jeu inspiré, incisif et diversifié, le seul bémol étant le solo metal dans « Spring Evolution », encore trop …académique. Les claviers jouent aussi un rôle important, au même titre que la guitare et le chant, et l’osmose entre les instruments est réelle, dans un équilibre parfait. Jamais de démonstration gratuite (n'est-ce pas Mr. Malmsteen …) mais une musicalité avérée et subtile. Quelques touches électro parsèment parfois judicieusement les compositions, mais en restant discrètes. La rythmique basse-batterie est sans reproches.

L’album recèle trois instrumentaux, très différents l’un de l’autre, mais très riches et stratégiquement placés dans la suite des titres, de manière à laisser le chant de Britta nous surprendre à nouveau ensuite. Le premier, « Hightech Human » commence un peu comme le « The king will come » de Wishbone Ash et poursuit sur un rythme plus hard, nappé d’arpèges. Le second, « Spring Evolution », de facture plus heavy, est un pur régal d’architecture musicale, toutes les séquences de ce titre s’imbriquant parfaitement les unes après les autres et Vincent Vercaigne y allant d’un solo typiquement metal (mais sans shreds). Le troisième est joué à deux guitares acoustiques et démontre une fois de plus, si cela était encore nécessaire, la finesse et la virtuosité de Vince Vercaigne.

Tous les morceaux se suivent sans interruption et cet enchaînement participe au sentiment que l’on progresse naturellement dans l’œuvre, sans heurts, mais avec un bonheur total. Ecoutez la suite « Spring Evolution », « Accuracy » et « Another », elle est imparable, peu de groupes peuvent aligner avec autant de bonheur trois compositions différentes dans une suite semblant autant couler de source.

Album mature, production parfaite, morceaux ciselés, inspirés, mélodieux et solides, variés dans la composition et dans la forme, Amartia réussit ici avec brio une œuvre qui comptera dans le classement des œuvres progressives de qualité en 2009. Les amateurs de Pink Floyd, Mike Oldfield, Stream of Passion, The Gathering et Agua de Annique, Epica, etc… y trouveront de quoi exciter leur goûts musicaux. « Delicately » s’impose comme un disque de progressif « couillu » sans être réellement du métal et, sincèrement, je ne vois aucun mélomane éclairé et/ou amateur de progressif faire la fine bouche devant cette œuvre riche et réussie, réalisée par un groupe qui l’estampille de sa signature bien personnelle.

Musiciens:

  • Britta Herzog - Chant/Choeurs
  • Vincent Vercaigne - Guitare/Choeurs/Claviers
  • Nicolas Dubois - Batterie / Percussions
  • Cyril Carrette - Claviers / piano
  • et un certain Alexandre à la basse (selon le communiqué de presse)
Liste des morceaux:
  1. Delicately
  2. Grey Circles
  3. Not a Detail
  4. Hightech Human
  5. Don't be sorry
  6. Your Attention
  7. Spring Evolution
  8. Accuracy
  9. Another
  10. A quiet place
  11. Rain's end

Eric Piettre
Pays: FR
Gofannon Records
Sortie: 2009/01/31


Lu: 3736
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 1
• Semaines de présence au Top 30: 12
Lien connexe
Article(s) connexe(s)

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2018 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2018 by Music in Belgium