Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Article le plus lu

Aujourd'hui:
Mails en vrac
7 derniers jours:
Lacuna Coil au Moonlight Music Hall
30 derniers jours:
Un album pour Last Call

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • Professor Longhair (1918)
  • Chas Chandler (1938)
  • Sam Andrews (1941)
  • Keith Richards (1943)
  • Bobby Keys (1943)
  • Martha Johnson (1950)
  • Elliot Easton (1953)
  • Grant Marshall (1959)
  • †Jimmy Nolan (1983)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6812 membres.
- En ligne, nous sommes 186 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
106 479 982
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


FROGG CAFE - Creatures
/ paru le 06-05-2004 /

Frogg Café est un groupe de la région new-yorkaise qui débuta sous le nom Lumpy Gravy en faisant des reprises de Frank Zappa. Cet exercice on ne peut plus difficile leur a permis d'acquérir des qualités d'instrumentistes de haut niveau.

"Creatures" est leur second album. Il ne fait nulle doute qu'on ressent dans la manière de composer la recherche de la difficulté par des arrangements complexes. L'influence de Frank Zappa est bien présente, mais ce n'est pas la seule. Van der Graaf Generator n'est pas très loin non plus. Leur style allie rock progressif et jazz avec une touche classique, et une dose de Canterbury.

Le travail sur les voix est important au sein de Frogg Café. Les harmonies vocales sont nombreuses. La basse y tient également une place importante, toujours présente, très créative et d'une légèreté incroyable. Les synthés partent à la recherche de sonorités que ne renierait pas Brian Eno.

Si "Creatures" nous ballade entre Van der Graaf Generator et le Canterbury, "The Celestrial Metal Can" fait la part belle aux sonorités les plus folles. On pense parfois à certains passages du Genesis de "The Lamb Lies Down On Broadway". Mais, il y avait là aussi une touche Eno. Sur "Gagutz", le violon prend une place de choix pour un titre qui rappelle le Frank Zappa du temps de Jean-Luc Ponty. D'une manière générale, le morceau est très jazz-rock. C'est aussi ce style Zappa qui se retrouve sur "All This Time", quoique King Crimson ne soit pas loin.

La pièce maîtresse s'intitule "Waterfall Carnival". Du long de ses 21 minutes, ce titre donne à Frogg Café tout le temps nécessaire au développement d'une excellente composition. L'influence majeure sera celle de Genesis. La composition est donc beaucoup plus mélodique et le côté jazzy plus marginal. Pourtant, on peut dire que ce morceau réuni à lui seul toutes les facettes du groupe. On peut même ajouter Curved Air à la liste des références pour la partie centrale où violon, flûte et chant se partagent les honneurs.

En résumé, Frogg Café est à conseiller aux amateurs de rock progressif teinté de jazz et de classique, mais aussi d'une certaine folie héritée de Frank Zappa. Si vous aimez Genesis, Van der Graaf Generator, King Crimson ou Curved Air, il devrait vous plaire.

JPL
Pays: US
Progrock Records 6 60662 13332 6
Sortie: 2003


Lu: 2847
Partager sur :
Autre(s) chronique(s)
Lien connexe
Article(s) connexe(s)

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2017 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2017 by Music in Belgium