Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:


Agenda

Aujourd'hui 24-09-2018
› THE STORY SO FAR + CITIZEN + ALL GET OUT (Borgerhout)
› José GONZALEZ and The STRING THEORY + BARBAROSSA (Brugge)
› GREAT NEWS (Bruxelles)

Les 7 prochains jours:
25-09 DEAFHEAVEN + INTER ARMA + SONS OF A WANTED MAN (Borgerhout)
25-09 MARBLE SOUNDS + MOONBOAT (Gent)
25-09 SUN JUNE (Bruxelles)
26-09 THEY MIGHT BE GIANTS (Antwerpen)
26-09 WINTERFYLLETH (Sint-Niklaas)
26-09 STONED JESUS + MOTHERSHIP + ELEPHANT TREE (Bruxelles)
26-09 TRISTAN (Bruxelles)
26-09 YO NO SE + CHICKEN LEG (Gent)
26-09 SON LUX + SK KAKRABA (Borgerhout)
26-09 MARBLE SOUNDS + MOONBOAT (Bruxelles)
26-09 SEXTILE + PUBLIC PSYCHE (Borgerhout)
27-09 TINY MOVING PARTS + HAPPY ACCIDENTS (Borgerhout)
27-09 COLDSORE (Borgerhout)
27-09 YEW + ATOME (Liège)
27-09 EMPYRIUM + HELRUNAR + SUN OF THE SLEEPLESS (Sint-Niklaas)
27-09 THE TALLEST MAN ON EARTH (Antwerpen)
27-09 BLACK MIRRORS (Bruxelles)
27-09 José GONZALEZ and The STRING THEORY + BARBAROSSA (Hasselt)
28-09 Al DOUM and The FARYDS + NAH (Liège)
28-09 Moses SUMNEY (Bruxelles)
28-09 BAD SOUNDS (Bruxelles) **ANNULÉ**
28-09 The ADICTS + DEMENTED SCUMCATS + CRIM (Sint-Niklaas)
28-09 The DERELLAS + FIXATOR (Liège)
28-09 CAUSA DE MUERTE (Gent)
29-09 WHY THE EYE? + LE PRINCE HARRY + The GLUCKS + BODA BODA + BABY FIRE (Bruxelles)
29-09 Mylène L. CHAMBLAIN (Liège)
29-09 SAINT-JAZZ FESTIVAL (Bruxelles)
29-09 BLACKUP + The SPECTORS + HYPER! + BOBBY C (Gent)
29-09 MITSKI + EERA (Borgerhout)
29-09 Mikaela DAVIS (Bruxelles)
29-09 NO COMPROMISE METAL FEST VI (Chapelle-Lez-Herlaimont)
29-09 PASSENGER + Lucy ROSE (Borgerhout)
29-09 MADENSUYU + BABYLON TRIO (Bruxelles)
30-09 Jess WILLIAMSON (Gent)
30-09 SUEDE + GWENNO (Bruxelles)
30-09 OKKERVIL RIVER (Bruxelles)
30-09 PALAYE ROYALE + The HAUNT (Bruxelles)
30-09 SKOV (Gent)
30-09 ENSEMBLE 0 (Bruxelles)
01-10 ANATOMIA + CRYPTIC BROOD + HEAD OF THE BAPTIST (Bruxelles)
01-10 MELVINS (Leuven)

Mois en cours:
Septembre 2018
 
LuMaMeJeVeSaDi
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930


Anniversaires

  • Wayne Henderson (1939)
  • Linda McCartney (1942)
  • Gerry Marsden (1942)
  • Jerry Donahue (1946)
  • Kjell Asperud (1946)
  • Peter Salisbury (1971)
  • Marty Cintron (1971)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6830 membres.
- En ligne, nous sommes 203 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
113 602 714
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


PINEAPPLE THIEF (The) - Variations on a dream
/ paru le 03-05-2004 /

Ce "Variations on a dream" est déjà le 3e album de ce groupe anglais injustement peu connu. Il est composé de Bruce Soord au chant, guitares et claviers, Adrian Soord aux claviers, Mark Harris à la basse et Nick Lang à la batterie.
L'album débute avec "We subside" et déjà la couleur est annoncée. La voix s'étire et la ligne musicale nous emballe tant par les claviers que par l'arrivée de la guitare. Ce premier morceau est un chef d'oeuvre à part entière que l'on se repasserait, sans hésiter une seconde, en boucle. Seulement voilà, il nous a donné envie d'écouter la suite. Une guitare sèche introduit "This will remain unspoken", puis les claviers arrivent. Quant au chant, il n'y a pas à dire, celui de Bruce Soord s'approche très fort de celui de Thom Yorke sans toutefois jouer sur les dissonances comme sur le dernier Radiohead. Il se veut séducteur et cela continue avec "Vapour trails", un morceau lent et très mélodique aux arrangements raffinés et au son aérien. Le milieu de ce titre joue sur une ambiance à la Pink Floyd avant le retour en force mélodique du chant et de la guitare.
"Run me through" nous entraîne ensuite dans une mélodie imparable dont on voudrait qu'elle ne s'arrête jamais tant elle est belle. Et que dire du sublîme solo de guitare? Arrive alors "The bitter pill", tout en simplicité. Piano/voix au début, la section rythmique arrive ensuite très discrète et d'une efficacité confondante. L'étrangeté de "Resident alien" apporte de nouvelles sonorités. Ce morceau instrumental contient quelques intonations Mike Oldfield du plus bel effet. "Sooner or later" nous rappelle bien vite que Radiohead n'est pas loin. La voix de Bruce Soord est emplie de sensibilité, la guitare se distorsionne, se contorsionne et arrache quelques cris. Voilà un titre qui serait du plus bel effet en single.
L'introduction très classique de "Part zero" cache pourtant un titre bien plus dur. Le mellotron y dévoile son mystère, la basse le cultive alors que la guitare crache son venin. Le chant est lancinant. Durant ces plus de sept minutes, ce titre nous fait découvrir un savoir faire extraordinaire avec un solo de guitare que ne renierait pas un certain Andy Latimer. On replonge ensuite dans une grande simplicité avec "Keep dreaming". Les ingrédients principaux sont le piano et le chant mais le mellotron et le synthé y font également des incursions de toute beauté.
L'album se termine alors avec "Remember us". Je ne trouverai jamais assez de qualificatifs pour décrire cette pièce maîtresse de seize minutes. Elle est de toute beauté. Une extrême sensibilité s'en dégage et il ne faudra pas longtemps pour que des frissons vous parcourent de toutes parts. C'est l'envolée finale et il est bien rare d'en trouver de si belles. Allez, je me lance. C'est tout bonnement subliminal. Une envie irrésistible nous pousse à augmenter le volume. Tant pis pour les voisins. D'ailleurs, faut pas qu'ils ratent çà! Vous ne verrez pas passer les seize minutes et quand ce sera fini vous voudrez recommencer encore et encore.
Nous étions passés à côté de ce bijou lors de sa sortie il y a quelques mois. Le mal est réparé. Pineapple Thief nous offre là un véritable bijou aux arrangements très travaillés. Le chant de Bruce Soord est envoûtant. Si vous aimez Radiohead, Camel, Pink Floyd, Porcupine Tree et le rock progressif moderne et mélodique, Pineapple Thief vous séduira sans aucun doute. Courez vite l'acheter, vous ne sauriez le regretter !

JPL
Pays: GB
Cyclops CYCL 129
Sortie: 2003


Lu: 4560
Partager sur :
Autre(s) chronique(s)
Lien connexe
Article(s) connexe(s)

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2018 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2018 by Music in Belgium