Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:


Agenda

Aujourd'hui 20-01-2018
› VOLAHN + ARIZMENDA + SHATAAN + BLUE HUMMINGBIRD ON THE LEFT (Bruxelles)
› LA JEROME + 61 MINDS + WITOTSY (Namur)
› THE COMET IS COMING (Genk)
› Thierry VINGRE (Verviers)

Les 7 prochains jours:
21-01 BRIDES OF LUCIFER (Bruxelles)
21-01 NOYADES + MONOTROPHY + ZOZO VIOLENTA (Bruxelles)
21-01 ZIMMERMAN (Gent)
22-01 The SCANERS (Bruxelles)
22-01 Lee BAINS III and The GLORY FIRES (Bruxelles)
22-01 DEER TICK (Bruxelles)
23-01 DEPEDRO (Leuven)
23-01 Roland DACOS (Liège)
23-01 Lina TULLGREN (Liège)
23-01 SEPTICFLESH + INQUISITION + ODIOUS (Vosselaar)
24-01 STEREOPHONICS + Ales FRANCIS (Bruxelles)
24-01 Mathilde RENAULT (Bruxelles)
24-01 ARCH ENEMY + WINTERSUN + TRIBULATION + JINJER (Borgerhout)
24-01 Natalie PRASS + Nilüfer YANYA + Daniel BLUMBERG (Bruxelles)
25-01 A. SAVAGE + Jack COOPER (Gent)
25-01 36 CRAZYFISTS + 68 + ALL HAIL THE YETI (Bruxelles)
25-01 TANAE (Liège)
25-01 LE SINGE BLANC + DON VITO + The MARY HART ATTACK (Bruxelles)
26-01 BARELY AUTUMN (Bruxelles)
26-01 BERTIER + Kouzy LARSEN (Ittre)
26-01 GLORYHAMMER + CIVIL WAR + DENDERA (Vosselaar)
26-01 STARCRAWLER (Bruxelles)
26-01 ZOMBIE ZOMBIE + CAMERA + CAPELO (Bruxelles)
26-01 The SONICS + The ERROR TEAM (Kortrijk)
27-01 TRIO CISCO HERZHAFT (Liège)
27-01 LIIMA + SHY DOG (Bruxelles)
27-01 Romain HUMEAU (Ittre)
27-01 BOMBERBATZ + KHOHD (Liège)
27-01 Omar SOULEYMAN + Gan GAH (Bruxelles)
27-01 NOTHING BUT THIEVES + The XCERTS + AIRWAYS (Borgerhout)
27-01 The SONICS + The GOON MAT and LORD BERNARDO (Liège)

Mois en cours:
Janvier 2018
 
LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031 


Anniversaires

  • Huddie Ledbetter (1889)
  • Ray Anthony (1922)
  • Slim Whitman (1924)
  • Eric Stewart (1945)
  • Melvin Pritchard (1948)
  • George Grantham (1949)
  • Paul Stanley (1952)
  • Ian Hill (1952)
  • Cyndi Lauper (1953)
  • Michael Anthony (1955)
  • †Gerry Mulligan (1996)
  • †Etta James (2012)
  • †Edgar Froeze (2015)
  • ‡Peter Overend Watts (2017)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6822 membres.
- En ligne, nous sommes 187 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
107 720 518
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


ASHENT - Deconstructive
/ paru le 15-06-2009 /

Bon sang, serait-on en train d'assister à une N.W.O.I.P.M. (New Wave Of Italian Progressive Metal) comme cela a été le cas en Angleterre au début des années 80 avec la N.W.O.B.H.M. (New Wave Of British Heavy Metal) ? Ou bien nos amis transalpins sont-ils en train, comme pour les westerns spaghettis chers à Sergio Leone dans les seventies d'inventer le Métal Progressif Spaghetti ? Seul l'avenir nous le dira, toujours est-il que nous croulons pour l'instant sous une pile de CDs de métal progressif venus tout droit de la botte de l'Europe. Après Farther Paint, Rossometile, Astra ou Alchemy Room (pour ne parler que de ceux dont nous avons reçu l'album ces derniers mois), voici qu'Ashent pointe le bout de son nouvel album "Deconstructive".

Comme Astra ou Farther Paint, Ashent est un groupe progressif comme je les aime car il ne se contente pas de copier les groupes qui ont établi les canons du style. Au contraire, les 6 vénitiens font beaucoup d'efforts pour être originaux et ne pas être comparé à d'autres. Si Astra avait adouci son métal progressif en y incorporant des éléments A.O.R., Ashent lui a choisi de faire exactement l'inverse et de durcir le ton en incorporant des éléments techno-trash et death mélodique.

"Sinking Beneath", la première plage de "Desconstructive" commence de manière assez abrupte pour une introduction à un album progressif avec un riff techno-trash assez vindicatif. La voix de Steve Braun est haut-perchée et mélodique, un peu comme celle de Tony Harnell (le chanteur de Starbreaker ex T.N.T.), mais, et c'est ce qui fait l'originalité des parties vocales chez Ashent, cette voix idéale pour le métal mélodique est soutenue en arrière-plan, par des grunts death metal du plus bel effet.

Musicalement, comme c'est souvent le cas dans le métal progressif, nous avons affaire à une large palette de variations de tempo, bien que celui-ci soit souvent assez speedé. Le clavier de Paolo Torresani, s'il est très présent, ne détrône cependant jamais les guitares à sept cordes de Onofrio Falanga et Cristiano Bergamo qui distillent aussi bien de magnifiques mélodies et des solis "Shreddés" que des riffs trashisants impitoyables. Au rayon innovation encore, des soli de guitares acoustiques sur "Ephemera", une prière récitée sur un tempo "blast-beat" pour le titre "To develop self creativity" ou encore une ballade chantée sur un improbable rythme de batterie électronique "How could it feel like this".

Malgré toutes ces variations rythmiques, Ashent n'oublie jamais d'écrire de vraies chansons, aux refrains reconnaissables et ne dépassant jamais les 5 minutes. S'inspirer des plus grands, déconstruire et innover, voilà ce que fait Ashent sur "Deconstructive". Un exemple à suivre pour d'autres.

Michel Serry
Pays: IT
Lion Music LMC258
Sortie: 2009/03/20


Lu: 2358
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 29
• Semaines de présence au Top 30: 1
Lien connexe

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2018 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2018 by Music in Belgium