Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
SMG Music Fest 2018
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • William "Count" Basie (1904)
  • Kenny Rogers (1937)
  • James Burton (1939)
  • Harold Reid (1939)
  • Tom Coster (1941)
  • Jackie DeShannon (1944)
  • Carl Giammarese (1947)
  • Joe Strummer (1952)
  • Glenn Hughes (1952)
  • Nick Kane (1954)
  • Steve Smith (1954)
  • Budgie (1957)
  • Liam Howlett (1971)
  • †Robert Moog (2005)
  • †Dean Turner (2009)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6830 membres.
- En ligne, nous sommes 164 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
112 687 970
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


FARTHER PAINT - Lose Control
/ paru le 12-06-2009 /

Farther Paint est un groupe métal progressif qui ne sonne pas comme Dream Theater et, rien que pour cela, ils mériteraient bien d'avoir une médaille. Ce n'est pas que ressembler au combo new-yorkais soit un gage de médiocrité, bien au contraire, mais, de nos jours, il y a tellement de clones de Dream Theater que, s'éloigner de leur style est une preuve d'originalité. Et, d'originalité, Farther Paint n'en manque assurément pas.

Le combo italien a débuté en 1995 sous l'impulsion de Francesco Federici et Thomas Bianci respectivement guitariste et bassiste. Après plusieurs démos et quelques remaniements de personnel, ils sont rejoints par la chanteuse Monia Rossi. Certaines compositions disponibles sur leur page MySpace attirent l'attention du label finlandais Lion Music sur lequel sort, fin 2008, leur surprenant véritable premier album : "Lose control".

Farther Paint joue un métal progressif, hautement technique, qui se veut résolument différent des autres formations actuelles. "Lose Control", l'instrumental qui ouvre l'album, est une parfaite démonstration des qualités techniques du groupe. Des guitares fluides couplées aux claviers magiques de Gabriele Manocchi, soutenues par une basse irréprochable - quoiqu'un peu discrète - et une batterie "extra-terrestre". Luca Prima, l'homme qui se cache derrière les fûts ne semble en effet pas venir de cette planète. Son jeu de batterie est incroyable. Tellement différent de ce qui se fait habituellement qu'il accapare toute l'attention et que l'on a vraiment difficile à se concentrer sur le reste de la musique. Pourtant, on aurait tort de s'arrêter là, car les échanges guitare/claviers sont inventifs et méritent aussi toute l'attention.

La production, à la première écoute, semble assez moyenne, car, avec le métal progressif "à la Dream Theater", nous sommes habitués à un gros son de guitare qui fait ici défaut. Cependant, au fur et à mesure que l'album tourne sur la platine, on se rend compte que ce son fait partie de l'originalité du groupe. Les vocaux de Monia Rossi sont du même acabit que le reste de l'album. Inventifs et innovants, parfois dérangeants car différents de ce que l'on attend d'un groupe de ce style, mais s'intégrant parfaitement aux compositions alambiquées et expérimentales de "Lose Control".

Farther Paint a donc bien compris ce que d'autres ont fini par oublier. Pour mériter l'appellation "progressif" un groupe se doit d'innover. Stagner et se contenter de copier ce que d'autres ont déjà fait n'est pas vraiment un signe de progrès. En cela, Farther Paint est pour moi, l'une des valeurs sures du metal prog européen.

Et quand, après un temps qui a semblé incroyablement court, la musique de CD s'arrête, il ne reste qu'une seule question qui tourne dans la tête : "Mais où ai-je foutu la télécommande de cette p... de chaîne stéréo ? Il faut que je réécoute cet album !"

Michel Serry
Pays: IT
Lion Music LMC253
Sortie: 2008/12/05


Lu: 1839
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 17
• Semaines de présence au Top 30: 10
Lien connexe

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2018 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2018 by Music in Belgium