Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • Karl Denver (1934)
  • Tony Hicks (1945)
  • Benny Andersson (1946)
  • Billy Gibbons (1949)
  • Steven Irvine (1959)
  • †Nicolette Larson (1997)
  • †Dan Fogelberg (2007)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6812 membres.
- En ligne, nous sommes 154 lecteurs, dont 1 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
106 413 191
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


BEYOND THE DREAM - The sin against the sinners
/ paru le 27-03-2009 /

Du fin fond des terres enneigées de Finlande nous vient Beyond The Dream, groupe fondé en 2001 par Ville Silvast (batterie), Otto Närhi (claviers), Harri Kauppinen (chant), Petteri Kattainen (basse) et Teemu Liekkala (guitare). Vous l’avez compris, quand on parle de Finlande, on imagine tout de suite les solides bûcherons répandant leur neurasthénie dans une musique dépressive, massive comme une charge de Vikings et dramatique comme le chagrin d’Amy Winehouse ne retrouvant plus la clé du mini-bar.

Le metal scandinave n’a pas l’habitude de faire dans la fine plaisanterie et, entre satanistes brûlant les églises en bois de Norvège ou heavy metal nostalgique pleurant au son de la légende du Kalevala, nos amis du grand nord ont eu de nombreuses occasions de faire oublier Abba au profit du black metal de Mayhem, du thrash symphonique de Children Of Bodom ou du metal poseur d’In Flames.

Beyond The Dream se pose sans trop d'originalité dans toute cette mouvance. En voyant arriver sur mon lecteur CD leur premier album "The sin against the sinners", je me suis dit que j’allais devoir essayer de défendre la cause perdue d’avance d’un black metal auquel je ne trouve aucun charme. Cependant, les gens de Beyond The Dream évitent l’outrance caricaturale du black au profit d’un metal stratosphérique énergique qui fait surgir à mes yeux deux influences majeures : Celtic Frost et Rammstein. Ne voyez donc pas de la révolution dans leurs riffs brutaux et gutturaux, mais plutôt un honnête amalgame fondé autour de Rammstein et Celtic Frost, auquel on peut ajouter quelques ambiances à la Emperor ou Carcass période post-death metal.

L’écoute de ce disque, sans être transcendante, ne laissera pas de mauvais souvenirs et on pourra même garder en mémoire un bon "Masquerade in Eden", des raccords intéressants sur "Blinded" ou la charge rapide et blindée de "Banished from wonderland". En fait, plus on avance dans l’album, plus ça arrache, donc oubliez mes réserves de départ et n’hésitez pas à écouter et à profiter de ce premier CD de Beyond The Dream qui ne va pas ouvrir au groupe le panthéon des grands mais pourrait occasionner de sympathiques petits concerts si ces garçons daignent bien descendre jusque dans nos contrées.

Cependant, étant donné que le groupe produit lui-même son premier album, il serait de bon ton qu’il puisse distribuer son produit dans de bonnes conditions. Lançons donc un appel aux distributeurs potentiels et aux maisons de disques qui feront une bonne action en accueillant dans leur écurie Beyond The Dream plutôt que le dernier nigaud de la Star Academy. Si vous connaissez des gens qui connaissent des gens qui connaissent des maisons de disques…

François Becquart
Pays: FI
Auto-production
Sortie: 2009/01/12


Lu: 1672
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 52
• Semaines de présence au Top 30: 0
Autre(s) chronique(s)
Lien connexe

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2017 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2017 by Music in Belgium