Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • Cleveland Duncan (1935)
  • Madeline Bell (1942)
  • Tony Joe White (1943)
  • Dino Danelli (1944)
  • Andy Mackay (1946)
  • David Essex (1947)
  • Blair Thornton (1950)
  • Ian Thomas (1950)
  • Janis Siegel (1952)
  • Dennis Greaves (1957)
  • Martin Gore (1961)
  • Tim Kellett (1964)
  • Nick Menza (1964)
  • Saul Hudson (1965)
  • Rob Dickinson (1965)
  • Alison Krauss (1971)
  • †Keith Godchaux (1979)
  • †Rob Collins (1996)
  • †Amy Winehouse (2011)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6830 membres.
- En ligne, nous sommes 152 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
112 066 716
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


BLUES JUNKIES (The) - The Blues Junkies
/ paru le 24-06-2009 /

Originaires des Pays-Bas, de La Haye plus précisément, les trois énervés de The Blues Junkies n’ont pas simplement passé leur temps à regarder la mer, ils se sont aussi nourris sans modération du rock ‘n’ roll des MC5, New York Dolls, Motörhead pour aboutir à un punk rock extrêmement tonique et sans concessions, nettoyant les oreilles à fond et faisant place nette dans la cervelle. Le mieux, c’est qu’ils ne perdent pas le blues de vue et assaisonnent leurs riffs grossiers et brutaux de petites touches bluesy, réunissant ainsi les forces essentielles du rock ‘n’ roll pour l’énergie et du blues pour l’âme.

Le groupe a déjà sorti un premier album du nom de "Losin’ the blues" en 2008 sur le légendaire label Motorwolf. Ce deuxième opus éponyme qui sort sur Langweilgkeit Records (les disques de l’ennui, en allemand) a été enregistré aux studios Excess de Rotterdam et mérite absolument d’être écouté.

La voix passée au papier de verre du chanteur Sander, qui tient aussi la guitare, est là pour rappeler qu’on n’a pas besoin de hurler comme une sirène ou pousser des grognements de cyclope pour atteindre son but et placer un chant percutant entre les deux yeux. Ses deux autres camarades bassiste et batteur se lancent aussi dans la brèche et accompagnent leur chanteur dans tous les coups les plus fumants, que ce soit le rock ‘n’ roll bien binaire à la Ramones ("100 miles") ou le heavy metal imparable à la Motörhead ("Ticket to hell") ou groovy selon une recette inédite UFO/Led Zeppelin/Ted Nugent ("Backdoor"). Les Blues Junkies ont une très bonne tenue de route quand il s’agit de faire de la vitesse car ils arrivent à être juvéniles sans faire dans l’adolescence niaise, à sonner frais sans être naïf ("Jesus loves you", "Ape face"). Le dernier titre "Don’t wanna do that at all" donne dans la grande jam pesante et puissante, avec solo de guitare hanté par les géants du blues et du rock ‘n’ roll. Un final olympien pour un groupe qui a du muscle.

François Becquart
Pays: NL
Langweiligkeit Records
Sortie: 2009/05


Lu: 1489
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 71
• Semaines de présence au Top 30: 0
Lien connexe

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2018 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2018 by Music in Belgium