Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:


Agenda

Aujourd'hui 21-10-2017
› THE LOAF FESTIVAL 2017 (Eupen)
› KING PRAWN + DIRTY BEES + BLACK SHEEP + The DANCING MORONS + JET 8 (Bruxelles)
› LAST PROPHECY + MOBÏLHEAD + TARDIGRAD (Namur)
› Le PRINCE HARRY + SPAGGUETTA ORGHASMMOND + RRAOUHHH (Bruxelles)
› ABORTED + OFF THE CROSS (Hasselt)
› Khalif WAILIN' WALTER (Liège)
› PESTIFER + BURSTING + DAWNBREATH + BLEEDSKIN (Liège)
› EQUAL IDIOTS + HIGH HI (Bruxelles)
› FLOTATION TOY WARNING (Bruxelles) **ANNULÉ**
› Aimee MANN + Jonathan COULTON (Antwerpen)
› BAZART + Emma BALE (Merksem)
› ADMIRAL FREEBEE (Antwerpen)
› Gabriel RIOS (Gent)
› MOGWAI + SACRED PAWS (Bruxelles)
› BLOND + FITZ + Diego STRAZ (Ittre)

Les 7 prochains jours:
22-10 Y and T (Kortrijk)
22-10 LALI PUNA + Dieter VON DEURNE and The POLITICS (Bruxelles)
22-10 The MOLOCHS (Leffinge) **ANNULÉ**
22-10 Jasper STEVERLINCK (Bruxelles) **REPORTÉ**
22-10 THE FRESH AND ONLYS (Antwerpen)
22-10 ALESTORM + TROLDRHAUGEN + AETHER REALM (Borgerhout)
22-10 Terry BOZZIO DRUM CLINIC (Hasselt)
22-10 PG.LOST + CELESTIAL WOLVES (Borgerhout)
23-10 The BREEDERS + PINS (Borgerhout)
23-10 HOGJAW (Verviers)
23-10 LEFT LANE CRUISER + NEEDLE AND THE PAIN REACTION (Bruxelles)
23-10 KING DUDE + THE RUINS OF BEVERAST + DOLCH (Antwerpen)
23-10 THE FRESH AND ONLYS + ANNABEL LEE (Bruxelles)
23-10 ST. VINCENT (Bruxelles)
24-10 Gabriel RIOS (Sint-Niklaas)
24-10 HARD ONS + SECTS TAPE + BREWED IN BELGIUM (Bruxelles)
24-10 WWWATER (Gent)
24-10 TEME TAN + Esinam DOGBATSE (Leuven)
24-10 KT TUNSTALL + PICTISH TRAIL (Bruxelles)
24-10 Ben ABSINTH (Liège)
24-10 INHEAVEN (Bruxelles)
24-10 YAK + CHASTITY (Borgerhout)
24-10 DOTAN + Jade BIRD (Bruxelles)
25-10 Nicolas GAUL (Liège)
25-10 CAST (Verviers)
25-10 SCHOOL IS COOL (Leuven)
25-10 SKINNY LISTER + BEANS ON TOAST (Antwerpen)
25-10 META META + BLACK FLOWER (Opwijk)
25-10 STUFF. (Hasselt)
26-10 Alex LAHEY (Bruxelles)
26-10 Frankie ROSE + DAKOTA (Borgerhout)
26-10 Ben MILLER BAND + MOTHER T and The CHICKS (Gent)
26-10 KINGS OF EDELGRAN + TOTM (Bruxelles)
26-10 The SELECTER + The BEAT (Leuven)
26-10 TEME TAN (Gent)
26-10 Juana MOLINA + La DRACHE (Liège)
26-10 STUFF. + Bert COOLS (Kortrijk)
26-10 MOTORPSYCHO (Sint-Niklaas)
27-10 Mura MASA (Bruxelles)
27-10 OSCAR AND THE WOLF (Merksem)
27-10 THOT + PUBLIC PSYCHE (Bruxelles)
27-10 AMBER RUN + FLYTE (Leuven)
27-10 STUFF. + CID RIM (Opwijk)
27-10 JAPANESE BREAKFAST + GIRL RAY (Gent)
27-10 HUNDRED WATERS + JFDR (Bruxelles)
27-10 HEARTACHE CIRCUS + CRESCENT SKY (Bruxelles)
27-10 Emel MATHLOUTHI + Zoe Mc PHERSON (Liège)
27-10 Ian PAICE (Verviers)
28-10 AMENRA (Kortrijk)
28-10 CABBAGE (Bruxelles)
28-10 OUR LAST NIGHT + NEW VOLUME + BLESSTHEFALL (Hasselt)
28-10 Douglas FIRS + AWKWARD I (Bruxelles)
28-10 The ZOOMATICS (Liège)
28-10 FATHER MURPHY + JARBOE + VEDA (Bruxelles)
28-10 LOW ROAR (Hasselt)
28-10 STUFF. + JTOTHEC (Leuven)
28-10 Rebeka WARRIOR + Mathilde FERNANDEZ (Liège)
28-10 Jake BUGG (Antwerpen)
28-10 WOLF ALICE + The MAGIC GANG (Bruxelles)
28-10 W.A.S.P. + BEAST IN BLACK (Borgerhout)
28-10 The SELECTER + The BEAT (Sint-Niklaas)
28-10 HUNDRED WATERS + VAGABON (Namur)
28-10 OSCAR AND THE WOLF (Merksem)
28-10 LUDUS FESTIVAL (Amay)

Mois en cours:
Octobre 2017
 
LuMaMeJeVeSaDi
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031 


Anniversaires

  • John Birks Gillespie (1917)
  • Manfred Mann (1940)
  • Steve Cropper (1941)
  • Elvin Bishop (1942)
  • Kathy Young (1945)
  • Lee Loughnane (1946)
  • Tetsu Yamauchi (1947)
  • Charlotte Caffey (1953)
  • Eric Faulkner (1954)
  • Julian Cope (1957)
  • Steve Lukather (1957)
  • †Bill Black (1965)
  • †Shannon Hoon (1995)
  • †Elliott Smith (2003)
  • †Sandy West (2006)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6790 membres.
- En ligne, nous sommes 202 lecteurs, dont 1 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
104 665 976
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


CALE, JJ - Roll On
/ paru le 29-04-2009 /

Né en 1938 en Oklahoma, état situé au Nord du Texas, J.J. Cale connaît la dèche et les galères durant toutes les années 1960. La situation change dès 1970. Dans un bar où il joue, il entend à la radio une de ses compositions, « After Midnight », interprétée par Eric Clapton. Lui-même avait enregistré ce titre en 1966, en face B d’un quarante-cinq tours. Il n’avait rencontré aucun intérêt à l’époque. En fait, sa chance vient du côté de la « grande famille » Delaney & Bonnie. Eric Clapton l’avait d’abord rejointe épisodiquement lors de la tournée de Blind Faith puis définitivement après le split. En fait, elle comprenait plusieurs de ses amis, dont Delaney Bramlett lui-même et deux citoyens de l’Oklahoma, le claviériste Leon Russell et le bassiste Carl Radle.

Après cette mise en lumière, on lui propose enfin d’enregistrer son premier album. Il est baptisé « Naturally » et enregistré avec la crème des musiciens de Nashville. Il comprend quelques perles dont sa propre version de « After Midnight », « Call Me the Breeze », repris plus tard par Lynyrd Skynyrd pour « Second Helping », et « Clyde » repris par Waylon Jennings. De son troisième album, « Okie », Lynyrd Skynyrd pêchera encore « I Got the Same Old Blues » pour « Gimmy Back My Bullets » et Randy Crawford, « Cajun Moon ». Et cela continue : dans son quatrième album, « Troubadour », Eric Clapton ira chercher « Cocaïne » pour son album « Slowhand ». Il en fera un triomphe. Il n’avait pourtant marqué personne un an plus tôt dans sa version originale. De son cinquième album, « 5 », Santana sort « The Sensitive Kind » pour « Zebop ! ».

Beaucoup d’autres poursuivront la pêche, dont B.B. King et Johnny Cash. Certains mettront parfois mieux que lui ses compositions en valeur. Il dira lui-même : « Pour beaucoup, il est dur d’écouter ma version, parce que c’est très cru, très rugueux, et que mes chansons peuvent paraître non terminées, mais c’est comme ça que je les aime, pas trop lisses. ».

A travers le temps, J.J. Cale publiera en général de bons albums. Personnellement, je garderai toujours un faible pour « Naturally », « 5 » et « Grasshopper ». Ce dernier inclut d’ailleurs mon titre préféré, « Does Your Mama Like to Reggae ». L’influence de J.J. Cale est indiscutable. Ni Eric Clapton, ni Mark Knopfler ne le nieront. Il fait partie de ceux qui servent de point de références. Entre Blues et Country, son style inimitable se caractérise par un adroit dosage de chant fatigué, de guitares pépères, d’ambiances décontractées. L’ensemble se doit d’être toujours limpide et efficace, sans complication inutile.

A aucun moment, le succès ne lui montera à la tête. D’ailleurs, il éprouve régulièrement le besoin de se ressourcer. Il disparaît alors de la circulation pour quelques temps. C’est une des raisons pour laquelle il a relativement peu enregistré : cinq albums par décennie au maximum.

A septante ans depuis décembre dernier, J.J. Cale remet une nouvelle fois le couvert. Que dire de cet album, si ce n’est qu’il ne comprend rien de bien neuf, sauf peut-être parfois une très légère pointe Jazzy. Lui demande-t-on autre chose ? Sûrement pas. En général, « Roll On » utilise les ingrédients classiques et s’appuie sur des accompagnateurs connus et bien rôdés, sa compagne comprise, la discrète et sous-estimée Christine Lakeland.

L’homme qui l’a sorti de l’ombre il y a quarante ans, Eric Clapton, celui qui fait du J.J. Cale « grand public » comme le disait je ne sais plus qui, est présent sur un titre. En fait, il s’agit du plus enlevé, le seul qui pourrait vraiment percer dans les charts. Comme souvent, la présence du dieu de la guitare n’est pas anecdotique. D’ailleurs, « The Road to Escondido », estampillé J.J. Cale & Eric Clapton, l’avait confirmé. Bien que cet album ait plu à un grand nombre, l’association des deux ne m’avait pas convaincu, car, si le premier avait fourni la grande part des compositions, il m’avait semblé complètement digéré par le second qui avait mis l’ensemble à sa sauce avec l’aide de ses propres musiciens. Sorti en 2004, « To Tulsa and Back » restait plus fidèle à la griffe du Maître.

En conclusion, « Roll On » est un pur produit de J.J. Cale. Si c’est un bon album, ce n’est pas le meilleur. En tout cas, à coup sûr, il plaira à ceux qui le suivent depuis toujours.

Les titres (40’36) :

  1. « Who Knew » (3’30)
  2. « Former Me » (2’48)
  3. « Where the Sun Don’t Shine » (3’07)
  4. « Down to Memphis » (3’05)
  5. « Strange Days » (3’10)
  6. « Cherry Street » (3’43)
  7. « Fonda-Lina » (3’20)
  8. « Leaving in the Morning » (2’37)
  9. « Oh Mary » (3’34)
  10. « Old Friend » (3’55)
  11. « Roll On » (4’43)
  12. « Bring Down the Curtain » (2’51)
Les participants :
  • J.J. Cale : Compositions, Chant, Guitares, Basse, Banjo, Piano & autres Instruments
  • Christine Lakeland : Guitare acoustique (1, 9, 10, 11)
  • Walt Richmond : Piano (9, 10)
  • Bill Raffensperger : Basse (9, 10)
  • Jim Karstein : Batterie (9, 10)
  • Eric Clapton : Guitare (11)
  • Steve Ripley : Guitare acoustique (11)
  • John « Juke » Logan : Harmonica (11)
  • Glen Dee : Piano (11)
  • Don White : Guitare (10)
  • Shelby Eicher : Mandoline (10)
  • Rocky Frisco : Claviers (10)
  • Jim Markham : Harmonica (10)
  • David Chapman : Basse (1)
  • Mark Leonard : Basse (11)
  • David Teegarden : Batterie (1)
  • Jim Keltner : Batterie (11)

JPS1er
Pays: US
Because Music 05186532265 / Warner
Sortie: 2009/03/06


Lu: 1875
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 47
• Semaines de présence au Top 30: 0
Autre(s) chronique(s)
Lien connexe
Article(s) connexe(s)

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2017 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2017 by Music in Belgium