Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • Cleveland Duncan (1935)
  • Madeline Bell (1942)
  • Tony Joe White (1943)
  • Dino Danelli (1944)
  • Andy Mackay (1946)
  • David Essex (1947)
  • Blair Thornton (1950)
  • Ian Thomas (1950)
  • Janis Siegel (1952)
  • Dennis Greaves (1957)
  • Martin Gore (1961)
  • Tim Kellett (1964)
  • Nick Menza (1964)
  • Saul Hudson (1965)
  • Rob Dickinson (1965)
  • Alison Krauss (1971)
  • †Keith Godchaux (1979)
  • †Rob Collins (1996)
  • †Amy Winehouse (2011)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6830 membres.
- En ligne, nous sommes 145 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
112 080 730
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


DECEMBERISTS (The) - The Hazards of Love
/ paru le 17-04-2009 /

Après le très réussi "The Crane Wife" sorti en 2006 outre-Atlantique et début 2007 chez nous, The Decemberists reviennent avec un nouveau concept album. Cette fois, ils nous racontent l'histoire de Margaret, William, Rake et Queen. Vous pourrez la suivre grâce aux paroles se trouvant dans le livret. La bande de Colin Meloy n'a pas son pareil pour nous conter ces histoires. Becky Stark joue Margaret, alors que Meloy s'octroie les rôles de William et Rake. Pour Queen, ils ont fait appel à Shara Worden de My Brightest Diamond. Dans les choeurs, on trouve Jim James de My Morning Jacket.

Le folk-rock proposé par les Decemberists fait, une nouvelle fois, mouche. Nous nous sentons entraînés dans une ronde de mélodies envoûtantes, nous plongeant parfaitement dans le concept. Pourtant, cet opus diffère du précédent. Les ambiances y sont plus sombres, plus lourdes et plus mélancoliques. Cela est bien marqué par des guitares aux tons très heavy, voire déchirantes par moments, et même par un chant féminin parfois plus tendu. On appréciera aussi le jeu d'Hammond B3 (quel son!) sur "The Queen's Reburke/The Crossing".

Les influences sont à chercher du côté de Al Stewart dont Colin Meloy doit, sans aucun doute, être un fan. Ils ont un grain vocal proche et un talent incroyable pour nous conter leurs histoires. Mais les Decemberists ont aussi du Arcade Fire dans les veines. Ecoutez "The Wanting Comes in Waves" et vous comprendrez. Tout cela se marie d'ailleurs à merveille. Un régal !

En résumé, The Decemberists sont indéniablement un des grands groupes actuels dans le domaine folk-rock. Ce nouvel album est indispensable aux fans du groupe, même s'il me semble ne pas atteindre la qualité de l'excellent "The Crane Wife". Il est aussi chaudement recommandé aux amateurs de Arcade Fire et de Al Stewart.

JPL
Pays: US
Rough Trade RTRADCD556
Sortie: 2009/03/23


Lu: 1942
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 24
• Semaines de présence au Top 30: 8
Autre(s) chronique(s)
Lien connexe
Article(s) connexe(s)

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2018 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2018 by Music in Belgium