Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • Bill Black (1926)
  • Tommy Steele (1936)
  • Art Neville (1937)
  • Eddie Kendricks (1939)
  • Paul Butterfield (1942)
  • Paul Rodgers (1949)
  • Carlton Barrett (1950)
  • Mike Mills (1958)
  • Bob Stinson (1959)
  • Mickey Quinn (1969)
  • †Big Joe Williams (1982)
  • †Grover Washington (1999)
  • †Denis Payton (2006)
  • †Don Van Vliet (alias Captain Beefheart) (2010)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6812 membres.
- En ligne, nous sommes 153 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
106 446 520
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


DEATH BY STEREO - Death is my only friend
/ paru le 31-10-2009 /

Avec près d’une quinzaine d’années d’existence et cinq albums à son actif, Death By Stereo devient peu à peu une figure inévitable du paysage punk hardcore. Tout commence en 1996, avec la formation du groupe autour d’Efrem Schulz (chant), Ian Fawles (guitare et chant), Jim Miner (guitare et chant), son frère Paul (basse) et Jarrod Alexander (batterie et chant). Death By Stereo tire son nom d’une réplique du film d’horreur "The lost boys" de 1987. Le groupe sort son premier album en 1999 sur Epitaph Records, inaugurant une série d’albums ayant tous une référence à la mort dans leur titre : "If looks could kill, I’d watch you die" (1999), "Day of the death" (2000), "Into the valley of death" (2003), "Death for life" (2005) et le très attendu "Death is my only friend" (2009). Cela faisait deux ans que Death By Stereo préparait cet album, avec l’aide de Jason Freese à la production. Vu le pedigree de Jason Freese (membre officieux de Green Day et musicien de studio pour une pléthore de groupes fameux comme Weezer, NOFX, Queens Of The Stone Age, Lenny Kravitz et même Joe Walsh), on pressent que Death By Stereo a voulu faire dans l’ambitieux.

Effectivement, avec sa quinzaine de titres, "Death is my only friend" se pose comme une œuvre de grand style, équilibrée entre punk et métal. On y retrouve du riff rapide et fracassant, des rythmiques nerveuses et le chant d’Efrem Schulz, capable à la fois d’une grande mélodie et de charges gutturales assassines. Ce nouvel album se place sans surprises dans la lignée des précédents disques de Death By Stereo, avec toutefois davantage de mélodies et un accent sur le métal punk, au risque d’offusquer tant les amateurs de métal que de punk. En effet, les solos de guitares athlétiques qui jalonnent des titres comme "I got your back" ou "Who should die? You should die" sont une hérésie pour tout amateur de punk normalement constitué, tandis que le hardcore typique n’a jamais été la tasse de thé des amateurs de métal mélodique. Par conséquent, il vaut mieux être fan des deux genres. Un peu d’opportunisme de temps en temps ne fait pas de mal.

Sur ce nouvel album, Efrem Schulz, survivant d’une incalculable série de changements de personnel au cours de l’existence de son groupe, retrouve deux de ses anciens comparses des débuts : Paul Miner à l’enregistrement et son frère Jim à l’écriture de quelques chansons (dont "The last song" sur laquelle participe également Jason Freese au piano). Jason Freese tient également le piano sur la belle ballade "Forever and a day", qui met particulièrement en valeur les possibilités vocales d’Efrem Schulz. L’album sort sur le label Serjikal Strike, fondé par Serj Tankian de chez System Of A Down. La distribution européenne est assurée par le label I Scream.

"Death is my only friend" peut conquérir de nouveaux partisans, bien que ce ne soit pas le meilleur album de Death By Stereo (je reste personnellement sur la bonne impression faite par "Into the valley of death"). Mais quelques écoutes successives de cette nouvelle galette finissent par révéler des qualités certaines. Enfin, notons que Death By Stereo sera à l’affiche du nouveau Persistence Tour qui viendra ravager les villes d’Europe en novembre et décembre prochains (à Torhout le 27 novembre).

François Becquart
Pays: US
I Scream Records 88.788.05
Sortie: 2009/10/05


Lu: 1549
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 85
• Semaines de présence au Top 30: 0
Lien connexe
Article(s) connexe(s)

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2017 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2017 by Music in Belgium