Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • Bob Bogle (1937)
  • Barbara Lynn (1942)
  • William Francis (1942)
  • Ronnie Milsap (1946)
  • Sade (1960)
  • Paul Raven (1961)
  • Paul Webb (1962)
  • Maxine Jones (1966)
  • Brendan O'Hare (1970)
  • †Andreas Allendörfer (2005)
  • †Carl Smith (2010)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6818 membres.
- En ligne, nous sommes 227 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
107 582 618
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


BLIND EGO - Numb
/ paru le 04-09-2009 /

Après un premier album "Mirror" sorti en 2007, le guitariste de RPWL, Kalle Wallner, revient avec un opus plus métal à nouveau produit par son collègue Yogi Lang. Il pensait avoir recours à différents chanteurs, mais finalement il a choisi l'homogénéité en s'assurant les services du seul Paul Wrightson (ex-Arena). Donc, point de John Mitchell cette fois.

La puissance métal se révèle parfaitement sur "Lost" qui ouvre l'album. Les guitares sont heavy à souhait, le groove des bassistes John Jowitt (lui aussi un ancien Arena, mais toujours IQ) et Sebastian Harnack (Sylvan) soulève la section rythmique où l'on trouve le batteur Michael Schwager (ex-Dreamscape). A ce propos, alors qu'il enregistrait cet opus, Kalle Wallner a croisé en studio Iggor Cavalera, ancien batteur de Sepultura. Ce dernier a tellement aimé ce qu'il a entendu qu'il s'est mis derrière les fûts pour le titre "Change Reprise".

Sur cet album, les riffs de la guitare sont puissants et dévastateurs, bien au-delà de ce que RPWL offre. La voix de Wrightson se pose à merveille sur ces morceaux. Son petit grain arrache, ce qui convient bien à la rythmique endiablée qui déboule souvent. De plus, son don pour une bonne dose d'expressivité est un régal. Cela vit, et cela se sent. Il nous régale aussi pendant les ballades ("Leave" par exemple). Pourtant, il semble plus éloigné d'Arena que jamais.

Si le côté heavy metal de l'album se remarque fort, les mélodies ne sont pas pour autant oubliées et là Kalle sait y faire. Il nous gratifie de quelques solos bien enlevés. Il n'oublie pas non plus cette petite touche Pink Floyd (écoutez l'intro de "Death"), mais c'est nettement moins marqué qu'avec son groupe et aussi plus tourné vers Waters que Gilmour.

En résumé, voilà un second album très réussi du guitariste de RPWL. Ce Blind Ego régalera sans nul doute les fans de Arena qui ne produit pas grand-chose en ce moment.

JPL
Pays: DE
Red Farm Records 4711-0815-21
Sortie: 2009/04/03


Lu: 2368
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 16
• Semaines de présence au Top 30: 5
Autre(s) chronique(s)
Lien connexe
Article(s) connexe(s)

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2018 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2018 by Music in Belgium