Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • Cleveland Duncan (1935)
  • Madeline Bell (1942)
  • Tony Joe White (1943)
  • Dino Danelli (1944)
  • Andy Mackay (1946)
  • David Essex (1947)
  • Blair Thornton (1950)
  • Ian Thomas (1950)
  • Janis Siegel (1952)
  • Dennis Greaves (1957)
  • Martin Gore (1961)
  • Tim Kellett (1964)
  • Nick Menza (1964)
  • Saul Hudson (1965)
  • Rob Dickinson (1965)
  • Alison Krauss (1971)
  • †Keith Godchaux (1979)
  • †Rob Collins (1996)
  • †Amy Winehouse (2011)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6830 membres.
- En ligne, nous sommes 157 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
112 080 623
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


CREATURE WITH THE ATOM BRAIN - Transylvania
/ paru le 08-05-2009 /

Creature With The Atom Brain est avant tout le projet de Aldo Struyf, un ancien du groupe Millionaire et aussi un collaborateur de Mark Lanegan. Après un premier album en 2007 intitulé "I Am The Golden Gate Bridge", la créature nous revient avec "Transylvania".

Aldo Struyf décrit le style du groupe comme étant du "Stripped Back Rock'n Roll Noise" (que ceux qui comprennent lèvent le doigt), et se dit fortement influencé par Queens Of The Stone Age, Butthole Surfers, mais aussi par le rock progressif des seventies. "Transylvania" a d'ailleurs été produit par Chris Goss (QOTSA).

Le ton général est plutôt nonchalant, mid-tempo, assez dépouillé, mais néanmoins très bien produit. J'y trouve quelques similitudes avec Baby Woodrose, notamment dans "The Color Of Sundown ou "Spinnin' The Black Hole". La voix d'Aldo tend plus vers le parlé que vers le chant, en tout cas c'est ce qu'il en ressort sur l'album.

Quelques titres lents, d'autres un poil plus rythmés, ou alors le loop redondant de "Transylvania". Un autre journaliste a appelé ça de la Drug Music et je comprends assez bien ce qu'il a pu vouloir dire par ce terme ; disons qu'un esprit shooté se laissera bien plus facilement entraîner dans ce qu'il convient plutôt d'appeler un trip musical.

"Lonely Night" touche un peu plus au rock seventies effectivement, et le titre passe plus facilement. Malgré tout, le chant lasse à la longue, car il est vraiment trop monotone. En somme, il y a peut-être quelque chose d'intéressant dans ce groupe, mais cet intérêt est rapidement mis de côté par les répétitions. C'est bien fait, ça sonne, on sent le truc qui est vraiment dans le ton et dans le son, mais en fin de compte, on en retirera surtout un sentiment de platitude.

Xavier Rossey
Pays: BE
Munich Records MRCD 303
Sortie: 2009/04/10


Lu: 2521
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 110
• Semaines de présence au Top 30: 0
Autre(s) chronique(s)
Lien connexe
Article(s) connexe(s)

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2018 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2018 by Music in Belgium